Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il ne joue pas son rôle de père

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 337 lectures | ratingStar_87105_1ratingStar_87105_2ratingStar_87105_3ratingStar_87105_4

J''ai un nouveau conjoint actuellement et ce depuis 4 ans, donc pas seule physiquement à la maison. Le problème vient du fait que je suis seule à m'occuper de ma fille. Mon conjoint est très serviable et peux faire un tas de tâches ménagère à la maison sans que je ne lui demande son aide et c'est très bien comme ça ! Seulement, côté enfants, il ne lève pas le petit doig pour aider.Je suis enceinte de 6 mois et le temps se fait lourd. J'ai des coups de chaleur et des chutes de pression assez fréquents, ce qui fait que je suis en baisse d'énergie depuis quelques semaines. Cela dit, le "problème" date d'avant cette grossesse et je ne m'en cache pas.En réalité, JE CROIS que ma fille est trop demandante. Elle est fille unique pour le moment et je me suis toujours beaucoup occupé d'elle. Lorsqu'elle était bébé, je pouvais passer des heures allongées par terre, à gazouiller avec elle, ramper avec elle à quatres pattes, passer mon temps à la traîner d'une pièce à l'autre, pour qu'elle me voie plier le linge, faire la vaisselle, faire à manger,… et pour que je puisse parler avec elle. Je dansais souvent pendant de longues minutes avec elle dans mes bras. Et elle ne m'avait pas devant les yeux que lorsqu'elle dormait.À ; cet époque, j'étais seule, car mon conjoint du temps m'avait quitté. Je donnais tout ce que j'avais à ma fille. J'étais un peu isolée du monde car les voisins étaient assez éloignés et toute ma famille proche travaillait pendant le jour. Je ne voyais pas grand monde et j'ai fini, avec les mois, à ressentir une lourdeur, une pesanteur psychologique, un besoin pressant de discuter avec un adulte, de rencontrer des gens, de sortir un peu de ma bulle. À ; chaque fois que j'en avais l'occasion (et c'était très peu souvent) , j'en profitais bien sûr, mais mon esprit était ailleurs… encore avec ma fille ! Je me demandais sans cesse si elle allait bien, si la personne qui en prenait soin pendant mes quelques heures d'absences, le ferait comme il faut,… Je finissais toujours par me sentir coupable de quelques chose.Encore une fois, je dois ajouter qu'à cette époque, mon ex conjoint me harcelait beaucoup. Il y a eu des menaces de toutes sortes et l'intervention de la police à 2 reprises, comparution en cours, négociations,… Il y a vait beaucoup de violence en lui et de savoir qu'il y avit "un danger potent" pas loin de ma vie, me boulversait beaucoup.Ma fille et moi sommes très proches. Aujourd'hui, elle a 4.5 ans et voit son père une fin de semaine sur deux. Cela me perturbe encore, car les procédures ne sont pas terminées et dernièrement, il a porté plainte contre mon nouveau conjoint pour agression sexuelle sur ma fille. On a retiré ma fille de mon milieu de vie pendant quelques jours, le temps de faire enquête pour finalement être blanchit de toute accusation. Dans la conclusion du rapport, on lit que mon ex semble avoir de gros problèmes d'acceptation de notre séparation qui remontent à 4 ans maintenant et qu'il devrait peut-être consulter.Donc, ma fille part une fin de semaine sur deux avec son père et cela me rend encore une fois assez mal à l'aise. Je ne suis pas hystérique, mais pas tranquille non plus. Je ne considère pas son absence comme un repos. Je suis plutôt embêtée, mais j'arrive très bien à me raisonner.Légalement, je me bats toujours pour qu'une solution adéquate soit prise par un juge, et ni y arrivons tranquillement.Psychologiquement, je suis fatiguée ! J'ai besoin de me reposer dans ma tête, je le sais bien.Voilà un peu mon état d'esprit depuis quelques années.

Maintenant, revenons à ma fille.Bien sûr, elle ne eput comprendre mes états d'âmes, et loins de moi l'idée seulement de lui en faire part. Cela m'appartien et en tant qu'adulte, c'est à moi à gérer tout cela. Elle est donc presqu'inconsciente de ma fatigue mentale et des raisons sous-jacentes à cette fatigue. Je dis presque parce que malgré que je les lui cache, elle doit bien parfois ressentir une tention elle aussi.Ma fille est très enjoué et adore s'amuser. Je crois que le fait d'avoir tant joué avec elle petite, sans lui montré qu'il y a des moments ou elle peut aussi avoir du plaisir seule, nous joue des tours ajourd'hui.Elle me demande sans cesse, peut appeler au-dessus de 100 fois dans une journée, et si je vais à chaque fois répondre, je passe toute la journée avec elle et uniquement avec elle. Pas le temps de vaquer à mes occupations. Il sont rares les moments ou elle s'amuse seule et ou je peut faire mon ménage. Elle a besoin d'amies avec qui jouer. Je ne peux pas être constemment dérrière elle. En ce moment, je vous écrit et elle tourne autour de moi, se colle sur moi, me demande ceci ou cela. Elle se comporte comme ci elle manquait d'attention, et j'aime ps ça ! Je suis l'ATTENTION MÊ ; ME. Par moment, j'avoue que oui je deviens les nerfs en boules. Je suis prête à péter un plomb je ne respire plus. Je joue toujours avec elle. Je peux lui donner au-dessus de 5 périodes de 20 minutes d'activités par jour, seulement consacré à elle, juste à elle, mais parfois je n'en peux plus. Je veux prendre un livre, lire, marcher seule, prendre un bain tranquille (ou elle fini toujours par embarquer avec moi…). Cela n'arrive pratiquement jamais.Mon conjoint actuel, lorsqu'il arrive du boulot, peut s'étendre et dormir une petite heure, peut s'amuser à lordinateur pendant que je fais la bouffe et que je continue toujours à répondre aux demandes de ma fille (de peur encore de la mettre de côté, de ne pas m'occupé d'elle, qu'elle soit en manque d'attention…) Pour décompresser un peu, je dois parfois être très ferme avec elle et lui dire NON !!! Maman ne peut pas jouer pour le moment, je suis fatiguée et j'ai besoin de m'assoeir un instant. Dans ces moments, j'aimerai bien que mon conjoint entende mon appel et prenne un peu la relève… mais il ne le fait JAMAIS. Cela aussi m'exaspère. Je suis vraiment très fatiguée moralement. Il faut que quelque chose se passe et comme je suis une adulte et la mère de ma fille, c'est à moi de règler le problème, de trouver une solution qui allégera cette lourdeur que je porte depuis longtemps.Là, je suis enceinte de 6 mois et physiquement ça va. Cependant, je suis en plein questionnement. Qu'est-ce que cela va être avec deux ? L'homme de ma vie ne semble pas comprendre l'importance du rôle qu'il ne joue pas. Il ne me seconde pas dans la vie active des enfants (Il a un fils qui vient une find e semaine sur deux, et il ne s'en occupe pas plus. Devinez qui se tape le travail) Pourquoi est-ce que ma fille ne semble jamais être rassasié d'attention ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


87105
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages