Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ovaire polykistique et stimulation ovarienne

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 04/05/10 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 321 lectures | ratingStar_247051_1ratingStar_247051_2ratingStar_247051_3ratingStar_247051_4
Bonjour ! Je suis nouvelle aussi et je viens plus vous apporter un témoignage que poser réellement des questions. Depuis 6 ans nous tentions bébé, mais comme je suis auss opk, les choses étaient compliquées. A 21 ans je suis allée voir un gynéco qui m'a prescrit clomid et duphaston en me promettant qu'avec ça je serai enceinte dans les trois mois. Ça a duré 5 ans. J'etais encore jeune et j'avais le temps. Au mois de janvier de l'année dernière, curieusement le seul mois où je n'ai pas pris le traitement, je suis tombée enceinte ! Un vrai miracle ! Mais j'ai fait une fausse couche quelques semaines plus tard. Je suis retournée voir le gynéco et il m'a redonné la même chose. Cela m'a exaspéré et je suis allée directement en PMA à l'hôpital. Là, on a diagnostiqué immédiatement mon syndrome opk. Comme ça faisait déjà longtemps qu'on essayait, le doc a pas laissé trainer les choses. Examens pour mon chéri, hystérographie pour moi (qui a révélé que les trompes, c'était ok mais que j'avais des 'polypes' autour des ovaires, en fait des ptites protubérances qui agissent comme des clapets). J'ai commencé une stimulation ovarienne simple au mois d'aout 2009 avec fostimon. J'ai pris un mois de piqûres dans les dents et au bout de ce mois, abandon car échec total. Quand même les hormones injectées directement font aucun effet, on se dit que clomid ne va pas faire grand chose… Bref coup dur. On retente en septembre. 3 semaines de fostimon et échec total. Là, mon médecin me parle d'une opération, un drilling ovarien, qui consiste à faire de petits trous au laser dans la coque des ovaires pour que les petits follicules sortent plus facilement. Je me fais donc opérer fin septembre. On attend le retour des règles mais rien. En octobre je retente une stimulation, échec total. Là on se dit que l'opération ne sert à rien Finalement, je n'ai pu revoir mon doc que mi décembre, entre temps j'ai décidé de prendre une petite pause parce que, mine de rien, c'est dur tout cela pour un couple. En décembre le docteur me prescrit une batterie d'examens pour vérifier que je ne fais pas de diabète et insiste bien, comme depuis juillet, sur le fait que perdre du poids est essentiel. Donc il me dirige vers une nutritionniste. Bref, en plus de tout cela, on retente une énième stimulation, en laquelle je ne crois pas beaucoup. Mais cette fois il change de protocole : il me donne d'abord des cachets pour stopper la production d'hormones par les ovaires, puis clomid, puis des piqûres de gonal-f. Et là miracle ça marche !!! On peut ENFIN faire ce test post coïtal (eh oui, si on fait tout ça depuis juillet, c'est même pas pour faire un bébé) qui sert à voir si la glaire laisse passer les zozos ou non. Pour moi, la réponse est nette : c'est non, accompagné d'un très 'drôle' : "vous êtes un spermicide en puissance" du docteur. Bah du coup il me propose la FIV directement. En effet, si les stims précédentes avaient échoué, là ce fut tout le contraire, j'ai fait de l'hyper stimulation : 4 follicules matures dans chaque ovaire ! Ils ont donc refusé de déclencher l'ovulation. Bref, le doc me donne tous les papiers pour la fiv, m'explique tout, et c'est parti… En attendant, les hormones nourrissent les follicules qui deviennent des kystes de 12,5 cm dans chaque ovaire ! Ça me fait un mal de chien, je finis toutes les semaines aux urgences où l'on me répond toutes les semaines qu'il n'y a rien à faire à part surveiller que ça ne m'envoie pas de liquide dans les poumons, sans quoi je risque de mourir… On m'assure qu'à la venue des règles ils vont disparaître, sauf si je suis enceinte, ils resteront. Ben en fait ils persistent -_- Alors je ne sais pas, j'ai un sentiment très fort d'être enceinte, c'est indescriptible. S'ils restent là, ça ne peut être que ça m'a-t-on dit. Du coup, 12 jours après ovulation présumée (et parfaitement détectée par la courbe de température) je fais une prise de sang, et c'est POSITIF !!! Un pur miracle pour moi qui n'ai pas été déclenchée et qui ne laisse survivre visiblement qu'un seul spermatozoïde ! Actuellement je suis toujours enceinte et je vais entamer mon 5e mois. Je crois que quand le doc m'a parlé de FIV, ça m'a tellement fait peur que mon corps s'est dit 'allez mets-toi au boulot ! ' et puis tout est une question de timing. Tout ça pour dire que l'amp ça fonctionne, mais il faut beaucoup beaucoup beaucoup de patience !!! Je ne sais pas si mon récit aura servi à quelqu'un mais la stimulation peut servir dans bien des cas. Je vous souhaite à toutes de rapidement avoir un +++ !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


247051
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages