Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

40ans - 2012 belle année pour avoir un bébé!

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 19/10/11 | Mis en ligne le 19/04/12
Mail  
| 88 lectures | ratingStar_243613_1ratingStar_243613_2ratingStar_243613_3ratingStar_243613_4
Tetele68 a écrit : Re bonjour, Grinie merci pour tes encouragements. Côté perso toujours des questions après ma fc, en plus depuis ce matin je ressens des choses en bas du ventre, mon corps doit être en train de remettre en place tout ce qu'il faut mais dans ma tête c'est pas génial… Et pour ne rien arranger grande discussion ce matin avec ma collègue qui a passé son écho des 12 semaines avant hier… Je suis super contente pour elle car tout va bien mais quelle sensation bizarre d'être contente pour quelqu'un et si triste pour soi même. A plus tard. Je comprends ton sentiment… Ecoute je ne sais pas si ça va t'aider mais après ma dernière FC, j'avais écrit ce que je ressentais, une façon d'extérioriser ce mal être, ce vide… Quelque fois je le relis et ça me fait du bien… Encore une fois, c'est fini !!! Mercredi 23 février 2011, tu es parti… J'étais à la recherche de bons ou de mauvais signes pendant plus d'un mois… Un mois où mon bébé s'est battu pour grandir mais la vie en a décidé autrement… Elle a décidé de faire taire son coeur… Les signes ne veulent rien dire… On peut avoir une merveilleuse grossesse sans nausées, sans douleurs d'aucune sorte. On peut avoir des nausées allant jusqu'aux vomissements, hyper mal aux seins tout en ayant un embryon mort dans le ventre. Il peut être mort sans qu'aucune goutte de sang n'apparaisse. On peut saigner pendant toute la grossesse, pendant une petite période ou chaque mois au moment des règles et avoir à la fin un très beau bébé à terme. Les symptômes ne veulent rien dire… J'ai un bébé de plus d'1 mois mort dans mon ventre et je me rends compte que je n'ai été heureuse que le jour où j'ai fait mon test et que je l'ai vu , dès le lendemain les angoisses m'ont torturées lorsque j'ai pensé à une GEU suite à de fortes douleurs aux ovaires, puis des traces marrons et depuis je ne guettais, n'attendais que la fausse couche jusqu'à ce que je me trouve en plein dedans. Lorsqu' on est enceinte il faut profiter pleinement de sa grossesse et vivre chaque jour comme un bonheur, un jour après l'autre. Il faut laisser libre son corps et ne pas faire trop attention aux changements, aux signes : c'est un état qui durera 9 mois et c'est bien inutile de tout épier à la loupe heure par heure. Les signes, les symptômes ne veulent rien dire et dépendent de chaque femme et de chaque grossesse. Rien ne pourra empêcher une fausse couche si l'embryon n'est pas viable… Si la grossesse s'arrête, la prochaine fois sera avec un peu d'espoir, de chance, la bonne… Il faut exprimer sa douleur sans pour autant en vouloir à la vie, à la terre entière et ne garder que le meilleur. Il faut surtout ne pas laisser la douleur nous dépasser même si parfois ce n'est pas évident. Ce n'est pas notre espoir qui est mort car il sera de nouveau vivant mais c'est un projet de donner la vie qui n'a pas abouti. Ce n'est pas un échec en soi car pour échouer il faut faire de mauvais choix… Et si bébé est parti ce n'est ni mon choix, ni le sien… La vie continue c'est une réalité, pleine d'autres joies, d'autres peines à venir… Personnellement la vie m'a donné beaucoup de bonnes choses, des trésors que je ne veux en aucun cas perdre. Et je sais la chance que j'ai déjà et je sais que tout le monde ne peut pas en dire autant. Rééquilibrer ma vie, mon corps, ma santé, ma relation avec mon loulou et repartir sur un bon pied et prier pour que ça marche et avoir la confiance nécessaire en la vie que je veux porter en moi… Je suis longue parce que j'ai beaucoup plus que ça sur le coeur… Je ne trouve pas forcément les mots justes… On apprend la nouvelle, on pleure beaucoup jusqu'à ce qu'on ait l'impression qu'on n'a plus de larmes, mais non c'est utopique les larmes reviennent toujours, plus présentes, plus puissantes… Où alors on arrive au point où l'on ne peut même plus pleurer, on reste bête et abasourdie, sans vraiment comprendre ce qui nous arrive encore et encore… On a mal à la tête, on se sent fatiguée et rien n'est encore fait : ce n'est que le début… On te laissera choisir : naturellement, avec des cachets ou mieux encore avec un curetage sans douleurs, une anesthésie générale qui finira par rendre vide ton utérus. Je suis dans le premier cas, dans l'attente que la nature fasse son oeuvre… Mais bon je me sens mieux, la perte d'un amas cellulaire qui réunissait mes chromosomes à ceux de mon chéri doit être dépassé… Une leçon de vie, encore une… ne pas laisser la douleur quelle qu'elle soit grandir, s'installer, il faut savoir se détacher un peu des problèmes pour y voir plus clair et ne pas trop souffrir, pour mieux repartir, rebondir… Dans la vie, personne ne peut se vanter de ne rencontrer aucun problèmes, aucune tristesses, ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort !!!! Je crois sincèrement que toutes ces épreuves feront de nous des mamans encore plus heureuses et plus fortes. On a toutes un jour été insatisfaite par quelque chose que l'on n'a pas eu dans la vie mais on ne se rend pas forcément compte des biens précieux que l'on possède déjà…
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


243613
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages