Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Autres      (6314 témoignages)

Préc.

Suiv.

Situation de crise avec les beaux-parents et grossesse en cours ...

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 583 lectures | ratingStar_28888_1ratingStar_28888_2ratingStar_28888_3ratingStar_28888_4

LE BONHOMME DE NEIGE…

Bonjour à tous,

Je vous écris un peu tardivement car en ce moment coté boulot c'est la grosse bourre. Le chef a annoncé des délais qu'on pourra pas tenir alors on me met la pression toute la semaine pour essayer de ne pas trop s'en éloigner.

Bref, ça a encore été un week end des plus éprouvant. Ce samedi soir, la belle famille, père et mère ont demandé a organiser une réunion entre eux et mon ex afin qu'ils sachent où nous en étions. Bref moi j'avous que j'étais clair vis à vis de l'opinion de ses parents vis à vis de moi. La conversation de samedi soir, n'a fait que confirmer ce que je pensais.

Pour faire simple, ses parents mènent actuellement un combat, celui de m'éjecter de la vie de leur fille. La discussion à laquelle j'ai assisté samedi soir, ressemblait de loin à mon proces. Sa maman s'est éfforcé de faire comprendre à sa fille que j'étais un salop que je devais plus venir ici et qu'on devait se séparer une bonne fois pour toute devant la loi. Elle a ensuite précisé que tout le clan familliale était derrière elle. (en effet, de son côté toute la famille est au courant, et puis dans la famille, il y a juriste et puis aussi amis avocat). Belle maman a ensuite terminé en me menaçant des pires represailles si je continuais à rendre leur fille malheureuse. Je suis un manipulateur et leur fille est fragile et j'en ai profité pendant 7 ans… je vous passe les détails et aussi l'intonation de voix qui allait avec. Moi je vous avons que j'étais assez tranquille, plus concentré sur la réaction de mon ex vis à vis des propos de sa maman que sur les propos de sa maman eux même.

Au début, mon ex, n'a obsolumment rien remis en cause dans les accusations que me lancait sa maman. J'avoue que j'étais alors assez déçu car tout ce qu'elle disait, il y avait pas grand chose de vrai voir rien dailleur.

Et puis même mon ex en est venu à dire que notre relation avait toujours été cahotique, confirmant ainsi la thèse de sa maman. Moi à plusieurs reprise j'ai bien essayé de recentrer le débat sur les enfants en leur disant, (un peu séchement, c'est vrai) que l'avenir de notre couple ne les regardait pas en revanche l'avenir des petits oui, car il allait devoir combler mon absence au moins sur le court terme compte tenu de la situation.

Ils m'ont pas vraiment écouté, et belle maman me dit, ça nous regarde, le bonheur de notre fille nous importe.

Bon je vous avous qu'àpres, voyant que sa fille ne me soutenais absolument pas et laissait dire des choses complètement fausse, j'en ai rajouté une couche (Eh oui, je suis du sud, c'est comme ça). Et là je suis allé dire des choses du style : mais si vous saviez avec votre fille on a fait des trucs de jeune incroyable si vous saviez vous seriez complètement dégouté. Oui bon comme elle me qualifiait de manipulateur, pourquoi pas en profiter. Bon j'ai quand même fini par leur dire que c'était pas sympa pour leur fille de la rabaisser à l'état de fille fragile, manipulable pendant 7 ans sans réagir.

Bon c'est vraiment trop long pour tout vous détailler. Mais je vous assure, ça vallait le coup de vivre ça au moins une fois dans sa vie.

Tout y ait passé sur moi, ils m'ont fait l'histoirique de tout mes comportements passés qui ont fait qu'il ne m'ont jamais aimés.

Bon j'en viens au passage qui m'a fait le plus plaisir sur le coup, je sais que je vais en décevoir quelque une parmi vous car c'est un plaisir malsaint que j'ai eu et que j'ai encore dailleur si ça se confirme.

Bref, toute la merde déballé, j'en viens à poser la question cruciale, je vous avous que je l'avais déja posé à leur fille avant qu'ils arrivent. Alors je demande à leur fille :

" Bon ok, je suis pas d'accord sur la totalité de ce qui vient de être dit, mais pensons à l'avenir et ce soir, uniquement à l'avenir de nos enfants, puisque tout le reste est hors sujet. Que faisons nous ? Souhaite tu que je sois le papa du bébé qui arrive ou pas. Etre papa pour moi ce n'est pas une pension alimentaire mais bien un véritable lien d'amour aussi fort que celui qui me lie à mon fils aujourd'hui. Si oui, acceptes tu que j'ai du temps, du temps pendant la grossesse, la certitude d'assister à l'accouchement… et aussi de passer les week ici pendant tout le reste de ta grossesse pour favoriser le développement de ce lien."

Et la gros silence, regard de sa mère vers elle. Mon ex commence alors une phrase compliquée, absolument pas clair qui avait pour but de rassurer ses parents mais qui au final disait : "oui tu as le droit de rentrer tous les week end pendant ma grossesse mais avant la fin de la grossesse, les choses devront être réglé d'une facon claire (sous entendu, pension et tout le reste…). "

Et là est venu la phrase qui m'a fait tant plaisir et qui me réjouie encore aujourd'hui (pardon d'être aussi mauvais ! ). Belle maman qui s'exclame.

"JE SUIS PAS D'ACCORD !!! JE PENSE QUE C'EST UNE GROSSE CONNERIE !!! "

Moi je saute sur l'occasion et ajoute, "faite un peu confiance à votre fille dans ses choix, moi aussi je ne suis pas d'accord sur son choix de rupture mais j'essai tout de même de la soutenir du mieux que je peux pour les enfants en partie mais c'est vraie aussi pour votre fille… " Et la je pense que c'est bien la dernière partie de cette phrase qui a du lui faire le plus de mal.

J'en jubile encore, pensez vous que je devrais me faire enfermer pour avoir de si mauvaises pensée vis à vis de belle maman ?

Je pense que rien que de savoir que ça fait maronner sa mère que je passe les week end avec elle suffit à me donner un peu de plaisir.

Mais ne vous m'éprenez pas, la raison de mes descentes hebdomadaire est uniquement mon fils, c'est bien l'unique et vraie raison. Ma raison de vivre ais je envi de dire.

Bon bref, je devrais donc revenir vendredi, à moins d'un contre ordre dans la semaine. Si il devait arriver je ne serai pas étonné compte tenu du pressing que doit faire sa maman au quotidien.

Et bien tant pis. De toute façon je vous avous que je suis plus sur de rien en dehors de l'amour que je porte à mon fils, pour le reste on verra en fonction de l'attitude de chacun.

J'aimerai fini sur ma pensée du week end, celle que je garde en moi et dans mon portable : la photo de mon fils posant fièrement à coté de bonhomme de neige que nous avons fait tous deux dimanche matin. C'était un moment fabuleux. Un souvenir inoubliable, un moment de joie et de bonheur dans ces moments difficiles. Il pourra bien me tomber le ciel sur la tête ou bien toute la belle famille et leur clique d'avocat, que jamais je ne regreterrai ces 7 ans, uniquement pour les moments merveilleux que j'ai passé avec mon fils et pour ce que je passe et j'espère aussi pour ce que je vais passer à l'avenir…

Voila je finirai sur ce point positif.

J'ai pas eu le temps de m'occuper de l'aspect "administratif" : rendez-vous avec un JAF ou autre.

J'ai du boulo qui me faut abattre cette semaine. Cette aspect là sera surement différé à la semaine prochaine ou au mieux en fin de cette semaine.

De toute façon maintenant la guerre entre sa famille et moi est déclarée. Un homme prévenu en vaut deux, surtout d'un point de vu psychologique.

Bon n'hésitez pas, commentaires et questions sont les bienvenus, ils me permettront d'y voir encore plus clair, même si maintenant c'est tout de même déja trés clair !!!!
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


28888
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Combien donnez vous

image

Ici aussi on ne donne rien à part des cadeaux (de jolis cadeaux très rarement comme payer une partie du hadj de mon BP). Mon BP était un fonctionnaire, ma BF sont soit fonctionnaires soit dans de grosses boîtes : ils ont tous une sécurité...Lire la suite

Brulure au 2eme degres - mamans nature

image

Je t'envoie plein de courage, je suis passée par là il y a quelques temps et c'était vraiment difficile et douloureux… Ma fille a été brulée au mois de novembre (comme tu peux le voir sur le lien qu'a cité Ptitlu) en renversant sur elle un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages