Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lettre de rupture

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 13/03/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 142 lectures | ratingStar_237427_1ratingStar_237427_2ratingStar_237427_3ratingStar_237427_4
C'est mon tour aujourd'hui, pour Héloïse, pour Surya, pour Vetmedine, pour Parker, pour vous toutes que je remercie du plus profond de mon coeur. C'était long et émouvant, j'ai pleuré encore en faisant cette lettre déjà ébauchée sur un autre post, mais ça va aller maintenant, je suis prête. Merci à vous. "J'ai beaucoup pensé aujourd'hui, enfin cette semaine, enfin ces derniers mois … Pour en finir X voilà ce que je veux que tu saches, ce que j'ai sur le coeur ce que j'ai besoin de te dire et ce que tu détruiras aussitôt après l'avoir lu … Mais saches que tu n'oublieras jamais même en mettant tout ça au plus profond de toi-même. Vu de ma fenêtre, c'était une vraie histoire, ponctuée d'amour, de beaucoup d'amour, de souffrance, de joies, de malheurs, d'espoirs, d'illusions, de désillusions, … ponctuée de ce qui fait la vie, en tout cas c'est ainsi que je le vois. Alors aujourd'hui 13 mars 2011, 3 ans après le début (pour moi le début c'était même le jour de la convention càd le 14/02/2008 parce que dès que tu y penses tu es dans l'histoire et j'y ai pensé à ce moment là… tu y pensais déjà bien avant toi …) donc 3 ans après le début de cette histoire et à l'heure du bilan, je peux dire que : J'ai pu, car j'en ai eu le courage, quitter une relation qui ne me satisfaisait plus : celle d'avec O, parce que je ne l'aimais plus assez pour continuer une vie de couple avec lui, j'en ai été désolée, ça m'a fait souffrir beaucoup mais j'ai pris le temps de la réflexion et je ne le regrette pas même si je n'ai pas encore pu lui dire tout ça, parce que quitter quelque c'est douloureux même si c'est moi qui l'ai voulu (pê que j'ai payé pour ça aussi, pour la souffrance que je lui ai infligée) , il m'a apporté énormément et il restera à jamais en moi mais il faut savoir avancer malgré tout. J'ai un appart à moi, que j'ai choisi seule, pour moi, qui a été un vrai coup de coeur, qui est super bien placé et dans lequel je me sens de mieux en mieux (bientôt, j'en suis convaincue, les souvenirs qui me rappellent à toi en ce lieu ne seront plus). Que des amitiés se sont révélées à moi, des amitiés fortes de personnes qui ont été présentes lorsque j'en ai eu besoin (tu sais de quoi je parle …). J'ai été enceinte de toi, toi que j'ai aimé au plus profond de moi-même, moi l'infertile, grossesse écourtée, teintée d'une souffrance indescriptible, d'une pression inouïe de toute part (toi, mes parents et même moi) , et de joie en même temps. Grossesse qui a eu le mérite d'être, d'arriver à ce moment précis de notre histoire comme pour clarifier la situation (au fait lors de la 1ère écho son coeur battait à 174 bpm … il était là, en moi et je l'aimais déjà même s'il n'était pas attendu, mélange de toi et moi, il aurait été magnifique et je suis sûre que malgré toi tu l'aurais aimé ce petit enfant de l'amour). Je t'ai aimé très très fort X et j'étais prête à beaucoup par amour pour toi, et je sais aujourd'hui ce que veut dire aimer et ça c'est acquis, très précieux pour moi et je ne le perdrai jamais. Alors voilà en ce jour, enfin depuis le 14 janvier pour toi, jour ou je t'ai annoncé que j'étais enceinte, c'est fini, j'ai du mal à lâcher prise, le chemin est long et douloureux tant je croyais à cette histoire, tant je croyais en notre amour, c'est pas du mélo hein je le pense sincèrement. Je ne veux pas être une copine pour toi, R est un copain toi tu ne seras jamais un copain pour moi. Tu as raison de me dire que je ne dois pas faire une fixation sur toi et que tu n'es pas parfait, personne n'est parfait, j'ai vraiment tout à gagner à te perdre alors je te dis au revoir X. Je te souhaite d'être heureux malgré cette triste fin car avant la douleur il y a eu le bien, le très bien même (…) et au final j'ai appris, aimé, désiré, donné avec grand plaisir, apprécié, puis encaissé, pleuré beaucoup, évolué et ma vie va prendre un nouveau tournant, sans toi. Alors je vais me relever parce que je sais que certaines personnes se sont investies auprès de moi, m'ont porté dans les moments difficiles, qu'elles m'aiment et maintenant je suis prête pour la suite et j'ai envie de vivre et j'ai envie d'être heureuse maintenant. Je t'embrasse beaucoup, beaucoup, beaucoup … pas de réponse stp elle me décevrait j'en suis certaine et je ne veux plus être déçue."
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


237427
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages