Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fausse couche à 26 ans sans savoir que j'étais enceinte

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 3761 lectures | ratingStar_30587_1ratingStar_30587_2ratingStar_30587_3ratingStar_30587_4

Bonjour à tous,

Je suis âgée de 27 ans… L'année passée, pratiquement jour pour jour, j'ai fait une fausse couche à +/- 3 mois de grossesse. Seulement je ne m'y attendais pas du tout. Je ne savais pas que j'étais enceinte… Vous allez me dire : "Comment peut-on être enceinte de +/- 3 mois sans s'en rendre compte ? ". Peut-être est-ce ma grande ignorance ou bien ma négligence ou bien tout simplement un concours de circonstance… j'en sais trop rien… Au début ne voyant pas mes règles arrivées, j'ai fait un test de grossesse qui est ressorti négatif… je ne me suis pas inquiétée plus que ça… ensuite ne voyant toujours rien arrivé, j'ai voulu prendre un RDV chez ma gynécologue mais hélas elle était en vacances, alors j'ai demandé à ma belle-soeur, les coordonnées de la sienne, j'ai voulu prendre RDV avec elle en expliquant la situation mais elle ne savait pas me recevoir avant 3 semaines, elle était overbookée mais elle m'a dit que ce genre de situation arrivait souvent… que l'absence de règles n'étaient pas forcément dû à une grossesse, qu'à cause du stress, ça pouvait arriver… alors je ne me suis pas inquiétée parce qu'il est vrai que je vivais une situation difficile au niveau professionnel et privé.

Et puis, avec tous les problèmes qui me tracassaient à l'époque, je n'y ai plus pensé… Et un jour en rentrant chez moi, j'avais de terribles crampes… j'ai été au WC et là j'ai perdu une quantité énorme de sang… j'ai paniqué… mon compagnon était en train de manger dans le salon et je n'ai pas osé l'alerter… j'ai pris mon portable et j'ai téléphoné à ma mère en pleurs, lui demandant ce qui m'arrivait.

Elle m'a dit : Ecoute, mets ta main dans le WC et cherche au fond voir si tu tombes pas sur une sorte d'oeuf mou… Je me suis exécutée comme un automate toujours paniquée et en pleurs… et effectivement, j'ai trouvé quelque chose… mais ce n'était pas un oeuf… c'était un petit foetus déjà bien formé… j'ai pris peur et je l'ai lâché… Mon compagnon alerté a ouvert la porte, a vu tout le sang et m'a demandé ce qui se passait… Ne pouvant plus parler, je lui ai passé ma mère qui était toujours au téléphone. Ma mère a expliqué à mon compagnon qu'il fallait prendre le foetus et le mettre dans un petit pot avec de l'eau salée et qu'il fallait l'apporter chez le gynécologue. Elle a dit également que je devais me reposer.

Mon compagnon s'est exécuté également, il était aussi sous le choc. Il a pris soin de moi… Je n'ai pas beaucoup dormi parce que j'étais très triste et que j'avais très mal. Il a téléphoné à sa mère pour lui demander quoi faire et elle lui a aussi conseillé de rester à la maison pour que je me repose. Le lendemain, j'avais toujours aussi mal et je perdais toujours du sang… alors mon compagnon a pris RDV chez le gynécologue de sa mère et de sa petite soeur qui lui a conseillé de venir d'urgence à son cabinet.

Arrivée au cabinet, le gynécologue nous signale que je suis en train de faire une hémorragie… limite il nous engueule de ne pas avoir été aux Urgences avant… et il dit qu'il est trop tard, plus moyen de me déplacer, il faut intervenir sur place pour le curetage. Je me suis installée tant bien que mal et le gynécologue a mis une sorte de seau en dessous de moi… et il a procédé au curetage. Je hurlais tellement ça me faisait mal… Il me disait d'arrêter de crier car ces autres clientes qui attendaient dans la salle d'attente allaient prendre peur… Mon compagnon, lui, ne disait rien… il restait près de moi, me tenant la main… Quand ce fut fini, le gynécologue réclama 480 euros cash sans remboursement de mutuelle et me donna 2 jours de convalescence + le week-end… Le gynécologue nous a demandé si le bébé était désirée, on lui a répondu que non à la base, mais que s'il aurait été là, on l'aurait gardé et aimé. Il s'en foutait complètement de ce qu'on lui disait. Il a répondu : "Ah bin, s'il n'était pas désiré, ça ne sert à rien que je fasse des examens sur le foetus… je n'en ai pas besoin. Mon compagnon n'a pas voulu reprendre le foetus car il ne savait pas quoi en faire donc il a demandé au gynécologue de s'en débarasser. J'ai eu beaucoup de mal à le laisser derrière moi… Même si ce bébé n'était pas désiré, c'était quand même notre bébé… J'ai repris le travail très difficilement dès le lundi… parce que j'étais très triste, parce que j'avais encore mal et parce que j'étais encore très fatiguée…

Voilà mon histoire… elle est assez longue, désolée mais j'ai vraiment un grand besoin de savoir certaines choses… savoir si la réaction et la procédure du gynécologue ont été normales… Je souhaiterais savoir également si d'autres personnes ont vécu plus ou moins la même chose que moi… Merci d'avance pour tous les témoignages que vous pourrez m'apporter, j'en ai vraiment besoin car j'ai beaucoup de mal à me remettre de tout ça…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


30587
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages