Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Autres      (6314 témoignages)

Préc.

Suiv.

MAMA-PLUS, un fantastique progrès pour les grossesses

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 258 lectures | ratingStar_14849_1ratingStar_14849_2ratingStar_14849_3ratingStar_14849_4

De plus en plus de femmes trouvent difficilement supportable de subir 9 mois de grossesse, avec tous les inconvénients, risques et contraintes que cela implique (inconfort, déformation du corps, risque de maladies liées à la grossesse, obligation d'avoir une bonne alimentation, de limiter la consommation de tabac, d'alcool…). Et de plus en plus d'hommes trouvent choquant que les organes génitaux féminins soient utilisés pour autre chose que les rapports sexuels.

En outre, le fait qu'une femme enceinte s'exhibe hors de son domicile est considéré comme du harcellement sexuel dans certains pays. Les utérus artificiels existent depuis longtemps, mais leur complexite, rendant obligatoire une maintenance en service hospitalier, ne permettait qu'à quelques privilegiés d'en bénéficier. La société Schnouff-Letordu a mis au point un utérus artificiel d'une conception révolutionnaire, pouvant être utilisé très facilement au domicile, et d'un prix le mettant à la portée de la plupart des familles. MAMA-PLUS sera disponible très prochainement dans toutes les pharmacies, et représente la solution d'avenir pour les couples modernes.

Après fécondation naturelle, l'embryon sera placé dans l'appareil à l'occasion d'une simple visite chez un gynécologue. L'appareil le maintiendra à température constante, et le nourrira automatiquement. La mère sera totalement libre de faire tout ce qu'elle souhaite, la seule contrainte de l'appareil, étant le changement, 4 fois par jour, de la solution nutritive (ce qui ne prend que quelques minutes). De plus le père (en particulier) pourra lui aussi, changer la solution nutritive et surveiller le bon développement du foetus, ce qui lui permettra de tisser un lien plus étroit avec son enfant.

Ma Bouleux, concepteur de l'appareil, pense que "bon nombre de femmes porteront l'enfant dans leur utérus pendant les premières semaines, pour le plaisir d'éprouver des sensations nouvelles, mais que les nausées du premier trimestre les amèneront rapidement a transférer le foetus dans Mama-Plus." Il estime cependant possible que quelques "extrémistes" persistent à préférer porter elles-memes le foetus jusqu'a 6 mois de grossesse et au-delà. Cette pratique serait cependant susceptible de porter préjudice a l'enfant, certains auteurs ayant récemment avancé l'idée qu'un foetus ayant vécu dans l'utérus de sa mère pendant plus de six mois avait, par la suite, des difficultés à acquérir son autonomie.

"Certes, les études faites jusqu'à ce jour montrent que les enfants sont en meilleure santé après une grossesse passée entièrement dans l'utérus maternel ; mais en réalité, la différence est minime. Décider entre une grossesse naturelle ou l'utilisation d'un utérus artificiel est maintenant une question de choix personnel, et il serait malhonnête de tenter de culpabiliser les femmes qui, aux risques et aux inconvénients d'une grossesse naturelle, préfèrent la facilité, la tranquillité et la fiabilité offertes par Mama-Plus."
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


14849
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Combien donnez vous

image

Ici aussi on ne donne rien à part des cadeaux (de jolis cadeaux très rarement comme payer une partie du hadj de mon BP). Mon BP était un fonctionnaire, ma BF sont soit fonctionnaires soit dans de grosses boîtes : ils ont tous une sécurité...Lire la suite

Brulure au 2eme degres - mamans nature

image

Je t'envoie plein de courage, je suis passée par là il y a quelques temps et c'était vraiment difficile et douloureux… Ma fille a été brulée au mois de novembre (comme tu peux le voir sur le lien qu'a cité Ptitlu) en renversant sur elle un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages