Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Porteuse de streptocoque B, j'ai peur pour mon bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 598 lectures | ratingStar_223907_1ratingStar_223907_2ratingStar_223907_3ratingStar_223907_4
je suis porteuse du strepto B et je suis enceinte de 33 semaines. Pour mon premier, j'étais négative à l'arrivée à la mater. J'ai accouché dans l'eau sans péri et sans perfusion d'aucune sorte. Seulement le lendemain, mon prélèvement était, alors ils ont pris la CRP du bébé. C'était un petit peu haut, alors du coup, ils me l'ont mis deux jours en néonat avec une perfusion d'antibiotique et puis des antibiotiques à prendre par voie orale. C'est bête après un accouchement naturel. Pour le deuxième, j'aimerais accoucher en maison de naissance (je suis belge). J'ai donc un suivi conjoint par sage-femme et gygy. Seulement voilà : le strepto B est toujours bel et bien là. Ma sage-femme m'a prescrit des ovules de Calendula et de probiotiques, ainsi que des probiotiques par voie orale. Je dois aussi manger de l'ail, boire des tisanes de thym et limiter le lait de vache et les sucreries (mais ça, j'ai beaucoup de mal). Après ça, on passera aux huiles essentielles. Le problème, c'est qu'il est fort possible que tout cela ne suffise pas à écarter le strepto b et maintenant, je suis vraiment entre le marteau et l'enclume, je ne sais pas quoi faire. Pour ma sage-femme : si il y a strepto B au moment de l'accouchement, les antibiotiques par voie orale ne servent à rien et la perf, ils ne le font pas en maison de naissance. Donc, on ne perce surtout pas la poche des eaux. Si elle se perce tôt et que l'accouchement tarde, ça peut être dangereux et il vaut mieux aller en maternité, de même si la maman fait de la fièvre. Quand le bébé est né, on le surveille de près, on le fait voir par un pédiatre et on file à l'hôpital si le bébé a de la fièvre ou autre chose de suspect. Pour ma gygy : s'il y a streptoB, tous les traitements préventifs ne servent à rien, il n'y a rien de scientifiquement prouvé, et en dehors de la perfusion automatique d'antibiotique pendant le travail (donc forcément à l'hôpital) , pas de salut. Puis on contrôle la CRP du bébé et on le met sous perf à la moindre alerte. Bref, ma gygy a réussi à me faire douter et culpabiliser à propos de mon projet de naissance hors hôpital. Je ne veux pas mettre mon bébé en danger et je ne sais plus quoi faire.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223907
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages