Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Grossesse difficile      (734 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment réagir face à la maladie de ma collègue?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 288 lectures | ratingStar_62401_1ratingStar_62401_2ratingStar_62401_3ratingStar_62401_4

Bonjour,

Je travaille dans une société depuis bientôt 3 ans (en CDI mais j'ai fait de lintérim avant chez eux).

Marie (appelons ma collègue comme ça) a été amenée à me former au tout début (intérim). Ensuite, de contrats en contrats, ils mont proposé un CDI pour bosser avec elle.

Elle ma tout de suite apprécié et me considère comme une amie.

Cest un peu plus mitigé de mon côté parce quelle a toujours eu tendance à se considérer un peu comme ma supérieure alors quon a le même poste toutes les 2. Certes elle a + dexpérience que moi et elle ma appris beaucoup de choses mais son attitude me donnait limpression de ne pas faire aussi bien quelle.

Bref, les sentiments quelle a à mon égard (amitié) ne sont pas tout à faire pareil de mon côté même si je lapprécie et ne ferait rien pour lui nuire, évidemment.

Au fil du temps, elle sest confiée un peu à moi car elle na jamais été soutenue par sa famille, son conjoint nest pas très attentifs à ses problèmes et elle na pas de vraie amie.

Il arrivait très souvent quelle appelle chez moi et que ça dure + de 2h.

Je nai jamais réussi à lui faire comprendre que ses appels chez moi me contrariaient (et mon conjoint aussi) surtout quon se voit tous les jours au travail.

Elle ma donc parlé de son passé et sur le plan médical, elle na pas été épargnée. Elle a fait un anévrisme, a été opérée au cerveau (souffre dune maladie rare, la péliose, qui fait éclater les vaisseaux sanguins). A fait de la radiothérapie et pris des traitements qui la rendaient malade.

Il est arrivé plusieurs fois quelle vienne au boulot malade (dans un état un peu second, joyeuse mais titubant). Certains collègues se demandaient même si elle navait pas bu mais je savais que cétait dû à son traitement mais nai évidemment rien dit.

On est tombées enceintes pratiquement en même temps (4 mois dintervalle). Sa grossesse était très risquée au vu de ses antécédents médicaux. Elle risquait sa vie mais a réalisé son rêve dêtre maman. Grossesse difficile : FIV à cause de problèmes de son mari, suivi super strict dû à sa maladie. Elle a dû être hospitalisée à plusieurs reprises au cours de sa grossesse.

J'ai eu ma fille, elle la sienne. Mes ses soucis de santé ne se sont pas arrangés apparemment.

J'ai repris le boulot la semaine dernière et juste avant, elle mavait appelé pour me dire quelle avait eu des résultats dexamens médicaux qui ne lui donnait plus longtemps à vivre.

Elle ne ma pas donné + de détails.

Ce matin, elle mappelle pour minformer quelle ne viendra pas aujourdhui au boulot car elle pense avoir une gastro.

Elle appelle sa chef mais tombe sur le standard, et sur son ancienne collègue. Elle pleure, vomit au téléphone.

Elle est dans un état pas possible. On lui dit quil faut quelle voie un médecin et quelle se fasse arrêter. Difficile de lui faire entendre raison et la conversation dure près d1 heure.

Elle me rappelle vers 11h pour me dire quelle va être hospitalisée, quelle a peur, quelle veut voir sa fille grandir.

Quelle a donné une fille à son mari et que cest aussi le + beau cadeau quelle ait eu.

Elle se demande pourquoi la vie sacharne sur elle qui na jamais fait de mal à personne.

Et moi, je me sens impuissante, je ne sais pas quoi lui dire car de toute façon, si les mois sont comptés, je ne pourrai rien faire non plus.

Je lui ai dit quelle avait mis sa santé entre parenthèse (elle na pas fait les examens demandés car après son accouchement, son mari sest blessé et compréhensif comme il lest, elle a dû tout gérer toute seule) pour soccuper des autres (surtout son mari). Et quaujourdhui, on ne lui laissait plus le choix, quelle avait trop tiré sur la corde et que cette situation était inévitable.

Je lui ai dit quil fallait quelle mette toutes les chances de son côté (en faisant les examens quil faut et en prenant les traitements appropriés à ses problèmes) et quelle ne pourrait malheureusement rien faire de +.

Que lui dire dautre ? Elle a surtout peur de ne pas voir grandir sa fille mais je ne sais pas quoi lui dire à ce sujet.

Ca ne sert à rien que je lui dise quelle la verra grandir vu quelle sait combien la médecine lui donne encore à vivre (même sils peuvent se tromper) mais apparemment, ce nest plus quune question de mois.

Suis un peu désemparée. Je ne peux rien faire si ce nest lécouter. Mais je me dis que cest aussi le rôle de son mari (qui ne s'est pas toujours montré attentif et compréhensif par rapport à tout ce qu'elle vit).

Je ne peux pas rester insensible à sa détresse mais je ne peux pas non plus passer des heures et des heures avec elle au téléphone car ça crée des tensions dans mon couple.

Il marrive souvent de passer + de temps avec elle au téléphone quavec mon chéri, le soir en rentrant du boulot.

Sans compter que je profite à peine de ma fille.

Parfois, je filtre les appels et ne réponds pas mais je culpabilise aussi.

Je me dis que ma tranquillité nest pas aussi importante que ses problèmes.

Je voudrais pouvoir rester une oreille attentive pour elle car je sens le bien que ça lui fait mais dun autre côté, j'ai aussi.

Besoin de passer du temps avec mon conjoint et ma fille (que je ne vois déjà que 2 heures par jour).

Que feriez-vous ? Est-ce que j'agis bien ? Que pensez-vous du fait que je ne veuille pas passer ma vie perso au second plan ?

Merci par avance pour vos réponses, témoignages, conseils.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


62401
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

37 ans et essai bebe 3 - grossesse apres 35 ans

image

Salut oryal 24 et tricorne 77. Moi aussi je me pose plein de questions et souvent je doute. A certains moments, j'en arrive même à me demander si c'est une bonne idée. On a quitté le monde de la toute petite enfance avec nos deux ainés et avec...Lire la suite

Essais bebe apres geu - desir d'enfant

image

Il faut qu'on se soutienne ! Depuis ta geu as tu fais des examens ? As tu été suivie psychologiquement ? Moi dessus j'ai un doute je fais t'est pipi et pds qui reste malheureusement négative. Et je suis aller voir une psy une seule fois mais je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages