Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fc a 10 semaines de grossesse

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 10/06/11 | Mis en ligne le 31/03/12
Mail  
| 229 lectures | ratingStar_234986_1ratingStar_234986_2ratingStar_234986_3ratingStar_234986_4
Bonjour, Je suis contente enfin si je puis dire de trouver cette rubrique car bien sûr c'est quelque chose qui est loin d'être joyeux, contente plutôt dans le sens de pouvoir trouver et surtout oser en parlé avec des personnes capable de me comprendre chose que jusque là je n'ai pas réussis a faire mis a pars avec mon mari, comme si c'était honteux ou tabou dans notre société ? Je ne sais pas… Pour vous expliquez mieux depuis deux ans et demi avec mon mari nous essayons d'avoir notre premier enfant, ça duré en long en large car 6 mois après avoir pris notre décision d'avoir un enfant j'ai perdu ma maman et je suis tombé en dépression donc pas vraiment en condition pour la conception de bébé, mais en ce début d'année je commençais a allé mieux psychologiquement, a me remettre du décès de ma mère et surprise courant mars 2011 nous apprenons que je suis enceinte, nous avons mis du temps a le voir car je n'y croyais plus vraiment, les symptômes : 2 kg de pris alors que mon poids était stabilisé et de grosses fringale, un retard de règles aussi mais ça je ne m'y suis pas vraiment fiée car il y a quelques années je n'avais plus de cycles régulier donc j'ai tout simplement pensais que ça recommencer bon suite a tout ça mon mari doute et m'achète un test de grossesse, effectivement je l'étais et de 7 semaines déjà ! Suite a ça les rendez vous s'enchainent médecin, gynécologue, ma gynécologue me redirige vers une échographiste pour daté plus précisément ma grossesse car celle ci est seulement équipé de vieux matériel, elle m'a fait une échographie de contrôle, par le ventre elle ne voit rien donc décide de passer par voie vaginale et là je la trouve soudainement étrange mais ne me dit rien donc je tique mais garde tout de même espoir de m'être juste monter la tête sur sa réaction, quelques semaines plus tard j'ai rendez vous avec l'échographiste, qui sont particulièrement long a obtenir, donc première échographie officielle et là la nouvelle tombe, la grossesse c'est arrêter a 10 semaines alors que je devais être a 12 semaines lorsque je passe celle ci, la première et dernière image que j'ai de mon bébé c'est celle d'un f ? Tus mort, je suis alors effondré et mon corps me dégoute car depuis deux semaines j'ai l'impression que mon corps est un cercueil, oui car je ne l'ai pas perdu naturellement, il a fallu se rendre a l ? Hôpital où ils n'ont pu me prendre qu'une semaine après dans leur clinique de jour ou j'ai subis une aspiration de l'utérus sous anesthésie générale car la grossesse est trop avancé pour que je puisse le faire par voie médicamenteuse. J'ai vraiment très mal vécu cette première expérience, mon mari essaie de me remonter le moral en me disant que c'est la nature, qu'il vaut sûrement mieux ça qu'avoir un enfant qui aurait pu avoir de lourde complication mais je ne peux pas m'empêcher de culpabiliser, de me demander si je n'ai pas fait quelque chose de mal a un moment donné, de tout remettre en question car j'ai également arrêter de fumé radicalement du jour au lendemain dès lors que j'ai appris que j'étais enceinte, pensant bien faire, j'ai également demandé a mon médecin s'il n'était pas possible d'obtenir des patch afin de m'aider, il m'a dit que non il fallait que je fasse seulement avec ma volonté, chose que j'ai faites mais le jour où je me suis fais opérer j'ai tout de même vu des affiches comme quoi il existe des patchs pour les femmes enceinte, trop tard mais je m'en veux car je n'arrête pas de lire maintenant que lorsqu'on est enceinte il ne faut pas arrêter aussi brutalement mais plutôt diminué sa consommation car cela engendre beaucoup de stress qui n'est pas bon pour le bébé mais comme mon médecin ne m'avais rien dit par rapport a mon choix, je pensais bien faire, je ne sais pas si c'est une raison de ma fausse couche et ne le saurais probablement jamais car il peut y avoir des tas de raison mais le ressentis que j'ai a l'heure actuelle c'est de ne pas avoir était bien entouré médicalement par le manque de conseil et d'analyse, quand on est néophyte en la matière on se retrouve vraiment bête et perdu, durant ma grossesse j'ai également fait ma première sciatique qui a durée trois semaines, auquel mon médecin ne m'a rien prescrit pour me soulager, pas même de séance de kiné si ce n'était des médicaments qu'il pouvait me donner. Tout ceci c'était il y a un mois et demi, je commence seulement a accepté l'idée de reprendre les essaies bébés tout en ayant d'énorme peur que ça recommence, a savoir si je saurais le supporter une deuxième fois, j'ai décidé de tout reprendre a zéro de changer de médecin généraliste ainsi que de gynécologue et de prendre les rendez-vous prochainement mais tout est tellement chamboulé dans ma tête, je me demande par quoi je dois commencé et quels questions je dois poser, également vis a vis de ma pilule que j'ai dû reprendre après mon aspiration de l'utérus prescrite par le gynécologue de l ? Hôpital pour me récréer un cycle, j'ai arrêtais celle ci lundi et je ne devrais pas tarder a avoir mes règles, je sens que mes ovaires me travaillent mais combien de temps doit on attendre après avoir arrêter la pilule pour reprendre les essaies bébés ? On m'a également prescrit de l'acide folique afin d'éviter les malformations du tube neurale, 4 semaines avant la conception et pendant les 8 premières semaines de grossesse. Tout ça pour dire que c'est un choc terrible car nous nous projetions déjà, que l'idée de devenir maman après tout les évènements que vous avons traversé ces dernières années me remonter le moral, c'était enfin une bonne nouvelle pour nous, bonne nouvelle qui fût de courte durée. Je suis encore assez chamboulée par tout ça, je me demande si je dois reprendre les essaies ou encore attendre, j'ai peur de me finir par me fermer complètement a cette idée et ne plus vouloir recommencer avec la crainte que ça se reproduise en sachant pas comment je m'en remettrais… Dans tout les cas je souhaite beaucoup de courage aux mamans ainsi qu'aux papas pour qui c'est également un choc et qui passe par cette mauvaise épreuve, car vraiment il en faut !
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


234986
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages