Histoire vécue Grossesse - Bébé > Grossesse > Grossesse extra-utérine      (688 témoignages)

Préc.

Temoignage fausse couche. - fausse couche

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 14/03/13 | Mis en ligne le 14/06/14
Mail  
| 403 lectures | ratingStar_531343_1ratingStar_531343_2ratingStar_531343_3ratingStar_531343_4
Bonjour Doudoucupcake, Je comprends ton besoin de raconter cette expérience douloureuse. Je l'ai vécue moi-même : au 1er rendez-vous gynéco, j'ai appris que le coeur ne battait pas et qu'il y avait un retard de croissance. J'ai eu du cytotec pour évacuer naturellement ; j'ai tenu en me disant que ce petit bébé avait fait tout ce qu'il avait pu pour se développer et qu'il n'avait pas pu aller plus loin. Je l'ai donc gardé dans mon ventre, le temps qu'il lui a fallu pour en sortir et j'ai fini par l'expulser. Ça a été un premier traumatisme, parce que je suis tombée de haut : je pensais commencer un parcours de grossesse classique, avec les rendez-vous stressants mais finalement heureux… et non. Le second traumatisme a été une opération : une coelioscopie pour une grossesse extra-utérine. J'ai eu la sensation qu'on me l'arrachait et qu'on m'écartelait à l'intérieur. Je pense que l'opération, ajoutée à la FC, a contribué à un tel traumatisme chez toi. Sache que je te comprends et que je partage ta souffrance, même si nos expériences sont forcément différentes. Le temps adoucit les choses, c'est vrai, mais il est long à passer et jamais tu n'oublieras la douleur que c'est : cela restera au fond de toi, comme une marque indélébile. Tu vas être révoltée par les propos de certaines personnes et tu ne verras sans doute plus la grossesse de la même façon. Mais petit à petit, tu vas trouver de petites choses, de petits gestes pour faire ton deuil. Cet enfant était tout petit, il n'avait pas de nom, il n'avait pas de sexe, mais il a bien existé. C'est normal que tu n'acceptes pas qu'on puisse le traiter comme une chose ou pire, comme s'il n'avait jamais existé. En parler avec tes proches, avec un psychologue, avec des gens qui ont fait une expérience similaire, peut t'aider à affirmer cette existence qui est niée par d'autres et à te consoler. Si tu es créative, tu peux aussi fabriquer quelque chose qui symbolisera son existence, une petite statuette, un texte… Si tu l'es moins, tu peux planter un arbre dans ton jardin en son honneur. Cordialement, Ghib.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531343
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Obese, arret pillule... les rondettes essayettes !

image

Kikou les filles je voulais juste vous faire connaître mon histoire j'ai 36 ans je suis moi aussi en surpoids je n'aime pas trop le mot obèse pourtant sais le cas pour ma part (je me sens très bien comme je suis sa ne ma jamais empêcher de faire...Lire la suite

Incertitudes geu - grossesse extra-uterine

image

Moi aussi je suis passé par là aucune douleurs mais un jour en allant au toilette du sang bien rouge donc direct clinique échographie le verdict tombe geu dans la trompe gauche il m'on gardé est je me suis faite operé dans l'après-midis midi...Lire la suite