Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Autres      (6314 témoignages)

Préc.

Suiv.

Décider, accepter, supporter, et tout recommencer...aidez-moi svp...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 17/05/11 | Mis en ligne le 25/06/12
Mail  
| 193 lectures | ratingStar_271824_1ratingStar_271824_2ratingStar_271824_3ratingStar_271824_4
Bonjour, Je suis déjà venue parler de mon histoire sur ce forum. Parce que ça fait déjà 7 ans que mon couple bat de l'aile. Mon mari et moi nous fréquentons depuis 13 ans. Mariés depuis 10 ans. Un petit garçon né en 2004, un second en 2008. Nous avons toujours eu des moments de gros doute sur notre couple, et avons toujours essayé de recoller les morceaux, mais ça n'a jamais duré… 2 mois après la naissance de mon 1er p'tit bout, mon mari m'a demandé de retourner chez mes parents (qui habitent à 4h de route de chez moi…). Il ne suppportait pas que toute mon attention soit tournée vers le bébé, et se sentait délaissé. Comme je n'avais plus de boulot à cette époque, je suis partie. Mais il est revenu très vite vers moi, car il ne supportait pas la maison vide. Je suis revenue après 1mois1/2. Je dois précisé que pendant ma 1ère grossesse, nous avons également été forcés de déménager. Je n'ai donc pas vraiment été sereine, car il a fallu trouver une maison. Celle que nous avons pu nous acheter demandait beaucoup de travaux. J'ai retrouvé du travail quand mon garçon a eu 1 an. En 2007, après des moments difficiles, mon mari me demande un nouvel enfant. J'en avais envie ; j'accepte, folle de joie. Il nait en 2008, après une grosses à nouveau désastreuse. Mon mari n'a jamais été attentionné. Je me revois à 6 mois de grossesse en train de planter les 80 pieds de buis autour de la terrasse, parce que mon mari me reprochait de ne rien faire au jardin. Un week end ou mes parents étaient là, toujours pendant cette grossesse, j'ai dû prendre la pelle et la pioche pour faire des trous pour planter des arbustes… C'est mon père, hors de lui, qui a fait le travail… Et quelques mois après la naissance de mon 2ème, je trouvais un message très explicite sur son portable. Il m'avait trompée. Il a nié sur le moment, disant que la personne s'était trompé d'expéditeur… mais le lendemain matin au réveil, il a tout balancé. C'était juste avant qu'il ne me demande un autre bébé. Il a continué à la voir au début de ma grossesse. Et ils ont continué à se rencontrer les années qui ont suivies, soit disant en ami… Je l'aime. Je choisis de pardonner. Parce que c'est humain. Parce que personne n'est parfait… Mais ça reste gravé. D'autant plus qu'il m'interdit d'en parler… sous peine de le pousser à nouveau dans ses bras… La vie continue. Je cours après le temps, entre le boulot, les enfants, les travaux de la maison et tout le stress que ça entraine. Lui a une activité professionnelle qui lui fait rencontrer beaucoup de monde… et beaucoup de femmes… Je prends sur moi. J'essaie de faire confiance… Il y a 1 mois, j'ai perdu mon père. Mon père que j'aimais tant. Un homme exceptionnel, qui n'a vécu que pour son métier de militaire, sa femme et ses 2 filles, car il nous a tout donné. Il a tout fait pour nous rendre heureuses… Il a été emporté en 2 mois par une tumeur cérébrale, lui qui était en pleine forme… ET là, alors que je croyais que tout allait bien entre nous, mon mari m'annonce (parce que j'ai provoqué la conversation) qu'il n'est pas heureux, qu'il ne profite pas de la vie, et qu'il ne veut pas comme mon père partir du jour au lendemain sans avoir fait tout ce qu'il veut. Mais ce qu'il veut n'est pas forcément compatible avec une femme et des enfants… Et là je suis perdue. Il n'est pas sûr de vouloir rompre, mais ne croit plus en notre mariage. Alors on fait quoi ? On attend un miracle ? Moi je ne peux pas vivre sans savoir. Mais je trouve que c'est un tel gachis, que je suis incapable de prendre la décision de mettre un terme à tout cela. Je trouve que mes enfants sont malheureux, parce que je ne leur consacre pas assez de temps, parce que je m'agace facilement après eux. Je ne supporte pas le comportement de leur père envers eux. Il après à faire mal, est très vulgaire, les rabaisse… Et moi, je n'ai pas d'amis, pas d'activités extérieures, des collègues de boulot que sont tous des hommes (mariés) , pas de copines. J'ai peu de vivre seule. Peur de ne pas pouvoir assumer les soucis gérer par un homme en temps normal. Peur de ne pas m'en sortir financièrement. Peur de faire vivre mes enfants en appart, alors qu'ils ont un grand terrain avec balançoire, etc… Peur que mon mari puisse garder la maison, et qu'une autre vive dans les pièces que j'ai mis tellement de coeur à décorer à mon goût. Mon histoire est tristement banale. Je le sais. J'ai besoin de vos témoignages. Dites moi si on s'en sort. Dites moi si à un moment on est convaincu d'avoir pris la bonne décision. Parce que si lui ne peut pas la prendre, il faudra que moi je le fasse… Et en attendant, je fais quoi ? Je continue comme si de rien était ? Je fais des efforts, en espérant que ça s'arrange, en sachant que de toute façon lui ça ne le touche plus ? Je vous en prie, aidez moi… J'en ai dit beaucoup, un vrai roman ! Et pourtant, il y aurait sans doute autre chose à dire pour que vous puissiez me conseiller… Dites moi ce qui m'attend… dites moi que la vie vaut d'être vécue…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


271824
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Combien donnez vous

image

Ici aussi on ne donne rien à part des cadeaux (de jolis cadeaux très rarement comme payer une partie du hadj de mon BP). Mon BP était un fonctionnaire, ma BF sont soit fonctionnaires soit dans de grosses boîtes : ils ont tous une sécurité...Lire la suite

Brulure au 2eme degres - mamans nature

image

Je t'envoie plein de courage, je suis passée par là il y a quelques temps et c'était vraiment difficile et douloureux… Ma fille a été brulée au mois de novembre (comme tu peux le voir sur le lien qu'a cité Ptitlu) en renversant sur elle un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages