Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

La place de papa durant la grossesse

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 32 ans
Mail  
| 237 lectures | ratingStar_104415_1ratingStar_104415_2ratingStar_104415_3ratingStar_104415_4

Je suis enceinte de 5 mois et demi et c'est notre premier enfant. Le premier trimestre a été à peu près normal car je n'ai pas eu beaucoup de nausées. Sexuellement c'était à peu près pareil sauf que j'avais un peu plus de "retenue" car mes hormones me travaillaient déjà et j'étais obnubilée par ma grossesse. Mais depuis le début du deuxième trimestre c'est le désert et il n'y a même pas d'oasis de temps en temps (comme dit mon mari) … Je reconnais que je n'ai plus du tout envie de faire l'amour car mon corps a beaucoup changé, je sens le bébé bouger et je me focalise dessus. De plus, j'ai des sauts d'humeur incroyables que même moi je n'arrive pas à maîtriser, je suis soit irritable pour un rien, soit je pleure car j'ai une sensibilité accrue. De plus, je pense de plus en plus à l'accouchement, je dois m'inscrire aux cours de préparation à l'accouchement, chercher une nounou, bref, organiser notre nouvelle vie qui tourne obligatoirement autour du bébé. Mon mari y participe mais pour lui (et c'est normal) c'est encore assez abstrait. Je pense qu'il ne réalisera qu'une fois qu'il sera en salle d'accouchement et que Maxime sera dans ses bras. Il m'aide beaucoup à la maison et se montre très patient mais il est vrai que je le délaisse un petit peu car ma préoccupation première est cet être fragile qui est en train de se développer en moi et dont je dois prendre soin. C'est ma chair et mon sang et ce sentiment est indescriptible tellement il est fort. Je le porte et je dois en prendre soin pour qu'il arrive en pleine santé alors c'est vrai que j'ai tendance à le privilégier et donc à ME privilégier avant mon mari.

Les solutions que nous avons trouvé pour remédier à cet état de frustration que mon mari peut ressentir ? C'est très simple : nous en discutons souvent et calmement. Je le rassure par mes paroles, par mes gestes de tendresse et je le fais participer au maximum aux changements qui s'opérent en moi. Je lui dis ce que je ressents (mal au dos, points de côtés, crampes, insomnies) , je lui explique mes changements d'humeur en m'excusant, en lui disant que ce n'est pas de sa faute, en lui demandant d'être patient. Nous prenons des bains ensemble, le soir on s'allonge sur le canapé et on se câline, il me masse souvent, etc… Nous continuons de sortir, de voir nos amis, etc… Certes il n'y a plus de vie sexuelle mais il y a tout ce qui va avec et qui est très important : soutient, complicité, tendresse, communication et beaucoup de patience.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


104415
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages