Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Enbrel et grossesses

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 02/02/11 | Mis en ligne le 25/04/12
Mail  
| 276 lectures | ratingStar_246494_1ratingStar_246494_2ratingStar_246494_3ratingStar_246494_4
Bonjour à toute, Pour répondre à vos questions concernant la destion de la douleur après l'arrêt du traitement, je vais vous faire part de mon expérience personnelle. J'ai une PR depuis 2004, j'ai d'abord été traité par Novatrex (Méthotrexate) qui m'a beacoup soulagé mais les effets secondaires n'étaient plus supportables alors en 2007 j'ai décidé de tout arrêter et de faire un bébé. Après trois mois d'arrêt du traitement j'ai arrêté la pilule et unmois après j'étais enceinte. Durant les trois mois d'arrêt je n'ai pas beaucoup souffer car j'étais sous Salazopyrine (seul traitement compatible avec la grossesse) et je prenais 5mg de cortancyl (cortizone). Lorsque je suis tombée enceinte j'ai souahité arrêté la salazopyrine car je ne souahitais pas prendre de médicament même si des études ont prouvé que ce médicament était totalement inoffensif pour le foetus. J'ai su gérer la douleur jusqu'au 6ème mois où mes genoux, sous mon poids et celui du bébé, ont été fragilisés. Je marchais le moins possible et je ne restais pas debout trop longtemps. J'ai pu tenir avec la cortizone. En ce qui me concerne je souffrais moins que quand je n'avais pas de traiment au début de ma maladie, donc dans certains cas, la grossesse calme la douleur. Après mon accouchement, j'ai été mise sous enbrel. Cela fait maintenant trois ans. Après en avoir parlé avec ma Rhumatologue j'ai décidé d'avoir un deuxième enfant. Elle m'a dit que le manque de recul ne nous permettait pas de dire si l'enbrel pouvait causer des dégats chez les enfants sur le long terme et qu'il étatit préférable, par précaution, l'arrêter entre deux et trois mois. Ça fait 6 semaines (un mois et demi) que je l'ai arrêté, je suis sous 7 mg de cortizone et c'est supportable. Je n'ai pas eu recours à la salazopyrine cette fois ci. Si vous souffrez trop vous devez aller voir votre rhumato et lui dire de vous orienter vers un centre de la douleur. Il existe des alternatives qui peuvent nous soulager. N'hésitez pas à bousculer vos praticiens !!! La kinésithérapie, même si ça reste effémère fait du bien une ou deux fois par semaine. Je n'ai pas testé mais une de mes amie atteinte d'une Spondylarthite, pratique l'accupunture et elle en a l'air contente. Par contre ce n'est pas remboursé !!!
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


246494
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages