Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Attendre bébé      (29588 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une grossesse d'enfer

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 271 lectures | ratingStar_102579_1ratingStar_102579_2ratingStar_102579_3ratingStar_102579_4

J'habite à Montréal depuis quelques mois et j'attends un bébé. Je suis française.

Ne connaissant rien du système québécois au départ, je suis tombée sur un médecin généraliste complétement nul qui passait plus de temps à me dicter des règles morales plutôt que de suivre ma grossesse. Il faut savoir qu'ici il est très difficile de trouver un médecin pour suivre une grossesse et les spécialistes sont réservés à ceux qui connaissent et qui possèdent un réseau.

Puis début septembre, on a découvert un soupçon de malformation chez le bébé. On m'a annoncé ça comme à un chien, mon mari et moi, nous nous sommes effondrés. On nous a envoyé ensuite dans un hôpital pour enfants. Il fallait y retourner toutes les 3 semaines. On y voyait des radiologues différents (normal) et des médecins différents en génétique. Par contre, je n'arrivais pas à me "débarasser" de ce généraliste (les généralistes effectuent souvent des accouchements au Québec) qui suivait ma grossesse dans un autre hôpital. Nous étions rassurés puis on nous faisait faire du souci.

C'est normal à ce stade car ils regardent l'évolution du bébé. La nullité de toubib qui suivait mon bébé avait une attitude assez culpabilisante. Il n'a su que d'accentuer nos soucis car il n'y connaissait rien.

Je suis allée voir un bon spécialiste en France (j'y suis allée pour les vacances) et il nous a rassuré. Le bébé va bien. Mon médecin de famille en France m'a quant à lui retrouvée affaiblie par un manque de fer (il avait rarement vu un taux aussi faible).

Le diagnostic du spécialiste français a été confirmé à Montréal. Le bébé n'a pas de malformation.

Nous sommes allés dans différents hôpitaux pour tenter de trouver un médecin qui pourrait me suivre. C'est si difficile ici au Québec de trouver quelqu'un qui accepte de vous suivre en cours de grossesse. On y a réussi, semble-t-il. De plus, on m'a découvert un risque de diabète de grossesse il y a quelques jours… A partir de maintenant, je serai bien suivie car j'ai trouvé des gens à qui parler mais il faut se battre et quand on est anguoissé et fatigué, c'est si difficile…

L'histoire continue car nous recherchons un mode de garde pour le bébé. Nous avons été visité un jardin d'enfants. Nous avons encore eu l'air de mauvais parents de vouloir laisser notre bébé à partir de 6 mois. Evidemment, il est mieux avec sa maman, nous a-t-on dit.

Et puis, il y a les autres incitations…

Moi qui croyais qu'on pouvait être épanouie pendant sa grossesse. Jusqu'à présent, j'ai toujours été en bonne santé.

On dirait que les femmes sont incapables de prendre de bonnes décisions pendant la grossesse…

Je n'espère à personne de connaître de tels moments…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


102579
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon chien peut-il ressentir ma grossesse? - chiens

image

Je ne l'ai pas vécu personnellement mais : j'ai eu un chien il y a quelques années qui ne pouvait pas supporter la présence de la copine de mon frère. A un point que, quand elle venait, elle devait nous prévenir avant pour que nous ayons le...Lire la suite

Aspiration - fausse couche

image

Bonjour, J'aimerai partager mon histoire parce que j'ai besoin d'en parler et si il y a des femmes qui ont étaient dans le même cas que moi merci de m'apporter vos témoignages !! J'ai mis plus d'1 an et demi à tomber enceinte, j'ai consulter...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages