Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Geu: j"ai besoin d'aide!

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 23/01/11 | Mis en ligne le 28/03/12
Mail  
| 177 lectures | ratingStar_233448_1ratingStar_233448_2ratingStar_233448_3ratingStar_233448_4
Voilà, je vous raconte mon histoire parce que j'ai besoin d'exorciser. Tout commence en juillet 2010. Nous avons décidé d'avoir un bébé ! J'ai arrêté la pillule et commencé à travailler en centre de loisir, le boulot est stressant, alors quand mes régles arrivent avec une semaine d'avance je mets ça sur le dos du stress et de l'arrêt de la pillule. Au 10 aout, je perds du sang alors je vais voir un médecin (qui n'est pas mon médecin traitant) qui me dit que c'est soi une fécondation, soit un avortement spontané en début de grossesse, rien de grave donc il suffit d'attendre de voir si mes régles arrivent. 10 jours plus tard, elles sont là sans y être, seulement quelques gouttes, je me sens trés fatiguée, la nourriture m'écoeure mais je mets tout ça sur le boulot et la bouffe de la cantine qui est vraiment pas terrible ! Le mercredi 18 aout, je suis vraiment pas bien, j'ai mal au ventre, j'ai des nausées, à la fin de la journée je ne m'attarde pas et je rentre chez moi (les détails vont être un peu gaure mais j'ai besoin de tout raconter. Désolée) en route je suis obligée de m'arrêter, j'ai un besoin impérieux de vomir . Au moment où j'ai vomi, j'ai senti un petit pop dans mon ventre et le sang s'est mis à couler. Arrivée chez moi, j'avais toujours trés mal au ventre alors j'ai pris une douche trés chaude, une verveine et au lit. Le lendemain matin, j'allais mieux, pas trés faim, j'ai déjeuné léger (ça prend son importance par la suite) et hop ! Au boulot ! Je me suis éclatée avec les gamins, on les a bien exciter jusqu'à 10h 10h30 puis on les a mis en temps calme pour désamorcer la bombe, je n'aurai jamais du m'asseoir !! J'ai dit à mon collègue que je revenais et je suis pas revenue ! Je suis allée aux toilettes, où j'ai fait un malaise, allongée au sol mais pas dans les vaps, j'avais trés, trés, trés mal, quand j'ai enfin pu me relever je suis allée voir ma patronne pour qu'elle m'eménne voir le médecin, je pensais faire une occlusion intestinale, je l'ai dit au médecin, j'aurais pas du, elle voulait me renvoyer chez moi avec un lavement, j'avais déjà appelé ma patronne pour qu'elle vienne me chercher quand j'ai refait un malaise. Là le docteur m'a dit 'j'appelle une ambulance, vous allez aux urgences ! '. Rappelle la patronne pour lui dire que c'est pas la peine de venir me chercher je pars aux urgences. Je suis arrivée aux urgences à 11h30, j'étais assise dans mon brancard parce que la position allongée était trés inconfortable. J'ai refait un malaise, cette fois j'ai lutté pour pas tomber dans les pommes, une infirmiére m'a tendu un haricot en disant 'vomissez pas à coté'. 12h, ça y est un médecin s'occupe de moi, 2 min chrono, c'est pas l'intestin c'est la vésicule, radio, prise de sang et test urinaire. Premier déclic à la radio 'si vousêtes enceinte veuillez prevenir le personnel' mais non j'suis pas enceinte j'ai mes régles. Et puis plus rien. A 15h, j'attrape une infirmiére j'ai un test urinaire à faire et une envie pressante, elle me donne le gobelet m'accompagne aux toilettes, où je suis restée prés de vingt minutes allongée sans que personne ne s'inquiéte de mon sort, quand enfin, je réussis à me relever et à sortir, un monsieur m'attend pour récupérer le gobelet, je me suis presque fait engueuler parce qu'il n'était pas assez plein ! Et puis plus rien. A 16h, grand désespoir, j'avais faim, soif, j'étais toute seule, je me suis mise à pleurer et j'ai sauté du brancard comme un diable de sa boite ! J'avais tellement mal que je hurlais (pas vraiment mon genre d'habitude) j'ai cru que j'allais mourir. 2 infirmiéres ont commencé à s'occuper de moi. L'une m'a fait la prise de sang. Second déclic 'est-ce qu'on peut savoir si j'ai fait un avortement spontané ? ' et j'explique ce que m'a dit le médecin 10 jours plus tôt. Et là, tout est allé trés vite ! On m'a emmené à l'écho, c'était plutôt comique ! Je ne pouvais pas tenir allongé plus de 2 secondes et le médecin s'est obstiné à vouloir que je reste couchée. J'ai trouvé un compromis avec le second médecin appelé en renfort. Il me fait l'écho et me dit 'j'ai vu ce que je voulais voir.' 'C'est à dire ? ' 'Il faut éliminer un risque de GEU' et il me plante là. Au bout d'un quart d'heure un aide soignant vient me chercher et me dit qu'il va m'aider à me déshabiller. Sauf que si je me déshabille c'est que je reste là, il me dit qu'un bloc est prévu pour moi. J'ai refusé que l'on me déshabille avant que le docteur m'ai dit ce qu'il se passait. Un gentil docteur (celui de la vésicule) est venu me voir et m'a dit cash 'vous êtes enceinte, il est mal placé, il faut l'enlever.' Je n'ai même pas pu pleurer, ça faisait trop mal. J'ai essayé de joindre mon compagnon et ma maman avant qu'on m'emméne au bloc mais je les ai pas eu, heureusement l'aide soignant et les infirmiéres m'ont promis de les prévenir. Je vous passe le bloc, c'était épique ! Je vous passe la nuit aussi, je dirais juste un grand merci à mon chéri qui était là quand je me suis réveillée et qui est toujours aussi présent. Voilà, le résultat c'est qu'ils m'ont retiré la trompe gauche, qui avait explosé et un litre de sang dans l'abdomen. Aujourd'hui, nous sommes à nouveau en essai bébé mais je ne sais pas si je supporterai que ça recommence et ça me fait trés peur. Merci et félicitations à toutes celles qui ont réussi à me lire jusqu'au bout, mon post est long mais j'avais besoin de raconter les détails pour essayer d'aller de l'avant.
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


233448
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages