Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

étudiante enceinte

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 28/10/10 | Mis en ligne le 24/04/12
Mail  
| 209 lectures | ratingStar_245896_1ratingStar_245896_2ratingStar_245896_3ratingStar_245896_4
Bonjour, Première fois sur le forum mais adepte des maternelles, j'ai été touchée par ton histoire contée par Nadia ce matin et je souhaiterais partager mon expérience. J'ai moi aussi été enceinte pendant mes études. Après mon master 2 en droit, j'ai rempilé pour une année d'études : une licence pro commerce (en alternance). Celui qui est aujourd'hui mon mari était aussi étudiant à l'époque, en master 2. Nous n'avions pas vraiment cherché cette grossesse. Cela a donc été une merveilleuse surprise. Nous l'avons dit tout de suite à nos parents. Ils ont été un peu choqués sur le moment "vous n'êtes pas encore mariés, vous n'avez pas de travail stable, comment allez vous faire financièrement, vous vivez dans un T1 bis, etc.". De ce côté là, ils ont fini par être ravis à l'idée d'être grands parents et à se dire qu'être grand parent jeune, c'était bien. Du côté professionnel, mon mari a trouvé un poste de juriste quinze jours après la naissance de notre fille. De mon côté, cela m'a permis de trouver le courage de lacher la banque. Je vis aujourd'hui de ma passion : l'écriture. Je reste à la maison avec ma fille, je suis rédactrice web en télétravail et j'ai écrit un livre de droit qui vient d'être édité. Donc côté professionnel et argent, tout s'est arrangé à la fin des études ! Bébé a tout ce qu'il lui faut et nous avons déménagé dans un T3. Et nos parents sont complètement gagas ! Pour l'employeur, il n'y a pas d'obligation légale de lui dire tôt. J'ai eu moi aussi des nausées violentes et j'ai du passer un mois au lit. A l'agence où je travaillais, je les savais inquiets, comme au centre de formation. Ils devaient imaginer quelque chose de grave. J'ai eu peur d'avouer ma grossesse mais quand je l'ai fait, tout le monde a été très compréhensif et prévenant. J'ai eu mon diplôme en passant ma soutenance avec quelques mois de retard et on m'a proposé un poste, que j'ai refusé parce que j'étais trop bien à la maison avec ma fille et que j'écrivais mon livre. Tout n'est cependant pas tout beau et tout rose dans mon histoire. J'avais beaucoup de travail moi aussi et je me suis surmenée. J'ai refusé plusieurs arrêts maladies que les médecins me proposaient. Résultat : deux menaces d'accouchement prématuré, deux hospitalisations d'une semaine chacune, un mois de plus alitée. Donc si j'ai un conseil c'est de se ménager. Les études sont bien moins importantes que le petit bout qu'on porte. J'ai eu de la chance, ma fille est finalement née presque à terme et en très bonne santé. Cela aurait pu être différent. Voilà, donc bonne chance à vous les filles. Je vous souhaite autant de bonheur dans la maternité que moi. La grossesse n'est pas forcément facile mais ce qui compte c'est d'avoir un beau bébé à la fin. La mienne a un an aujourd'hui et est un vrai rayon de soleil.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


245896
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages