Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Conséquence lié à la perte d'un bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 444 lectures | ratingStar_13548_1ratingStar_13548_2ratingStar_13548_3ratingStar_13548_4

Bonjour,

Je viens témoigner afin d'expliquer mon expérience aux personnes qui souhaitent parler de la mort à leurs enfants. Je ne suis certes pas la seule au monde, mais je pense que mon témoignage vous apprendra quelques subtilités qu'il ne faudrait pas omettre d'observer.

Mes parents ont perdus leur premier fils, décédé de par sa prématurité. Il y eut ma soeur et moi, puis un autre garçon qui décéda aussi, mais de la maladie bleue. Ma mère tomba à nouveau enceinte, mais terrifiée de perdre à nouveau un enfant, elle décida de se faire avorter. Mon grand-père décéda trois mois après ma naissance. Il semblerait que tout autour de moi, la mort soit passée, bien que je n'en ais gardé personnellement aucun souvenir. Toutes ces pertes et la douleur qui les accompagnent, ont été concentrés dans le coeur de mes parents et font encore couler les larmes de ma mère.

Ma mère nous a toujours parlé de mes frères et nous a dit, aussi loin que remonte ma mémoire, qu'ils étaient venus dans une telle perfection, qu'ils sont devenus des anges et sont allés rejoindrent Dieu. Cette explication m'a toujours plue, car je la trouvais belle et merveilleuse, me laissant dans les pensée l'espoir de les retrouver un jour et de les voir dans la perfection Angélique. Si bien que je me suis trouvé une passion pour l'Angélologie et me suis trouvé une religion personnelle, intime et intérieure, qui semble m'équilibrer.

Toutefois, aujourd'hui enceinte d'un petit garçon et ayant déjà une petite fille de 3 ans en bonne santé, je me réjouis de mon bonheur, mais je suis intérieurement, profondément terrifiée à l'idée de vivre ce que mes parents ont vécu et de revivre ce désespoir de comprendre ma mère, le jour où j'ai eu ma fille dans les bras. J'ai compris ce jour là, la douleur intolérable de pouvoir perdre cet amour et cela fut parfaitement déstabilisateur. Plutôt que de me réjouir dans un premier temps, j'ai pleuré de douleur pour ma mère…

Ma mère (et non mon père) , nous a toujours parlé de nos frères. Nous rappelant à chaque souvenance historique, leur présences, ses grossesses et les décès. Le jour de leur anniversaire, elle nous le rappelle et depuis qu'elle sait que je suis enceinte d'un garçon, elle semble très soucieuse (ce qui me parait toutefois très compréhensible) mais me fait mille avertissements, m'expliquant avec détails la naissance et les décès de mes frères, mettant en doute la puissance de la médecine et me fait douter de la Vie, moi qui ais une grande foi intérieure.

Pour conclure, m'avoir parlé des décès fut une jolie chose pour moi dans mes yeux d'enfants, mais continuer inlassablement de m'en parler est devenu une lourde charge avec le temps. Les enfants sont capables de tolérer et de voir certaines choses terribles avec leur imagination, qui transforme dans leur esprit, ces choses en "jolies" , mais je pense qu'il faut par la suite laisser l'enfant seul, grandir avec cela. Répondre certes à ses questions, mais ne pas ressasser, car cela devient nocif. Parfois je me dis que ma mère devrait vraiment aller voir un psychologue bien qu'elle le refuse catégoriquement, car elle fait avec nous sa thérapie, qui n'est pas de notre ressort. Le temps aurait pu nous faire un peut oublier, sans toutefois effacer ces décès, mais aujourd'hui pour moi, c'est devenu très très lourd…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


13548
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages