Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand on vous demande d'avorter, il ne faut pas se laisser influencer

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 329 lectures | ratingStar_56616_1ratingStar_56616_2ratingStar_56616_3ratingStar_56616_4

Bonjour,

 

En février 2001, j'apprends que BB6 s'est installé dans mon p'tit nid douillé alors que j'allaitais encore BB5 (23 mois). C'est ce qu'on appelle "un bébé surprise" (beaucoup plus joli que "accident" ?: (?) Très vite, la joie m'a envahie, mes petits bouts me produisaient tellement de bonheur !

Mais il a fallu l'annoncer à mon mari qui était en déplacement…

Sa réaction "tu fais le nécessaire mais il est hors de question qu'on ait un 6ème ! " Cette phrase a été dite calmement mais je l'ai reçue comme une énorme gifle ! ?? 

Les jours qui s'en suivirent ont été ponctués de larmes, de tristesse, d'incompréhension aussi, même si à BB5, mon mari m'avait fait jurer que BB5 serait le dernier. Je n'y étais pour rien… Je savais aussi que mon mari n'y était pour rien. Enfin, si, si on réfléchit un peu plus… on y était tous les deux pour quelque chose : on avait fait un bel acte : l'amour.

De toute façon, tout était très clair dans mon coeur de maman : il était hors de question que j'écoute "le conseil" de mon mari ! Puis dans les semaines qui ont suivi, j'ai regardé une émission de Jean-Luc DELARUE  "Peut-on sortir indemne d'une I.V.G.?" et il en est ressorti ce qu'il en est ressorti aujourd'hui à TOUTE UNE HISTOIRE : NON !

Même si tout était clair pour moi, j'ai souhaité que mon mari comprenne mon ressenti et l'ai invité à visionner l'émission que j'avais enregistrée… Il a refusé… Ca doit être le problème des hommes : fuir… il ne me parlait plus… A noter : il n'a jamais employé le mot "avorter". Etait-ce un mot dur à prononcer même s'il le pensait ?

15 jours environ après l'annonce à mon mari que j'étais enceinte, il m'a demandé si j'avais fait le nécessaire ! ?? Je lui ai répondu : "mais tu crois qu'on part un jour comme si on allait à un rv chez le dentiste par ex, et qu'on ressort qques mns après, puis hop la vie continue, on n'en parle plus ? "

Je continuais à être très triste… mais j'avais pesé les conséquences éventuelles : quelles pouvaient-elles être ? Qu'il s'en aille ? Mais il était déjà absent la semaine, en raison de sa profession, et je gérais les enfants seule, : ça ne changerait donc rien ! Qu'il n'aime pas cet enfant ? Comment cela pouvait-il être possible quand je voyais le bon papa qu'il était avec mes autres enfants ?

Et puis, dans la vie, il faut savoir penser à SOI aussi ! Et en pensant à moi, j'ai pensé à mon mari aussi en m'efforçant de penser (penser seulement) à ce qu'il me demandait de vivre : je renonçais éventuellement à cette grossesse pour écouter mon mari puis alors… ensuite ? Qu'allais-je devenir ? J'étais déjà mère ! Je savais ce qu'était porter un tout petit au creux de soi, je savais que le petit coeur de mon BB6 battait déjà ! CA N'ETAIT PAS POSSIBLE, JE NE POURRAI PAS EN RESSORTIR INDEMNE ET CONTINUER A ETRE UNE MAMAN HEUREUSE DE VIVRE AVEC SES 5 BIBOUS.

Décidement, je n'avais pas de choix ! BB6 ETAIT LA… POINT !

J'ai eu une super grossesse, comme mes grossesses précédentes… mais les mains de mon mari sur le bidon lorsque bébé gigotait m'ont manqué… énormément manqué…

Le silence entre nous deux pendant la grossesse aussi a été pesant…

Cependant, même si mon mari n'a pas été présent à la première écho, il s'est arrangé pour l'être aux autres, accompagné de nos enfants, et là je l'en remercie !

ET LORS DE LA NAISSANCE… QUEL INSTANT MAGIQUE !! J'AI DE SUITE RETROUVE LE MEME PAPA QU'IL ETAIT A LA NAISSANCE DE MES AUTRES ENFANTS !

De suite, il a aimé notre petite fille : c'était une évidence !

 

Mon mari ne souhaitait pas de BB6. BB6 s'était installé, il n'avait pas eu le temps de s'y préparer, de faire le chemin qu'il avait fait pour les autres bébé.

Cependant, il avait pris conscience qu'il refusait la grossesse, mais que le bébé n'y était pour rien.

 

Aujourd'hui, nous sommes toujours ensemble, et il y a trois ans et demi… j'ai osé lui demander son accord pour BB7 ?:p? Un fort désir était là… après mûres réflexions… il a dit OUI ??  

 ?? Ce fut une nouvelle rose qui déploya tous ses pétales le dernier jour de l'année 2005. ?? 

 

J'espère que mon témoignage pourra aider des mamans se laissant influencer.

Autant, un I.V.G. Doit être plus facile à vivre quand c'est la maman qui décide de faire ce choix, autant je n'ai jamais entendu ou lu un témoignage précisant qu'une maman qui y avait été contraint, en était sortie indemne !

Par contre, j'ai souvent lu ou entendu que les mamans qui avaient avorté parce que leur compagnon ou mari le leur avait demandé s'étaient séparées ensuite… et continuaient d'être malheureuses…

Ne faut-il pas réagir en pensant à soi parfois dans la vie ?
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


56616
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages