Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un lourd secret dévoilé

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 13/09/10 | Mis en ligne le 10/05/12
Mail  
| 217 lectures | ratingStar_253348_1ratingStar_253348_2ratingStar_253348_3ratingStar_253348_4
Ah comme je te comprend… Dans notre famille il y a un lourd passé alcoolique, ma mère, ses 2 frères décédés depuis, ma grand mère… Tout ça avec une petite dose de médoc, et divers somnifères. Un des frères aurait violé ma mère alors qu'elle avait 12ans elle serait tombé enceinte a accouché sous X d'un petit garçon… depuis toutes la famille à fait comme si rien n'était, il est même devenu mon parrain ! En sachant ça, ça ne m'étonne qu'a moitié que ma famille picole ! Ma mère à eu une 2ème grossesse (avec mon papa) , bébé mort quelque heures après la naissance, c'est resté secret pendant des années, ma cousine me l'a appris pour me faire chier. Ensuite je suis né, ma mère a fait un déni de grossesse pendant 6 mois. Quand j'étais gamine tout le monde en parlait sur le ton de la plaisanterie, comme quoi j'étais un tout petit bébé, depuis j'ai appris ce que c'était que le déni de grossesse. 4/5 ans plus tard ma mère tombe enceinte, on achète des draps, des pyj… puis un jour elle perd du sang, on est là dans la cuisine, avec ma tante qui du coup me met dehors… puis me ramène chez elle pour la semaine. Ma mère venait de faire une fausse couche ! Je me rappelle des draps jaune clair avec les petits poussins… La famille à eu le temps d'imploser, avec toute les tensions qui ça entraîne. On dit que l'on reproduit le même schémas que nos parents, j'ai été violé à l'âge de 20 ans et aujourd'hui je prends des somnifères pour dormir. Bon ça va je ne bois pas. J'ai rendez vous avec une psychologue, car en plus de ça je n'arrive pas à avoir d'enfant. L'infertilité aura peut être sauvé ma vie, sans l'infertilité, je n'aurais probablement jamais consulté de psy. La dépression fait partie de mon histoire, le faites de savoir tout ça et de faire le point avec la psy, me permettra de mettre des mots et des causes à mes problèmes d'insomnies, et peut être, d'infertilité. J'arriverais peut être à pardonner à ma mère et à ma grand mère de ne pas être là pour m'aider dans cette épreuve. J'ai décidé de consulter une psychologue pour moi, pour mon mari, pour mes futurs enfants (biologique ou adopté). Je veux rompre avec cette histoire et ne pas me laisser enlisé comme ma mère. Je crois que connaître ce genre de chose c'est un mal pour un bien, ça te permet de mettre des mots, de faire le deuil de cette histoire. Car malgré tout les secrets sont toujours là, lourds au dessus de nos têtes… Je te souhaite bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


253348
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages