Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Autres      (6314 témoignages)

Préc.

Suiv.

Declanchement

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 306 lectures | ratingStar_264592_1ratingStar_264592_2ratingStar_264592_3ratingStar_264592_4
Bonsoir Dodi ! En fait si j'ai eu une césarienne, c'est à la base parce que je l'ai demandée, mais au final, j'en aurais eu une de toute façon pour disproportion entre mon bassin (déformé) et la tête de mon bébé (très grosse, 36,5 cm de périmètre cranien à la naissance). A 16 jours du terme, mon bébé était bloqué le visage vers le ciel sur la symphyse pubienne, il n'avait aucune chance de naitre par VB. Quand à mes raisons de base, elles sont assez simples et compliquées à la foi. Ma propre naissance a failli être un drame. Ma maman a fait 36H de travail avant de faire un arrêt cardiaque d'épuisement et de m'entrainer avec elle. On lui a fait une césa en état de mort apparente, ils ont réussi à la récupérer après, mais ont mal soigné l'incompatibilité rhésus et ma mère a developpé des tas de patahologies auto-immunes, jamais trop graves, mais terriblement pénibles. Moi, j'étais entre deux, car j'avais avalé tout mon méconium et fait une grave infection, j'ai eu de la chance de m'en tirer. J'ai grandi avec ma maman qui tellement traumatisé par le jour de ma naissance ne me fêtait jamais mon anniversaire le J, mais une semaine après, jour de sa DPA. Bien évidemment, pas de frère et de soeur, et pour moi, des séquelles intestinales dues à la gravité de l'infection et un magnifique pied cassé qui avait dû être brisé lors de mon extraction. Bref, forte de mon vécu, j'ai cherché une maternité plutôt ouverte avec de bonnes conditions de césa, j'ai raconté mon histoire, et le personnel a compris que je savais ce que je faisais, que je voulais une césa avant tout pour épargner à mon enfant ce que j'avais vécu, la douleur m'importait peu. Beaucoup de gens m'ont jugée, ils m'ont dit "mais ça se passera bien", "la grossesse de ta mère n'est pas la tienne" et autres, mais j'ai laissé "pisser", personne qui n'a vécu ce traumatisme de voir le jour de sa naissance marqué d'une croix noire ne peut me faire une remarque pertinente. Donc voilà, c'est un peu spécial comme histoire, mais je ne pense pas avoir "fuit" le problème comme beaucoup me le disent, mais j'ai affronté en face, consciente de mes capacités et je crois que ni mon corps, ni mon esprit n'était capables de donner le jour à mon fils par VB…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


264592
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Combien donnez vous

image

Ici aussi on ne donne rien à part des cadeaux (de jolis cadeaux très rarement comme payer une partie du hadj de mon BP). Mon BP était un fonctionnaire, ma BF sont soit fonctionnaires soit dans de grosses boîtes : ils ont tous une sécurité...Lire la suite

Brulure au 2eme degres - mamans nature

image

Je t'envoie plein de courage, je suis passée par là il y a quelques temps et c'était vraiment difficile et douloureux… Ma fille a été brulée au mois de novembre (comme tu peux le voir sur le lien qu'a cité Ptitlu) en renversant sur elle un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages