Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'haptonomie périnatale

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 896 lectures | ratingStar_53383_1ratingStar_53383_2ratingStar_53383_3ratingStar_53383_4

L'haptonomie périnatale.

L'haptonomie est la science de l'affectivité et des rapports qui régissent les comportements de relation de l'être humain. Son nom vient du mot Grec "hapto", qui signifie toucher pour rendre sain, pour unifier, pour guérir. Cela parce que Frans Veldman, son créateur, a découvert l'importance du toucher dans l'affectivité et le rôle capital de la peau comme organe de communication.

L'haptonomie utilise comme instrument principal le sens du toucher qui, bien qu'il apparaisse très précocement et avant les autres, est très peu investi dans notre société. Selon les concepteurs de cette approche, le toucher est un langage et le premier que l'on puisse utiliser pour contacter l'enfant in utero, dès le quatrième mois.

Les apports de l'accompagnement haptonomique en périnatalité sont nombreux : prise de contact précoce entre les parents et l'enfant, développement du sentiment de sécurité de base chez l'enfant, accompagnement efficace du bébé lors de la naissance, douleurs à l'accouchement réduites, facilitation dans l'accès à l'autonomie de l'enfant.

Le suivi haptonomique de la périnatalité se compose de plusieurs phases.

Initiation.

Dès que la mère se sait enceinte, et avant la fin du troisième mois, la mère (ou le couple) est initiée aux phénomènes haptonomiques de base comme le prolongement. Cette technique permet, grâce à un prolongement de son toucher dans un objet extérieur, de diminuer la vulnérabilité à une agression et d'augmenter l'élasticité des tissus musculaires. Ceci s'avère très profitable lors de l'accouchement.

Deuxième séance.

Dès que la mère sent son enfant bouger, en moyenne vers la fin du cinquième mois. On propose alors au couple d'entrer en contact avec leur enfant in utero, par le biais de jeux tactiles. Les parents découvrent qu'en appelant l'enfant par de petites invitations appliquées avec tendresse sur le ventre maternel, ils l'incitent à venir se lover dans la main invitante. La mère peut suite à cela développer sa compétence à inviter intérieurement son enfant à se déplacer dans son ventre sans avoir besoin des mains.

Troisième séance.

Une dizaine de jours plus tard, une nouvelle séance vient confirmer cet apprentissage tactile d'une communication très subtile. Suite à ces séances, les parents sont invités à répéter ces nouvelles expériences à domicile, afin de développer cette relation avec un enfant qu'ils découvrent petit à petit dans sa personnalité, ses réactions.

Dernières semaines.

Au cours des dernières semaines, quelques séances, dont le nombre dépendra des difficultés rencontrées, sont consacrées à la préparation à l'accouchement lui-même.

Dernière séance.

Cette séance est centrée sur l'accueil et le portage de l'enfant à la naissance et dans les premières semaines de la vie aérienne. Il s'agit également de transmettre, au père en l'occurrence, un certain nombre de gestes destinés à soulager le dos de la mère et proposer certaines positions pour l'accouchement. On déconseillera alors les techniques respiratoires car leur pratique, obligeant la mère à se couper de l'enfant pour se centrer sur sa respiration, entraînent une augmentation de la douleur. Selon Catherine Dolto-Tolitch, l'accouchement est un peu comme une tempête. Si lors d'une tempête, une femme a à prendre soin d'un nouveau-né en difficulté, elle sentira beaucoup moins les siennes.

Après la naissance.

Après la naissance, l'accompagnement haptonomique a pour but de continuer le développement de l'autonomie et la sécurité de base chez l'enfant. L'haptonomie propose de toujours soutenir l'enfant par sa base (le siège) en le tournant le plus possible vers l'extérieur afin que l'enfant construise peu à peu son autonomie et s'ouvre au monde en toute sécurité.

Apports de l'haptonomie.

Au bébé.

Les résultats de l'haptonomie sur les enfants sont étonnants et fondamentaux pour son développement. Ces enfants seraient plus éveillés, présentent une grande qualité de présence. Ils sont dans l'ensemble paisibles, souriants et aisément disposés à prendre contact. Ces enfants sont plus précoces sur le plan moteur : le port de la tête et de la colonne, la position assise, sont atteints plus tôt. Ce qui est surtout développé chez l'enfant grâce à ce type d'accompagnement c'est le sentiment de sécurité de base. Cette sécurité se développe parce que l'enfant reçoit une confirmation affective de son existence pour autrui en tant qu'être désirable à contacter.

Pères.

Pour les pères qui le souhaitent, l'haptonomie périnatale offre la possibilité de rentrer en contact avec leur enfant et constitue en cela une grande aide pour passer à l'état de paternité. Les pères témoignent de leur joie, lors de l'accouchement, de rencontrer un enfant qu'ils ont le sentiment de connaître depuis longtemps, et de pouvoir réellement aider la mère dans les épreuves d'accouchement et de naissance.

Mères.

Pour les mères, l'approche haptonomique rend les contacts mère-bébé plus vivants, plus conscients. La maman est plus présente à son enfant. En outre, l'haptonomie permet, par certaines positions et manipulations, de modifier le maintien pendant la grossesse afin de diminuer les douleurs dorsales et de donner un espace suffisant à l'enfant, et de favoriser un accouchement moins douloureux et plus présent.

Couples.

La prise de contact précoce avec un troisième être bien réel permet au couple d'introduire très tôt, dans la réalité, ce troisième entre eux. L'adoption mutuelle des parents et de l'enfant se fait plus facilement. Ceci est très important afin de réduire le décalage entre l'enfant imaginaire attendu par les parents et l'enfant bien réel.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


53383
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages