Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Gros coup de cafard à quelques jours de la naissance

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 260 lectures | ratingStar_87661_1ratingStar_87661_2ratingStar_87661_3ratingStar_87661_4

Aujourd'hui je suis à quelques jours seulement de donner la vie pour la 6e fois. A l'instant ou j'écris ces lignes tout va bien, je n'ai pas de contractions, mon dos fait enfin un peu relache, j'ai réussi à redormir ce matin alors que les nuits depuis une semaine sont hachées et épuisantes… et pourtant… je me sens triste, toute cafardeuse. Le pourquoi ? Si je le savais !! Un étrange sentiment de culpabilité, oui oui de culpabilité, car je suis très partagée entre l'envie d'aller accoucher là maintenant tout de suite et l'envie que ça ne s'arrête pas maintenant. Que je pense une chose ou l'autre et son contraire vient aussitôt frapper ma conscience : Accoucher maintenant c'est dire adieu (définitivement très probablement) à mon gros ventre que j'adore même si il est très encombrant, dire adieu à cette sensation unique de porter la vie en soi, de la sentir bouger, grandir, fabriquer un petit être. Dire adieu à cette sensation d'être remplie de bonheur, dans une bulle, et très orgueuilleusement de se sentir si utile. En communion totale avec son bébé, egoïstement pour le moment elle est à moi et rien qu'à moi, chaque coup, chaque hoquet il n'y a que moi qui puisse déceler le tout premier mouvement, le papa captant au mieux le 2e. Je sais que tout cela va me manquer horriblement "après". Mais penser tout ça, ça veut dire aussi que je n'ai pas hâte de voir sa petite bouille ? Oh que non ! Depuis l'annonce de ma grossesse, c'est un bébé qui existe bien réellement pour moi alors que pour certaines personnes ça peut être au moment de la visualisation lors de la première écho ou au premier coup de pied qu'elles réalisent vraiment ce qui se passe en elles. Je l'imagine, je la rêve, je l'espère… J'ai préparé sa venue depuis des mois déjà, elle croule sous des tonnes de vêtements, chaque objet déposé dans sa chambre a été minutieusement cherché ou imaginé et créé. J'ai si hâte de déposer des tonnes de bisous sur ses petites joues que je m'imagine potelées, d'avoir le premier échange de regards quand on va la déposer sur mon ventre… ce regard si pénétrant de deux personnes qui s'aiment déjà depuis longtemps et qui font enfin connaissance, de revoir la quasi-extase des nouveaux nés quand on les plonge dans leur bain, de voir son tout premier sourire, d'entendre son tout premier fou-rire… Tout n'est que contradiction. Un joli baby-blues avant la date. L'aventure se termine… déjà, et une autre va commencer.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


87661
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages