Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accouchement par césarienne

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 99 lectures | ratingStar_237573_1ratingStar_237573_2ratingStar_237573_3ratingStar_237573_4
Ma césarienne était une césarienne de convenance. Je sais que ça ne plait pas à tout le monde mais je considère que chacun fait comme il veut et comme il le sent et perso, je ne me sentais pas d'accoucher par voies naturelles pour pas mal de raisons… Donc autant te dire que j'étais bien préparée psychologiquement à la césa et que de fait je l'ai super bien vécue. Comme quoi cela peut aussi être très positif. Donc ma césarienne a été programmée 12 jours avant le terme. La veille je suis allée à la mater pour un monitoring, visite anesthésiste, rasage et toutes les dernières petites choses de ce genre. La sage femme m'a dit que si je le voulais je pouvais rentrer dormir à la maison à la condition de ne pas boire et de ne pas manger après 21h ou 22h (une peu comme les gremlins ). J'ai donc passé la dernière nuit chez moi et heureusement parce que je ne te cache pas que je n'en menais pas large quand même malgrès le fait que la décision était murement réfléchie. Le lendemain, douche avec les produits donnés par la mater puis je suis partie pour la mater (arrivée à 8h) et j'ai attendu qu'on me dise de me préparer pour le bloc. On m'a appelée vers 11h ou 11h30. Et là c'est allé très vite : tenue de combat hop, grimpée sur le lit et descente au bloc. Là on m'a fait attendre un peu (je ne sais plus combien mais ça m'a paru une éternité… là j'étais dans mes petits souliers quand même ). Et puis on m'a amené dans la salle d'op, on m'a demandé de me pencher en avant pour le rachis (ortho ? ). Le gars m'a expliqué qu'on allait me faire une petite anesthésie locale puis le rachis. J'ai donc senti une petite piqure puis j'attendais la suivante et là le gars vers qui j'étais penchée me dit "voilà c'est fait" Ah bon ? Je n'ai rien senti ! Ensuite on m'a rallongée, on m'a placée une couverture avec un tuyau qui me souflait de l'air chaud, puis ils ont testé si le rachis faisait effet. Et quand je n'ai plus eu de sensation, super gygy est arrivé. J'avais un champs opératoire devant les yeux donc je ne voyais pas ce qui se passait (tant mieux ) l'assistant anesthésiste (ou je ne sais qui ) etait à coté de ma tete et me commentait ou en était gygy. J'avais encore une trouille bleue… si bien que je respirais comme si j'accouchais par voie basse Et d'un coup l'assistant anesthésiste me dit "oh ça y est… c'est un petit garçon". Et en quelques secondes la sage femme s'est approchée avec un petit bout d'homme roulé dans un drap (juste quelques secondes pour que je le vois). C'est la première fois donc que j'ai pu voir la frimousse du petit être qui avait occupé mon ventre près de 9 mois. C'était TRES emouvant, rien que de l'écrire j'en ai encore des frissons et pourtant ça fait plus de 2 ans. Ensuite la sage femme a amené mon fils voir le pédiatre. (Elle m'avait prévenue à l'avance que ce serait comme cela et qu'elle me le ramenerait quelques minutes plus tard pour me le mettre dans les bras avant le bain). Pendant ce temps gygy nettoyait et refermait. Sans rire, j'ai entendu le même bruit qu'un aspirateur puis le bruit de l'aggrafeuse. Et on m'a ramené mon petit bout d'homme quelques minutes. Des instants magiques. Je savais que ce serait fort mais je n'imaginais pas à quel point ! Nous avons donc commencé à faire connaissance. Puis la sage femme a de nouveau pris mon petit gars pour aller lui donner le bain avec son papa. En attendant ils m'ont mise en salle de reveil et peu de temps après on m'a améne mon fils pour la première mise au sein. Puis ensuite retour dans la chambre. Là j'étais un peu dans la gaz (je vois ça sur les vidéos ) mais pas de douleurs. Le soir même les sages femmes m'ont aidée à me mettre debout (sur ordre de gygy pour éviter les complications). Je n'ai pas réèllement eu mal c'est surtout que cela m'a déclenché des nausées. LE lendemain une sage femme m'a demandé de lui dire à combien se situait ma douleur sur une echelle de 0 à 10 et quand je lui ai répondu 0, elle m'a reposé la question en precisant que 0 c'est pas de douleur du tout. Quand j'ai confirmé le 0, elle a fait des yeux ronds comme des billes d'un air de dire "mais qu'est ce qu'elle a fumé celle là ? "… mais si je confirme je n'ai pas vraiment eu mal… certes ça tire parce qu'il y a les agrafes mais je n'ai pas souvenir d'avoir eu vraiment mal. D'aielleurs le lendemain de la césa, j'ai pu me lever, faire une partie de ma toilette et marcher (courbée). Et le surlendemain j'ai pu m'occuper de mon fils sans qu'on ait à me le mettre dans les bras. Puis récupération progressive. On m'a enlevé les agrafes une semaine après la césa. Je dois dire que je n'aurais pas participé à un marathon bien sur mais que dans l'ensemble ça allait bien. Avant le retrait des agrafes, j'evitais de trop rire parce que cela tirait. Et pendant une à deux semaines après, j'evitais de trop aller et venir parce qu'en fin de journée je sentais un poids dans le bas du ventre. Mais très honnetement, j'ai gardé un super souvenir de la césarienne. Et si c'était à refaire, je ferais tout pareil ! J'espère que mon récit aura su te rassurer sur l'eventualité d'une césa . Bonne fin de grossesse. Et bel accouchement. Patap' et Valentin (2 ans et 2 mois).
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


237573
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages