Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon ange "léana"

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 04/11/11 | Mis en ligne le 29/03/12
Mail  
| 185 lectures | ratingStar_234043_1ratingStar_234043_2ratingStar_234043_3ratingStar_234043_4
Mon histoire remonte à 5 ans 1/2 en arrière, j'étais enceinte pour la première fois, Vincent et moi étions ensemble depuis 6 ans et on vivait ensemble depuis 1 an. Tout été magique, ma grossesse se passait merveilleusement bien, nous attendions une petite fille. J'ai du arrêter de travaillé à 5 mois 1/2 de grossesse car bébé été bas. Mais à 7 mois de grossesse lors d'une visite de contrôle mon gynéco m'a envoyé dans un hopital sur PARIS en urgence pour subir une transfusion. (mon bébé manquait de globules) , le monde s'est écroulé je ne comprenais rien, j'ai donc été chercher Vincent à son boulot et nous sommes partis à l'hopital sur PARIS, On été décomposé, on ne savait pas ce qui allait se passer. Une fois arrivé à l'hôpital j'ai été prise en charge immédiatement, prise de sang, écho, et piqûre pour dévelloper les poumons de bébé au cas Ou bébé devrait sortir, etc… Pour pouvoir subir la transfusion le lendemain. Le lendemain matin 7h30 on vient me chercher (chéri chéri été complètement en stress) et on m'emmène au bloc pour subir. La transfusion, une aiguille énorme qui traverse mon ventre pour atteindre le cordon ombilical et transfusé bébé à l'intérieur de moi. Le médecin me rassure tout c'est bien. Passé. Ceci fait, je retrouve Vincent au bout de 45 min. A tour de rôle les médecins viennent nous voir pour savoir si je sens bébé bouger et Je suis toute rassurée car OUi en effet je la sent bouger. Tout le monde est donc. Confiant et nous aussi. Ils me gardent 4 jours et à la dernière écho avant de partir ils ne voient pas si les globules sont bien remonté, mais ils me disent qu'il faut. Juste que je revienne dans 4 jours pour faire une autre transfusion mais que ce n'est rien et que beaucoup de femmes enceintes en ont et en mettent un bébé en merveilleuse. Santé au monde. Du coup, le moral au plus haut nous sommes rassurés !!!!! Nous rentrons chez nous tranquillement car j'ai eu des contractions tout le long de la route, une fois arrivé le repos est de mise. Nous sommes heureux la chbre de bébé. Est arrivée et nous pouvons reprendre notre vie. Mais le jour de la fête des mères, le 28 mai 2006, j'ai des saignements, on décide donc d'aller à la maternité avec quelque affaires pour notre puce car on se dit que l'on va surement. Être parents ce merveilleux jour de la fête des mères, quelle magnifique cadeau ! Arrivée à la clinique, les médecins m'oscultent et font une écho, il me dit que bébé va sûrement arrivée mais qu'il faut mieux aller dans un hopital spécialsé à quelque minutes. De celle-ci (le CHR à l'époque) , je fais donc le voyage en ambulance et mon chéri grille tous les feux comme l'ambulance. Arrivé à la maternité, nouvelle écho et là on me dit on va vous faire accoucher aujourd'hui par césarienne pour éviter que bébé souffre trop, j'avais complètement la zen. Attitude Vincent et moi étions heureux nous allions devenir parents, donc avant que je monte au bloc chéri chéri prévient tout le monde, parents et amis. On arrive au bloc j'ai une rachianesthésie et à mon grand bonheur mon chéri à eu le droit de venir me tenir la main pour la césarienne. Chéri n'en loupe pas une miette. Mais moi j'étais tellement mal qu'il mon mis un gaz pour m'endormir, ils m'ont juste réveillé pour que je puisse la toucher dans la couveuse (je me rappelle comme si. C'était hier qu'elle immense bonheur). Et ensuite plus rien !! Plus de bébé plus de chéri j'étais toute seule en salle de réveil et j'arretais pas de dire à l'infirmière. Que je voulais voir mon bébé du coup au bout de 30 min elle m'a emmené voir Vincent (qui n'avait pas vu non plus notre petite "Léana", il a juste vu du monde qui s'occupait. D'elle) , et ensemble nous allons en néonat. Nous découvrons alors cette petite princesse "Léana" qu'elle bonheur ! Et là 2 minutes après 2 médecins entre et nous disent texto "votre bébé va mourrir", quelle. Délicatesse !!! Et là j'ai d'abord cru à une blague puis j'ai vu Vincent pleurer et là j'ai compris et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Notre Puce à vécut 4h45, on l'a baptisé et enterrée 3 jours plus tard. Aujourd'hui la douleur est toujours là, elle est plus intense à certain moment, mais je sais qu'elle veille sur nous. Aujourd'hui encore je ne comprend pas ce qui c'est passé (j'en veux aux médecins de l hopital et à moi) , elle avait 1 chance sur 100 000 de. Décéder du Parvo virus B19 et c'est tombé sur elle !!! Du coup on a déménagé, rapporter la chambre au magasin et décidé malgrès tout décidé d'avancer, c'est pourquoi sur décision de mon mari on à directement réessayer les essais bébé et 3 mois après je retombais enceinte, D'un petit garçon "Mattéo". J'ai d'abord voulu ravoir une fille et puis au fil des mois je me suis dis que c'était une bonne chose, il allait avoir sa place à lui. L'arrivée de notre petit bonhomme à été magique, j'ai accouché naturellement sans péridurale et je n'ai pas souffert. C'était un bébé magnifique, très gentil et calme. C'était notre petit miracle, nous lui avons tout donné. Et tout cédé jusqu'à l'arrivée de sa soeur car on c'est rendu compte que c'était pas gérable de ne poser aucune limite. Quand Mattéo a eu 9 mois, nous avons décidé de mettre un autre bébé en route et par chance c'était une fille (si nous avions eu encore un garçon nous aurions réssayer jusqu'a avoir une fille. Il nous fallait absolument une fille !! ). La grossesse pour Cléa a par contre été plus difficile, j'ai été malade, en arrêt plusieurs mois et j'étais très très angoissé (sûrement parce que j'avais peur de la perdre) , Le 21 décembre on m'a déclenché et Cléa à montrer le bout de son nez 1h30 plus tard, quel bonheur !! Depuis nous sommes très unis tous les 4, j'ai une seule photo de ma fille "Léana", (c'est un infirmier de l'hôpital qui a prit des photos pour que l'on ai des souvenirs et. J'ai également une empreinte de pied à la peinture et l'empreinte de sa main en plâtre) , ces petits trésors sont dans une boîte au côté des mots funéraires, seule la photo et dans notre chambre. Ça me fait du bien de l'avoir prêt de moi, Vincent m'a également fait gravé un coeur avec son nom et sa date de naissance. Je ne l'ai pas enlevé depuis touts ces années, Elle est sur mon coeur chaque jour de ma vie et m'accompagnera le jour de ma mort. C'est un peu compliqué pour les enfants de bien comprendre, ils savent que leur grande soeur est au ciel, mais Cléa ne comprend pas et Mattéo commence seulement à s'en rendre compte. Car nous sommes allés ensemble sur sa tombe et j'ai tenté de lui réexpliqué. Je n'ai fais aucune thérapie, j'en ai beaucoup parlé au départ avec mes amis et collègues et aujourd'hui je fais en sorte pour qu'elle ne soit pas un sujet taboo, même si pour certain. Membre de ma famille c'est impossible d'en parler (entre autre mon père). Le fait d'en parler m'a permis d'avancer mais la douleur est toujours là, c'est clair que ça a changé complètement. Ma vision de la vie et mon caractère. J'ai (et Vincent aussi) une partie de mon/notre coeur brisé et petit à petit sa cicatrise mais au moindre souvenir elle s'ouvre à nouveau. Nous avons appris à vivre avec, et elle fait partie intégrante de notre famille, elle vit avec nous chaque jour… Voilà, j'espère avoir redonné espoir à quelque parents et le maître mot et d'avancer, votre envie est dans votre coeur et le sera chaque jour que dieu fait…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


234043
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages