Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Grossesse extra-utérine      (688 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai une grossesse extra-utérine

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 449 lectures | ratingStar_52133_1ratingStar_52133_2ratingStar_52133_3ratingStar_52133_4

Mi-novembre mes règles arrivent à la date prévue, elle dure longtemps mais bon je ne m'en préoccupe pas chaque mois est différent et puis 1 semaine après elle s'arrête.Je me dis géniale dans quelque jour j'ovule (car j'ai la chance de sentir mon ovulation bien que douloureuse…) et puis 2 jours après je sens quelque chose de chaud couler entre mes jambes, je regarde et de nouveaux des saignements ! Je me vois encore dire à mon homme : "mes règles sont revenus, ça va tout décaller mon cycle ! ".Le lendemain, je pars faire un petit coucou à ma mère et je lui en parle, elle me dit va "aux urgences, on sait jamais, ça pourrait très bien être une fausse couche dans la mesure où tu es en essais bébé". Pas très convaincu, bête et discipliné je pars aux urgences et je parle de mon cas à la sage femme et je la vois écrire sur son cahier "grossesse, perte". Là je m'affole car forcément loin de moi l'idée d'être enceinte vu que je venais d'avoir mes règles !! La sage efmme me dit de patienter le gényco va me recevoir mais dans la salle d'attente, je n'ai pas eu cette force d'attendre parmi toutes ces femmes enceintes et je repars chez moi. Mon conjoint venait de se réveiller et je lui parle de ma mésaventure du matin aux urgences et là je ne sais pourquoi je méfondre en sabglots sans même savoir pourquoi dans la mesure où pour moi c'était juste un déréglement hormonal !! Mon conjoint prend l'initiative d'aller me chercher un test de grossesse que je fais sans optimisme. Et là, stupéfaction, positif !!! La joie, les pleurs, on ne savait du coup pas comment réagir vu mes saignements car maintenant pour moi la situation était clair, j'étais enceinte mais j'étais entrain de le perdre ! On file aux urgences, je voie mon gynéco, la prise de sang confirme ma grossesse, éco endovaginale rien de suspect, on ne voit rien car grossesse de 2 semaines seulement. Et je me dis c'est pas normal, car vu que je sens mon ovulation si j'étais enceinte c'était de 4 semaines mais bon le gynéco ma dit de ne pas m'inquiéter.Je refais une prise de sang 48h après mon taux double 497 (mais c'est peu pour 4 semaines de grossesse). Jusque là pour mon gunéco tout va bien. Le soir passe, pas moyen de dormir je préssentais de salle truc, du coup le lendemain matin je vais au laboratoire refaire une prise de sang et là catastrophe mon taux à chuté à 357. Je repars aux urgences, je vois un autre gynéco, et là éco et le diagnostic tombe : grossesse extra utérine… je vous laisse imaginer notre déception… hémoragie dans le douglas, bref la totale. Le gynéco prend le risque de ne pas intervenir et de me revoir dans 48h, si le taux baisse de lui-même c'est que mon corps le rejette naturellement et c'est ce qui s'est passé, j'étais sous surveillance pendant un long moi et c'esr début décembre que mon taux est redevenu à 0. Le 30 décembre, retour de couche, dépression qui s'installe forcément… aujourd'hui je vais mieux nous pouvons recommencer les essais en février et j'espère de tout coeur que cela va fonctionner vite et bien surtout !!!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


52133
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage fausse couche. - fausse couche

image

Bonjour Doudoucupcake, Je comprends ton besoin de raconter cette expérience douloureuse. Je l'ai vécue moi-même : au 1er rendez-vous gynéco, j'ai appris que le coeur ne battait pas et qu'il y avait un retard de croissance. J'ai eu du cytotec pour...Lire la suite

Obese, arret pillule... les rondettes essayettes !

image

Kikou les filles je voulais juste vous faire connaître mon histoire j'ai 36 ans je suis moi aussi en surpoids je n'aime pas trop le mot obèse pourtant sais le cas pour ma part (je me sens très bien comme je suis sa ne ma jamais empêcher de faire...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages