Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

grossesse et relation mère-fille difficile

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1158 lectures | ratingStar_91865_1ratingStar_91865_2ratingStar_91865_3ratingStar_91865_4

Je suis en train de sombrer et je n'arrive pas à me relever… je n'ai plus de forces !!!!!!!!!

Je suis enceinte de 22SA et déjà ma mère me prends la tête par râpport à ce que je dois faire ou ne pas faire, ce que je dois acheter ou pas, enfin bref elle se mêle de tout et confond sa place de Gm avec ma place de maman… cela se traduit par des reflexions du style :

"je sens qu'on va se disputer plus d'une fois quand à l'éducation de ton enfant… " , "j'aura une garde robe pour ton enfant pour quand il viendra chez moi, comme ça si je le trouve mal habillé je le changerai… " , "je lui apprendrai le jardinage et je serai morte de rire qu'il ne s'interresse pas aux jouets que vous lui donnerez… " (celle là n'a pas été dite comme ça mais dan l'ensemble de la discussion c'ets ce que ça voulait dire) ; et de la part de mon père j'ai le droit à : "et bien il fera un bon manoeuvre (mon père est maçon) … " , "il viendra avec moi sur les chantiers… " , "si tu ne lui donnes pas assez à manger je te colle la DDASS au cul… "… enfin tout ceci n'est qu'un bref résumé de ce que j'entends à longuer de temps, alors j'essaye de ne pas craquer bien que des fois c'est dur et surtout j'affirme fermrnet mes positions et leur rappelle sans cess que JE suis la maman et que c'est moi et mon mari qui décidons, que elle a déjà élevé ses enfants et donc qu'elle me laisse élever les miens, et que mon enfant ferabien ce qu'il aura envie de faire…

Mais vu leur attitude, et surtout celle de ma mère, j'ai peur qu'elle ne se l'accaparre, tant au niveau éducatif que affectif et qu'elle occupe ma place auprès de mon enfant. De plus quand je les enetnds parler c'est comme ci je ne saurai pas m'en occuper, déjà que pour le moment je ne peut rien faire "c'est dangereux pour le bébé… " elle me sénilise à un tel point que j'ai l'impression d'être une handicapée bonne à rien… mais en plus j'ai le sentiment qu'elle va vouloir me prendre ma place pour faire avec lui ce qu'elle n'a pas pu faire avec moi, càd que je deviennes ce qu'elle aurait aimé être et son sosie parfait, hors j'en ai tellement souffert et encore aujourd'hui j'en ai des séquelles que je refuse qu'elle le reproduise avec mon enfant mais je ne sais plus quoi faire pour éviter cela et surtout comment gérer la situation, j'ai déjà mis de la distance entre elle et moi (je suis partie à 1600 km d'ici) et cela n'a pas marché, si je ne donne plus de nouvelles c'ets le drame et elle me rappelle dans la foulée…

Enfin bref, certaines d'entre vous ont-elles déjà vécu cette situation, cela c'est -il arrangé… j'aimerai avoir vos témoignages… "

Alors en fait la situation ne c'est pas arrangée, bien au contraire, et la en plus c'est à moi qu'elle s'attaque… je ne suis pas une bonne fille, je n'ai pas un caractère acceptable, j'ai 28 ans et je n'ai rien (sauf qu'elle oublie que j'avais une bonne situation et que j'ai tout plaqué pour aller vivre à l'étranger où j'y ai passé un an et demi et que j'en reviens donc normal que je n'ai pas de logement, je suis chez elle et je me cherche un apart, que je n'ai pas un métier, sauf que je suis revenue enceinte donc le seul truc que j'ai trouvé c'est l'intérim et avant de partir j'étais conducteur de trains mais après avoir passé 2 ans avec une vie normale, je ne me sens pas de reprendre des horaires décalés qui ne veulent rien dire… de plus j'ai une place réservée avec l'AFPA pour une formation en dévellopement informatique mais elle ne débutera qu'en décembre…) , je ne suis pas une bonne épouse, je ne m'habille pas bien (alors que j'ai un style tout à fait normal il n'y a rien d'extraordinaire dans mes vêtements… j'ai juste un tatou sur le bras mais que je peut facilement cacher avec la manche d'un t-sirt, pas de piercing, pas de cheveux rouges… pas de décoletés plongeants, pas de string à la taille avec un pantalon sur les genoux… bref je pense être dans la "norme") , à l'entendre je ne vais pas savoir m'occuper de mon fils, elle est convaincue que je me suis fixée comme but dans la vie de tout faire pour aller contre elle, elle m'a même demandé quand j'allais arrêter d'être méchante avec elle car je ne fait rien pour elle, sauf que comme je lui ai répondu elle n'accepte rien qui vienne de ma part ni en actes, ni en paroles, la seule chose qu'elle accepterai c'est que je lui fasse son ménage et elle est persuadée que je n'aime pas ma soeur… elle n'arrête pas de critiquer mon mari et m'engueule pour chaque impair qu'il commet en me disant que je ne devrai accepter qu'il se trompe ou qu'il soit comme il est… et elle essaye de l'éloigner de la grossesse et de son rôle de père… hier soir une engeulade violent sur le plan verbal voire même physique on ne c'est pas battue mais ça n'en était pas loin… enfin bref la liste est très longue… tout ce qu'il en est c'est que je n'en peut plus !!!

Je suis très franchement arrivée en bout de course, physiquement ça ne va pas fort j'ai des problèmes de bassin qui arrivent à me paralyser de douleur (du à la grossesse) , bien souvent je met 30 minutes pour me relever de mon lit ou autre, quand il ne faut pas qu'on vienne me relever car j'ai le bassin coincé, de plus des crampes horribles (la dernière en date m'a obligée à rester coucher sans bouger un orteil pendant 4 h00 d'affilé) et un estomac où j'ai l'impression qu'on vient d'y verser 3l d'acide chlorydrique, plus fatigue physique, car avoir mal tout le temps ça fatigue, cela fait depuis fin janvier que je devrai être arrêtée, mais j'essaye de tenir un maximum, car je ne me voit pas rester à la maison toute la journée à la supporter et en plsu la sécu traîne des pieds et me balade pour me réouvrir mes droits, ce qui fait que à mon de 1 mois de mon congé mater je ne sais pas si j'y aurai le droit alors que j'ai travaillé toutes les heures necessaires et en plus je ne peut même pas me mettre en maladie…

A ça rajouté une fatigue nerveuse et morale comme jamais je n'en ai eue, et bien je n'y arrive plus, je n'ai qu'une envie c'est de me faire hospitaliser pour me reposer… sauf que là je ne verrai même plus mon mari… il travaille de soirée et rentre à des heures pas possibles donc je ne le voit pas souvent et je ne peut même pas vider mon sac avec lui, je suis obligée de tout garder pour moi et c'est trop lourd, trop dur, j'ai le sentiment d'être au fond d'un gouffre et que la lumière est quasiment éteinte…

Je vous en prie aidez moi !!!!!! Mon bébé doit naître en mai… je veut que quand il arrive je sois bien…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


91865
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages