Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Alors, chose promise, chose due, voici mon récit d'accouchement.

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 20/12/10 | Mis en ligne le 28/07/12
Mail  
| 77 lectures | ratingStar_282138_1ratingStar_282138_2ratingStar_282138_3ratingStar_282138_4
Coucou les filles, Laeti, il a bien changé ton petit Louis. Ça lui fait presque 2 mois ! Alors, chose promise, chose due, voici mon récit d'accouchement. Tout commence donc dimanche 12 décembre. Depuis le matin, j'ai des contractions mais sans douleurs, donc je n'y ai pas prêté attention. La veille, nous avions fait le sapin, alors je me suis dit que ça devait venir de là. Vers 20h, les contractions sont quand même douloureuses, ça a amplifié dans la journée mais je ne m'en suis pas rendue compte. Je calcule le temps entre chaque contraction, je suis à 6 minutes d'intervalles. "Ah ouai quand même ". Je prends du Spasfon pour voir si ça passe… mais non ! A 23h, les contractions étant à 5 minutes d'intervalle, de même intensité, on va à la maternité. 23h30, nous partons, et hop 10 minutes après, nous voilà arrivés. Après examen, col ouvert à 1. J'ai le droit à 45 min de monitoring. Verdict : encore un peu tôt madame ! Retour à la maison donc ! La SF me dit de prendre un bain en rentrant et me donne un médoc pour voir s'il stoppe les contractions. Une fois rentrée à la maison, je prends un bain, le médoc, et je patiente tranquillement… mais rien n'y fait les contractions sont là, et de + en + fortes, et + longues surtout. Mon homme est allée dormir, mais pour moi impossible. Toutes les 5 minutes, je suis pliée en deux. Du coup, je teste le calculateur de contractions et m'amuse avec le gros ballon. Les contractions étaient de 30 secondes vers 4h du mat', puis de 1 minute à 7h. Comme j'en ai assez de douiller depuis des heures, je réveille mon homme et lui dit que c'est bon, on peut y aller. C'est notre jour ! Nous arrivons pour la seconde fois à la maternité à 9h. Et là, pour quoi comment, j'éclate en sanglots. On mettra ça sur le compte de la fatigue. Une SF m'examine, et à ce moment là, le col est ouvert à 2, presque 3 mais est encore épais. Elle le masse un peu pour qu'il devienne + fin. Elle nous dit qu'elle me garde, que bébé arrivera aujourd'hui ! Elle me félicite d'avoir tenu toute la nuit, que je n'ai pas souffert pour rien. 9h30: C'est reparti pour un petit tour de monitoring ! Mon homme patiente tranquillement, m'aide à supporter la douleur, et regarde le rapport du monito et me dit à un moment "ah t'as atteint le pic à la contraction d'avant". "Non sans déconner, même pas mal " enfin un peu quand même . 1h + tard, nouvel examen : col toujours à 2 presque 3 mais fin. Elle me dit de prendre un bain, et que ça devrait bientôt être à 3. "Euh ouai j'aimerai bien moi aussi, là ça commence à faire long " Après 1h de bain, le col n'a pas assez bougé. "Saletéééé de col ". La SF me dit de faire un peu de ballon. Ok, c'est parti. Amusons-nous… En Avant/Arrière/Bras tendus, je suis devenue experte en maniement de ballon en 1 nuit . Après tout ça, il est 12h30 re-examen : col ouvert à 3 voire 4 !! Je passe donc en salle de naissance à 12h30, et elle appelle l'anesthésiste pour la péridurale. 12h45, il est là, et il pose la péri en 5 minutes. Contrairement à tout ce que j'ai pu lire sur la péri, ça ne fait rien, pas mal. Par contre, qu'est-ce que c'est efficace !! Adieu douleurs . C'est tellement efficace que j'ai la poche des eaux qui se rompt. Me voilà inondée et allongée sur le lit. Comme c'est glamour… Vers 14h, la SF revient, je lui dit que je ressens les douleurs à l'aine gauche, malgré que je remette des doses de péri. Elle m'installe sur le côté gauche pour que le produit agisse. Et en effet, ça marche, je n'ai plus les douleurs. Je n'ai d'ailleurs plus de jambe gauche à partir de là. Je n'arrive plus à la soulever ou quoi que ce soit. La SF revient à 15h, et je lui dit que je sens comme la tête du bébé qui pousse entre mes jambes. Elle m'examine et elle me regarde : "vous voulez touchez sa tête ? Elle est là " La SF n'en revient pas que pour un premier ça ait été si vite. En 2h de temps, je suis passée d'un col ouvert à 3/4 à la tête de bébé à 2 cm de la sortie. Au passage, je n'ai pas voulu toucher sa tête, sensation trop étrange. 15h15, elle revient, et nous dit que dans quelques minutes, notre fille sera là. Nous ne nous étions pas préparée à la voir arriver si vite. Nous pensions qu'elle arriverait en fin de journée. Et là, il est à peine 15h et là voilà ! Allez, hop, c'est parti, pouuuuuuussssezzzz madame. Une première poussée, une deuxième poussée et voilà sa tête. Et à la troisième poussée, qui voilà à 15h32 ? Alice !! Le papa a versé ses larmes en la voyant, en réalisant qu'elle était belle et bien là. C'est la première fois que je vois mon homme pleurer. C'est émouvant. Je réalise que j'ai ma merveille sur mon ventre (on ne me la pose pas sur la poitrine car elle a le cordon court. Je ne savais même pas que c'était possible d'avoir un mini-cordon. ). Alice part avec son papa pour les premiers soins dans une autre salle, et pendant ce temps, j'expulse le placenta en 1 coup. La SF regarde si j'ai besoin de points. Je n'ai au final qu'une éraillure, mais qui ne nécessite pas de points. Je n'en espérait pas tant. Durant toute la grossesse, j'avais la hantise que la puce ne passe pas dans mon bassin, et au final, elle y est passée comme un pro. Elle est déjà trop forte ma princesse . Ensuite, mes deux amours reviennent, et j'ai enfin ma puce sur ma poitrine. Bien que je ne souhaite pas l'allaiter, je lui donne le sein pour une "têtée d'accueil". Nous voilà enfin à 3, réunis et heureux. Une bonheur immense. Notre puce nous contemple, on fond. On comptera quand même ses doigts de pied et de main pour vérifier qu'ils sont tous là. C'est bon, elle est toute parfaite ! ** Alice est donc née à 15h32, lundi 13 décembre. Elle pesait 3.190 kg pour 47 cm. Pour l'anecdote, nous hésitions à l'appeler Lucie pendant la grossesse, mais avons opté pour Alice. Et lundi 13 décembre était le jour de la sainte-Lucie ! Elle a bien choisi son jour !
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


282138
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages