Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Échographie      (2862 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon ange tom...a jamais dans nos cœurs je t'm

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 20/05/11 | Mis en ligne le 07/04/12
Mail  
| 211 lectures | ratingStar_237966_1ratingStar_237966_2ratingStar_237966_3ratingStar_237966_4
Mon ange,  Ces quelques lignes, bien insuffisantes pour résumer notre histoire, mais indispensables pour qu'il reste une trace de toi et que les autres sachent quel magnifique fils tu as été … Voila une semaine que tu nous as quittés… Pas une minute ne passe sans que je pense à toi… Le 21 février, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps en te voyant pour la première fois sur l'écran de l'echo… Si petit et déjà si beau… J'avais tellement peur que ton petit coeur ne batte plus !! Tout le monde me trouvait ridicule de penser à ça mais je vivais avec cette crainte ! Alors quand on nous a dit a ton père et a moi que tout allait bien, j'ai enfin profité de ma grossesse et attendu patiemment le moment de te revoir et de savoir si tu étais, comme je lai toujours rêvé, un petit garçon.  Très tôt, dés la 14e semaine de grossesse, je tai senti bouger… Les plus beaux moments de ma vie… C'est a toi que je les dois ! Et puis tu as fait de ton père le plus heureux des hommes en te manifestant aussi très tôt pour lui… C'était la 17e semaine. Je me souviens encore de sa tête quand il a reçu son premier coup en plein ds la joue ! Une sacrée émotion  On te sentait chaque jour un peu plus. On se projetait aussi chaque jour un peu plus. Ton père n'a pas pu s'empêcher de me faire la surprise et de m'offrir la poussette dont je rêvais pour toi…   Notre rêve s'était réalisé le 30 décembre quand le + s'est affiché sur le test… Et tout devenait plus concret !   Mon ventre s'est très vite arrondi… Avec mes 50kg tous mouillés, on ne voyait bientôt plus que mon ventre… Ma plus grande fierté ! Et puis le jour tant attendu est arrivé : samedi 30 avril 12h15 ! Nous allons te revoir ! Nous allons connaitre ton sexe !   La première chose que l'echographiste a vu d'ailleurs c'est ton zizi !! Mon rêve se réalise jusqu'au bout : mon garçon !!!! Et puis très vite, une première grimace : on découvre une malposition du pied. Bon, c'est dur a encaisser mais avec un peu de rééducation, tu pourras faire du foot nous dit le doc !! Et puis nouvelle grimace ; ton petit coeur bat comme il faut mais l'echographiste a un doute : tu aurais peut être aussi une malformation cardiaque ! Là encore, on hoche la tête, on pose quelques questions mais on ne s'inquiète pas plus que ça ; tu es tellement vif, tu as l'air de te porter tellement bien ds mon ventre… Rien n'est encore sur !? Au moment du bilan, le doc nous parle de cette écho du coeur qu'il va falloir faire pour confirmer ou non la malformation, et. Puis d'une recherche d'anomalie chromosomique ! Sur le coup, on acquiesce et en rentrant a la maison tout se bouscule… Je commence a réaliser que le Medecin ne nous a pas tout dit pour pas trop nous inquiéter sûrement mais je sens qu'il a repéré quelque chose…   Le 5 mai : tout s'effondre autour de nous ! La malformation du coeur est confirmée par le cardiologue. Ce jour la l'echographiste m'avoue qu'il soupçonne une trisomie 21 !!! L'amniocentese a lieu le lendemain …  Un moment aussi insupportable moralement que physiquement… C si intrusif cette aiguille qui s'interpose entre toi et moi pour te prendre ce liquide dont tu as besoin !! Le 10 mai, les résultats sont disponibles : on arrive a l'hôpital. Même si le medecin nous avait parlé de cette éventualité, on ne peut pas s'y préparer ; on gardait l'espoir que tu n'aies ""qu'un problème au pied et un problème au coeur"" on était prêts a surmonter ces choses… Mais le verdict tombe et tu es bien trisomique !!   Comment est ce possible ? On a que 24 ans, ta nuque est très fine, la pds avait donnée un risque d'1/3500 , tu n'as pas le profil d'un enfant trisomique ? Mes larmes ne s'arrêtent pas de couler. Ton père est resté fort pendant l'annonce ms je sais qu'au fond de lui il était effondré aussi…   On me parle alors interruption de grossesse et je comprends que mon rêve va prendre fin, que ma fierté et le bonheur de te porter ne seront bientôt qu'un souvenir…   Jamais deux cachets n'ont été si difficiles a avaler ! Ta naissance a été programmée pour le 12 mai… Ce jour la je ne savais même plus ce que je ressentais : mélange d'amour infini, de tristesse, de colère : après la vie, les médecins, ces femmes qui mènent leur grossesse a terme… Dès 8h du matin, on me pose la perfusion, la péridurale, on me donne les cachets pour ouvrir le col… Autant de tortures pour m'arracher mon fils… Et puis cette piqure qui a stoppé les battements de ton coeur… Je me souviens que je tremblais de tous mes membres, je hurlais, la sf n'arrivait pas a la faire… Je ne supportais pas l'idée que tout s'arrête… et tu as bougé en moi jusqu'à la dernière seconde, comme pour me dire au revoir  C'est la dernière fois que je me suis sentie vivante… Car depuis je ne vis plus mais survis  C'est seulement au bout de 17h que tu as choisi de sortir… Nous n'etions plus le 12 mai mais le 13… Date de notre petite chatte canelle qui nous a été enlevée 2 semaines avant toi ! Aujourd'hui j'aime a me dire que c'est un signe et que vous vous êtes retrouvés tous les deux, nos anges ! Depuis ce jour je revis chaque nuit ce moment ou tu as quitté mon corps sans un cri… Je me suis sentie anéantie… Comment notre bonheur pouvait s'arrêter si brusquement ? Lorsque la sf t'a amené mon coeur s'est emballé : j'avais tellement peur et a la fois besoin de te voir !   Avec ton père on est resté a te contempler : notre petit Tom, si beau, si fragile… Tu avais l'air si apaisé… J'ai ensuite passé un moment seule avec toi : notre rencontre !   Ce n'est pas celle dont j'avais rêvé mais je savais quelle serait unique alors je tai pris dans mes bras, tai dit combien je ta'imais, combien je regrettais que tout se passe ainsi… Je tai aussi dit qu'on ne t'oublierait jamais, et que tu étais notre plus grande fierté  Je tai regardé le plus possible comme pour imprimer ton image, qu'elle reste a jamais intacte dans la mémoire  La plus belle et la plus déchirante rencontre de ma vie… Je suis maman grâce à toi depuis ce jour, je ne serai plus jamais la même car tu es rentré dans ma vie et tu ne l'as pas vraiment quitté. Nous allons devoir apprendre a vivre avec ton souvenir : celui d'un magnifique bébé, fruit de notre amour, celui d'une main, la mienne sur laquelle tes petits doigts ne se sont jamais refermes… Je t'aime plus que tout pour tout le bonheur et le bien être que tu m'as procuré pendant 24 semaines. Tu me manques tellement mon fils adoré …  J'espère t'apporter le plus vite possible la nouvelle d'un petit frère ou d' une petite soeur qui nous donnera l'espoir d' un avenir meilleur  Repose en paix mon amour… Papa et maman t'aiment pour l'éternité 
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


237966
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Cardiopathie congenitale et img - deuil

image

Bonjour, je me presente, je m'appele Guylaine et j'ai vécu le 20 decembre 2012 la perte de mon fils Quentin. Mon histoire est un peu longue mais je tiens a la racontais afin de venir en aide a d'autre famille dans le même cas que moi. Je suis...Lire la suite

Different de ma 1ere grossesse... pourquoi? - les octobrettes 2013 - futures mamans

image

Ohlala bestiole… j'aurai pu écrire ce post !! BB2 pour moi aussi, et même si j'ai été stressée pour BB1 suite à mon problème de coagulation et FC, je le suis encore plus pour cette grossesse et parfois je me réveille la nuit en pensant...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages