Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Message d'espoir à toutes celles qui n'arrivent pas à avoir d'enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 141 lectures | ratingStar_268453_1ratingStar_268453_2ratingStar_268453_3ratingStar_268453_4
Bonjour à tous et toutes. Je suis nouvelle dans forum. Je viens de lire ce message et je confirme qu'il y a toujours un espoir. Le cerveau et le corps humain (physiologiquement ET PSYCHOLOGIQUEMENT) sont tellement complexes qu'il ne faut jamais tirer de conclusions définitives. Je parle évidemment pour les personnes pour qui tous les examens physiologiques sont normaux ou peu perturbés, et pour qui les gynéco n'ont aucune explication quant à la raison de l'infertilité… Mon histoire illustre (bien modestement…) cette problématique, je vais essayer de ne pas être trop longue. En novembre 2000 (27 ans) j'arrete la pilule (que je prenait depuis 10 ans). Au 1er retard de règle d'1 semaine (decembre) je fais un t'est, et BINGO ! Je suis enceinte ! On était aux anges avec mon mari ! Notre 1er gars naitra 9 mois plus tard en aout 2001. Je reprends la pilue jusqu'en juin 2003, on en voulait un 2eme. Et là… problème… pendant 3 mois : rien. Je consulte, le gyneco me met sous duphaston + surveillance temperature. Pendant encore 3 mois : rien… Le gyn m'adresse à un "spécialiste de la stérilité", en janvier 2004, qui me fais venir tous les mois (à 85 euros la consultation ça m'a fait mal !! … mais à l'époque, je ne me suis pas posé la question. Mais ça c'est une autre histoire…) , nous fait faire spermograme, examen gynéco post-coïtal (vous savez, celui où il faut réveiller son conjoint à 6h du matin pour avoir un rapport sexuel car on a rendez-vous à 8h chez le gyn pour qu'il vérifie derrière lui si il a bien livré le colis, au bon endroit !!! ) , écho tous les mois, hystéroscopie, (qui n'a rien montré d'anormal) pour en arriver à envisager une coelioscopie. Et là je m'arrete pour expliquer le contexte car dans ces situations-là le contexte est souvent hyper important. Je suis infirmière, je travaillais dans une salle de réveil, un poste stressant++++ car pendant quelques minutes, quelques heures, on a la vie des patients entre nos mains, le temps qu'ils se réveillent de leur anesthésie. Me concernant, je me remettais en question car on me disait que je faisais un "blocage",que je focalisais trop sur ce problème… j'ai même lu une fois que cela pouvait venir du fait que la femme ne voulait pas vraiment d'enfant, qu'elle n'en avait pas conscience mais que son cerveau s'était "arrangé" pour éviter cette grossesse inconsciemment non désirée. Je devenais invivable même pour mon mari, j'exprimais le stresse du boulot, celui de cette "infertilité secondaire" (car suite à une 1ere grossesse) , je perdais peu à peu ma confiance en moi, en tant que femme (je n'étais plus capable d'enfanter) en tant que maman (je n'étais plus tout à fais disponible pour mon fils,) et en tant qu'épouse car nos relations avec mon mari pendant cette période se réduisaient à ce sujet. Ce que j'avais dumal à vivre c'était que mon mari prenais ça à la légère. Pour lui, si on ne pouvait plus avoir d'enfant, ce n'était pas grave, on en avait déjà un et puis on pouvait toujours adopter… j'avais l'impression de me battre toute seule pour avoir ce bébé qu'on voulait à 2, et ça me démoralisais encore plus . Environ une dizaine de mois comme ça, jusqu'en novembre 2004, où là, je fais une tentative de suicide. Je ne vais pas dévelloper là-dessus car ce n'est pas le sujet, mais à partir de là, avec mon mari, on décide de tout changer : s'éloigner de ma mère (car nous avions une relation conflictuelle) , changer de boulot, changer de maison, même changer de région, et surtout changer de gynéco. On a décider de s'installer dans le Sud de la France, une région qui nous semblait moins source de stress que la région parisienne ! . Pour faire court, on s'est installés là-bas en avril 2005, j'ai consulté un gyn qui m'a mise sous clomid, et en juillet 2005 j'était enceinte ! Après la naissance du 2eme en mars 2006, j'ai repris la pilule. Je l'ai arrétée en mai 2008, Re-enceinte en juillet 2008! Notre 3eme titi a maintenent 2 mois ! Merci d'avoir lu jusqu'à là !!!! Et la conclusion de tout ça, c'est que parfois, ce n'est pas uniquement une histoire de spermatozoîdes et d'ovules ! Et qu'il faut toujours garder espoir et essayer de voir ce qui cloche AILLEURS… Salut à vous.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


268453
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages