Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Autres      (6314 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment mon mari a vécu sa paternité

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 32 ans
Mail  
| 306 lectures | ratingStar_28105_1ratingStar_28105_2ratingStar_28105_3ratingStar_28105_4

Je ne suis pas Papa, mais je peux te dire comment cela s'est passé avec mon mari.

Nous sommes très proches et en même temps très complices.J'ai, tout le long de la grossesse travaillé sur moi pour que je partage pleinement cette période avec lui. Ce n'est pas parce que je portais l'enfant qu'il n'y avait que moi qui devait sentir les coups, les balancements du bébé sur la musique…

Je voulais absolument partager tout cela avec lui. De son côté, mon mari a toujours considéré que durant la grossesse comme durant les premiers mois, il faisait partie d'un trio et non pas qu'il assistait à un duo.

Pour trouver ses marques, sans imposer sa présence dans le 'couple' Maman-enfant, il prenait, autant que sa présence à la maison le lui permettait, part à la toilette, aux changes (eh oui, il y a pas que les Mamans qui ont droit aux bonnes odeurs ! ) aux câlins, à l'éveil… de bébé.

Mon mari s'est intéressé déjà lors de ma première grossesse aux massages à effectuer sur le corps des bébés pour leur procurer du bien-être et pour qu'ils sentent l'affection par le contact de la main aussi. Il a commencé avec le bébé dès mon retour de la maternité et aujourd'hui les filles (2ans1/2 et 3ans1/2) apprécient toujours autant ces marques d'affection. A vrai dire, il est devenu expert car "les massages, c'est Papa ! ", moi pas questions, je ne dois pas le faire assez bien ! Il a toujours parlé avec le bébé dans le ventre et a noué un lien assez privilégié avec lui. D'ailleurs, pour l'anecdote : à la naissance de la deuxième, le bébé a été mis dans les bras de mon mari pendant que l'on me recousait. La petite, que mon mari avait placé très près de son visage pour lui parler a levé son petit bras et pendant de longues secondes (je ne voudrai pas mentir en disant une minute) a touché le bas du visage de mon mari un peu comme si elle avait voulu toucher de ses mains celui qui lui avait si souvent parlé durant sa vie in utéro. Les sages femmes, dont une active dans sa profession depuis plus de 20 ans, ont dit qu'elles n'avaient jamais vu un nouveau né manifester un tel intérêt à son père et vouloir le toucher.

Cela ne veut pas dire que ce genre de chose arrivera avec un autre enfant (cela n'était pas le cas avec l'aînée à qui pourtant mon mari avait beaucoup parlé aussi) mais je te cite cet exemple pour te montrer que les relations que tu noues maintenant avec le bébé avant même sa naissance feront que tu sois partie intégrante de la famille et non pas spectateur.

Ta propre attitude sera déterminante. De plus, malgré tout cela, il m'est aussi arrivée pendant quelques jours de temps à autre de m'enfermer comme dans un cocon avec mon enfant. Mon mari me l'a gentillement fait remarqué et m'a dit qu'il se sentait un peu mit à l'écart ces derniers jours. Cela m'a fait prendre conscience de la chose et avec de petits efforts tout est rentré dans l'ordre.

Si tu es très présent, sans être envahissant, ta femme t'en sera très reconnaissante. Avoir un soutien, un appui et quelqu'un avec qui partager les progrès et les premiers sourires de son enfant est primordial.

Beaucoup de coopération et de compréhension = beaucoup de bonheur !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


28105
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Combien donnez vous

image

Ici aussi on ne donne rien à part des cadeaux (de jolis cadeaux très rarement comme payer une partie du hadj de mon BP). Mon BP était un fonctionnaire, ma BF sont soit fonctionnaires soit dans de grosses boîtes : ils ont tous une sécurité...Lire la suite

Brulure au 2eme degres - mamans nature

image

Je t'envoie plein de courage, je suis passée par là il y a quelques temps et c'était vraiment difficile et douloureux… Ma fille a été brulée au mois de novembre (comme tu peux le voir sur le lien qu'a cité Ptitlu) en renversant sur elle un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages