Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes deux enfants ont été conçu par IAD

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1650 lectures | ratingStar_62566_1ratingStar_62566_2ratingStar_62566_3ratingStar_62566_4

J'ai déjà un garçon de 7 ans 1/2, né par IAD. Sur les conseils du psy du CECOS, notre fils a toujours été au courant de sa "conception". Je lui en ai parlé pendant ma grossesse et ensuite, j'ai tenu à ce q ce soit son PERE qui lui en parle. Je me disais q comme ça, l'enfant sentirai peut-être q pour son père, c'est son fils et c'est tout. Ils ont une très bonne relation, même si en ce moment, c'est un peu conflictuel parfois. Mais je pense q c'est l'âge, et en plus, je suis enceinte de la petite soeur, qui est également d'une conception IAD. Je dirai q parfois je me pose énormément de questions. Pas sur le fait de lui avoir dit. Non, ça je considère qu'il était en droit de le savoir, toute la famille proche, ainsi q les amis très proches sont au courant. Il nous paraissait donc logique q lui aussi le soit. Seulement, je me pose sans cesse la question de savoir s'il ne va pas un jour nous en vouloir, et avoir une qqconque réaction négative face à ce fait essentiel de sa vie. Je sais qu'il est encore jeune. Mais l'année dernière, il m'a demandé sérieusement au cours d'une discution, si le "monsieur des graines" comme il l'appel, connaissait son existence et celle des autres enfants qu'il a pu aider a concevoir. J'ai essayer de lui répondre le plus simplement possible en lui disant q nous même ne le connaissions pas et qu'en fait le "donneur" ne connaissait pas non plus le nombre d'enfants qu'il avait pu aider à concevoir ni même si c'était des garçons ou des filles. Car il voulait savoir s'il savait q lui, petit garçon, était là gràce à lui. C'est la seule fois où il m'a posé des questions comme celle-là. Je crains un peu l'adolescence, car je sais q moi je l'ai mal vécu car je ne ressemblait pas à mes parents. Heureusement, il me ressemble énormément et il tient physiquement tout de mon côté. C'est une questin qui nous avait hanté toute la grossesse et qui nous hante également pour celle-ci. Il a hâte q sa petite soeur naisse. Je me dis qu'en fait, il pourra lui expliquer avec des mots d'enfant, leur conception et qu'elle pourra trouver auprès de son frère, peut-être les réponses aux questions qu'elle pourrait se poser. C'est une situation, comme tu le disais, qui sera peut-être plus facile à gérer à 2 que tout seul. Je pense q ce sont des questions q je me poserai toute ma vie. Je pense qu'effectivement, nous n'avons pas eu tord de lui dire dès le départ. De cette façon, on espère qu'il comprenne qu'en fait, les parents, ce sont surtout ceux qui nous élèvent et pas ceux qui nous concoivent. J'espère q tout ceci n'est pas choquant. Je remercie le ciel régulièrement, d'avoir pu avoir recours à l'IAD pour concevoir nos enfants, et surtout, car je trouve ceci d'une très haute importance, je remercie mon mari d'avoir accepté le fait q je puisse porter un enfant, et même 2, qui ne soient pas génétiquement les siens. Dans notre tête et notre coeur, ce sont SES enfants, et pas ceux d'un autre. Il est vrai q cela fait longtemps q je recherchais des témoignages comme le tien. Pour savoir si on avait eu raison dans tout notre parcours. Peut-être est-ce égoïsme, j'en sais rien. Jetrouve normal q tu te poses toutes ses questions. Mais je pense aussi, q nous en tant q parents d'enfants IAD, on se pose pas mal de questions. Aurait-on réagit pareil avec un enfant dis conçu naturellement ? Avons-nous eu raison ou tort de lui dire ? Ne va-t-il pas un jour nous en vouloir de ne pas pouvoir connaître ses origines ? Et des tas d'autres auquelles on ne pourra malheureusement jamais répondre. En tout q parents, quelque soit la façon de concevoir son enfant, on se pose des tonnes et des tonnes de questions. Mais quand une "tierce" personne fait parti de la conception de son enfant, on s'en pose forcément bocou plus. On espère pouvoir répondre à toutes ces questions, et surtout qu'il ose les poser. Nous espérons lui faire comprendre, q c q l'on a fait, et surtout son père, c'est par amour q ça a été fait. Et nous espérons qu'il osera venir nous voir quand cela commencera à le travailler. Malheureusement, je ne suis pas sur qu'il le fera. Car je ne sais pas si dans vos cas, ce sont réellement les parents qui peuvent vous aider. En tout cas, j'espère q d'ici qu'il se pose des questions, on arrivera, via internet, par pouvoir trouver d'autres personnes qui votre cas, qui pourront vous aider à y répondre.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


62566
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages