Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

1) ce que que moi je ferai

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 85 lectures | ratingStar_279023_1ratingStar_279023_2ratingStar_279023_3ratingStar_279023_4
Bonjour Wiliam, Je vais essayer de répondre à plusieurs aspects : 1) ce que que moi je ferai : et bien, j'ai appris que ce que moi je ferai n'étais pas un guide très sûr pour déterminer ce que les autres feront ; alors, oui, moi, je suis plutôt du genre St-Bernard empathique ce qui est d'ailleurs une partie du problème : ayant conscience de mes fragilités, je suis plutôt touchée par les personnes elles-mêmes fragiles (qui ne me le rendent pas : elles vont vers les personnes sans problème). Mais après plusieurs conversations avec différentes personnes (et puis quand même la fréquentation de meetic et de son inoxydable "sans prise de tête", j'ai appris que les "passés lourds" et la tristesse avaient tendance à être plutôt un répulsif pour la majorité… tout comme les problèmes de santé grave. Et là, on tombe dans le pas politiquement correct du tout (le "être là dans le bonheur et l'adversité" mais bon, mon expérience est que face à l'adversité justement, les gens ont plutôt l'attitude de te laisser seule et d'attendre que tu sois bien, souriante et sans problème apparent pour s'intéresser à toi. 2) De plus, ayant depuis mon adolescence des problèmes de santé graves (imposant certaines limitations) , je me suis rendue compte de tout l'impact négatif que celles-ci pouvaient avoir sur mon unique et dernier compagnon quand on passe de la théorie "je serai toujours là" à la pratique "mais c'est très emmerdant cette limitation-là parce qu'elle me frustre moi"… Et je ne parle pas de la souffrance à l'avoir vu pendant deux ans se demander si il préférait rester avec moi ou avoir des enfants (que je ne peux pas avoir). Bref, OK, en théorie… mais en pratique… Quand quelqu'un est en bonne santé, j'ai l'impression qu'il attend de l'autre que ce soit le cas aussi. Ça, c'est mon expérience, je voulais savoir si d'autres en avaient de plus positives. 3) "Si je lui plait, c'est qu'il m'accepte"; ben, justement, c'est là ou gît le soucis : je ne plais pas… Par conséquent, j'en arrive en effet à penser qu'on ne m'accepte pas telle que je suis. Une profonde souffrance ce sentiment de rejet… Bonne soirée, Néréide.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279023
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages