Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Droit de la vie privée

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 172 lectures | ratingStar_272590_1ratingStar_272590_2ratingStar_272590_3ratingStar_272590_4
Bonjour, Mon amie est employée dans une association en tant qu'éducateur sportif d'équitation depuis maintenant 4 ans… Tout à bien fonctionné durant 3 ans et depuis, les choses vont de mal en pis. Je m'explique, tout à débuté il y a quelques mois. Le médecin l'a mis en arrêt (le premier depuis son embauche) suite à une rhyno qui ne voulait pas passer (En plus d'allergies constantes etc…) , elle a donc pris RDV avec son employeur pour lui expliquer et lui donner l'arrêt de travail. Quand elle y est allée, elle a du se rendre dans le bureau de son patron ou l'attendait lui et sa femme (qui ne fait aucunement partie de l'association, ni de la structure) et s'est vue insultée par cette dernière ("C'est pas une monitrice de ***** qui va prendre ma place", "Avec tes ********s tu nous mets dans la *****", "Tu veux ma main dans ta gueule ? " etc…). Son patron n'est intervenu aucune fois et lui a juste dis en sortant : "cette conversation ne sort pas du bureau". Je ne vous raconte pas son état en rentrant à la maison… Puis quelques mois après elle est tombée enceinte, sa gynéco lui stipulant qu'elle ne devait plus monter à cheval, ni porter de lourdes charges, et ne devant plus prendre son traitement anti-allergique contre la poussiere et les poils de chevaux elle avise donc son employeur au plus vite afin de pouvoir prendre les dispositions nécessaire (nottament un emploi du temps ou des charges modifiés). Evidemment il a très mal pris la nouvelle. Il l'a autorisé à ne plus monter à cheval, ni de porter mais en contre partie elle s'est vu attribuer les tâches ménagères (nettoyage du club et des tribunes couvertes de poussières). Elle n'a rien dit et à fait toutes ces tâches en lui demandant simplement de "mouiller" le manège (sorte de terrain couvert de sable donc qui envoie des nuages de poussieres s'il n'est pas arrosé chaque jour). Chose à laquelle il répondit positivement mais qu'il ne faisait quasi jamais. Evidemment, au bout d'un moment, le médecin l'a arrêté vu son état, d'abord une semaine. Plusieurs appels pour le prévenir, jamais de réponse… Quelle ne fut pas sa surprise à son retour de découvrir qu'il avait annoncé sa grossesse à toute la clientèle et qu'il avait embauché une autre monitrice parce que selon lui "Elle DOIT se mettre en arrêt jusqu'à la fin de sa grossesse pour qu'il soit tranquille" Nous en sommes à ce moment à 1 mois et demi de grossesse . Les relations se "dégradent" encore jusqu'au moment ou n'en pouvant plus, j'ai appeler l'inspection du travail agricole afin de savoir si tout ceci était légal. Un inspecteur m'a rappelé en me demandant ce qu'il se passait donc je lui ai raconté à peu prêt la chose que je viens de résumer. Chose à laquelle il m'a répondu que mon amie devait envoyer une lettre avec AR à son employeur et l'informant de ses obligations, de lui rappeler son contrat de travail etc… Chose faite, les relations "s'améliorent". 4eme mois de grossesse, visite pour connaitre le sexe de notre enfant, on nous apprend qu'il est mort et qu'il faut qu'elle se fasse opérer en urgence. Je souligne bien qu'entre guillemet "le moment tombe bien" car nous avions une semaine de vacances, ce qui ne rajoutais pas un arrêt de travail. J'appelle donc l'employeur par courtoisie pour lui annoncé la très mauvaise nouvelle, pour qu'il puisse s'organiser pour la "nouvelle monitrice". Les médecins lui inerdisent de travailler une semaine de plus, donc un arrêt encore… Elle retourne travailler et tout se passe bien sauf qu'à cause du fait qu'il raconte à tout le monde qu'elle était enceinte, il a fallu qu'elle annonce à toute la clientèle et aux enfants qu'elle avait perdu le bébé. Une nouvelle gynéco ne venant jamais seule, mon amie apprend qu'elle a un papillomavirus et qu'il faut l'opérer au plus vite au laser (opération en ambulatoire et on peut travailler le lendemain chose faite). Elle a donc averti son patron de la date de l'opération et du motif. De nouveau, il a tout raconté à la clientèle, aux enfants et aux employés. De plus chaque fois qu'il s'adresse à elle, c'est soit pour lui donner un ordre (mais façon gestapo) , soit pour la réprimander sur des choses dont elle n'est pas responsable (une enfant qui a peur des chevaux, d'autres qui tiennent "mal" leur rennes, plus exactement pas comme lui a envie, une plainte mal balayée, j'en passe et des meilleures). Il faut souligner que ce brave homme (vous comprendrez que j'en ai ras le bol de la voir rentrer le soir enervée, stressée, blasée, limite à craquer, donc j'ai du mal à rester poli en parlant de lui) manque à plusieurs règles d'hygiène et de sécurité : Personnes qui fument dans les locaux poussière à rendre les murs noirs non respect des règles de sécurité lors de ses cours, ce qui fait que dernièrement une cavalière est tombé avec son cheval il accepte que des personnes non diplômées donnent des cours la sellerie des chevaux est située dans un lieu ou le toit est entrain de s'éffondrer tout doucement les boxs poneys croulent sous le fumier au point ou les portes ne s'ouvrent quasi plus une plante de 2 mètres de haut qui tient par un bout de ficelle et que j'ai déjà vu tombée quand des enfants jouent à coté etc… Mes questions sont les suivantes : A-t-il le droit de divulguer des éléments de la vie privée de mon amie à la clientèle ? Avait-il le droit de lui demander de se mettre en arrêt comme il l'a fait quand elle était enceinte ? Est-ce une forme d'harcèlement la manière dont il s'adresse à elle et tous les reproches qu'il lui fait ? Comment doit-elle s'y prendre pour que tout rentre dans l'ordre ? Dans l'attente de vous lire, Cordialement. Matthieu.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


272590
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages