Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Polyclinique courlancy à reims

Témoignage d'internaute trouvé sur mamandco - 23/05/11 | Mis en ligne le 10/04/12
Mail  
| 161 lectures | ratingStar_239667_1ratingStar_239667_2ratingStar_239667_3ratingStar_239667_4
Coucou les filles, Comment allez-vous ? J'ai eu mon deuxième rendez-vous avec Dr G samedi, un peu dur, car je travaillais la nuit de vendredi à samedi (19h45-7h45) et les deux nuits d'après. Il avait encore 2 heures de retard, mais bon, l'alarme incendie nous a réveillés lol. Sinon auparavant, nous sommes retournés au CECOS, et là les résultats sont tombés, sur le dernier don, seulement 2 zozos de présents, donc pas de congélation possible malheureusement…la stérilité est avérée et définitive. Nous avons eu le détail concernant la qualité des paillettes, en tout il y en a 9, mais d'une qualité plus que médiocre, avec un total pour toutes les paillettes, seulement 9 zozos congelés… Ensuite à Courlancy, bah il m'a donné les ordonnances pour commencer le traitement, mais je lui ai demandé si je pouvais attendre octobre/novembre pour commencer en attendant mon CDI, sans soucis pour lui (surtout que mon homme vient de décrocher un CDI enfin ! ). Donc il m'a tout expliqué, décapeptyl et purégon. L'avantage pour les injections, mes collègues pourront me les faires au boulot. Sinon le fait d'apprendre que la stérilité était définitive et que les paillettes de mauvaises qualité, ça a remonté en moi des pleurs, car je me dis "si je suis enceinte de mon futur-mari, ça tiendra d'un miracle", je vous dis pas dans l'état que j'étais au boulot, les yeux bien rouges, en pleurs, j'avais du mal à me retenir. Tant qu'il y a quelque chose à faire je n'y pense pas, mais dès qu'il y a un temps mort, je cogite et c'est parti, juste le fait d'y penser et de l'écrire me déclenche des larmes. Mes collègues très attentionné, m'ont demandé si ça allait, mais pas facile d'affronter la réalité, faut que j'encaisse et c'est tout, le temps apaisera mes larmes, mais je suis assez triste ces temps-ci et surtout que dans les ardennes je suis seule, pas d'amie à qui me confier, donc je rumine, rumine rumine. Pour ne pas arranger les choses, samedi je n'ai pas pu dormir, donc de vendredi 10h30 à dimanche 8h je n'ai pu que somnoler dans la salle d'attente, et la fatigue n'aidant pas, les larmes ont montés très très vite la nuit de samedi, j'en ai même honte devant mes collègues, je ne peux pas les regarder dans les yeux, j'ai juste pu leur dire "il faut que j'encaisse, et tant que ça sera pas encaissé, rien n'y fera". Enfin bon voilà les nouvelles, un peu tristes malgré tout, mais bon je me résigne, de toute façon je n'ai pas le choix, c'est comme ça . Bisouss.
  Lire la suite de la discussion sur mamanandco.fr/forum/


239667
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages