Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Autres      (6314 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai un problème avec ma gynéco

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 222 lectures | ratingStar_71995_1ratingStar_71995_2ratingStar_71995_3ratingStar_71995_4

J'ai un probleme avec ma gyneco, c'est à croire que ces femmes n'ont jamais eu d'enfant !

Je ne remets pas en cause ses competences professionnelles mais ses qualités humaines à mon égard. Son attitude est plus que sèche et infantilisante et elle ne m'a jamais auscultée depuis le debut de ma grossesse sauf en urgence à cause de saignements dus à un decollement placentaire.

Et là ça a été le pompon si je puis dire, elle m'a fait deux jours d'arret et m'a envoyée à l'hopital en urgences où l'on a confirmé le decollement et où le medecin m'a prolongée une semaine en me disant de retourner voir mon gyneco dès la fin de l'arret pour me faire prolonger si j'etais encore tres fatiguée et si les contractions perduraient : ce que j'ai fait.

Et là, je suis restée sans voix, je n'ai pas réussi à lui dire ce que je pensais de son attitude quand elle m'a dit que je n'avais aucune raison medicale pour un arret de travail. Je suis surveillante ds un lycée, je suis debout 10 heures par jour, je monte et descends des escaliers à longueur de temps, je poireaute devant la porte pendant une heure d'affilée dans les courants d'air le midi, puis la cour, la cantine etc… et là elle me dit que c'est normal que je sois fatiguée car la grossesse ça fatigue et que ça durera jusqu'à la fin de mon 4è mois. Je lui explique que mon proviseur m'a demandé de me faire prolonger pour avoir un remplaçant plutot que je vienne sans pouvoir assumer mes fonctions et là elle me dit que le travail n'a jamais tué personne et qu'elle aussi etait fatiguée et qu'elle venait quand meme travailler et qu'elle ne m'arreterait pas pour si peu.

Je suis sortie dépitée et vraiment je ne savais que penser de tout cela. Je suis allée chez mon generaliste qui a été outré d'une telle attitude et m'a prolongée immediatement, me disant qu'apres un decollement placentaire, une semaine c'etait peu pour se reposer et que le decollement se resorbe completement.

À présent, je ne sais pas si ça vaut le coût pour deux mois de changer de gyneco, comme toi, c'est cette femme qui a fait la declaration de grossesse et les ordonnances pour mes analyses sont à son nom. Comment un confrere prendrait il le relais sans lui dire ou en acceptant avec le sourire ? Je ne sais pas quoi faire, j'hesite… je dois reprendre mon travail le 4 novembre et j'ai été arretée jusqu'au debut des vacances, je suis quasi certaine de ne pas tenir au lycée, de me relever à 6heures du matin et d'enchainer une journée complete, je ne veux pas non plus risquer un autre probleme, comment faire ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


71995
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Combien donnez vous

image

Ici aussi on ne donne rien à part des cadeaux (de jolis cadeaux très rarement comme payer une partie du hadj de mon BP). Mon BP était un fonctionnaire, ma BF sont soit fonctionnaires soit dans de grosses boîtes : ils ont tous une sécurité...Lire la suite

Brulure au 2eme degres - mamans nature

image

Je t'envoie plein de courage, je suis passée par là il y a quelques temps et c'était vraiment difficile et douloureux… Ma fille a été brulée au mois de novembre (comme tu peux le voir sur le lien qu'a cité Ptitlu) en renversant sur elle un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages