Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Atteinte sexuelle sur une conductrice

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 18/06/10 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 135 lectures | ratingStar_257022_1ratingStar_257022_2ratingStar_257022_3ratingStar_257022_4
(Je reviens, ça redevient intéressant). Je t'ai vexé ? Officiellement, oui… Tout comme officiellement la noblesse n'existe plus (alors qu'elle perdure en réalité sous le nom d'aristocratie, même si elle n'a plus les privilèges d'antan). La bourgeoisie n'a plus vraiment un statut officiel, mais elle continue à perdurer soit par ses valeurs, soit par l'argent et les pouvoirs qu'elle concentre. Je le sais car ma famille maternelle est bourgeoise (mais + du côté des valeurs que du côté de l'argent et du pouvoir, dommage pour moi ). Exact, en tout cas pour ce que j'en sais. J'ai souvent vu des chiffres qui parlaient de 40% . Je peux essayer de retrouver des textes si besoin. La suite de ton post par contre ne me parait pas claire du tout (et foireuse) : Tout à fait d'accord sur le fait que le fantasme du viol ne procure de plaisir que parce que c'est un fantasme non réalisé. Mais ce qui est bizarre c'est que tu te contredis juste après, pour ensuite partir sur une réflexion concernant la loi, qui est tellement brouillonne qu'on ne sait pas où tu veux en venir . Donc à défaut de déchiffrer, je vais essayer d'analyser la différence entre fantasmes et agressions sexuelles. J'ai lu il y a quelques temps un article de Wikipédia sur le masochisme de Léopold Von Sacher Masoch (oui j'ai des lectures passionnantes ) et un passage m'a interpellé : On peut se faire la même réflexion à propos du fantasme du viol : C'est un fantasme dans la mesure où cela reste une situation imaginaire, dans lequel la personne qui fantasme contrôle tout : situation, attitude de l'agresseur, déroulement de l'action (selon un scénario bien précis) … rien à voir avec une situation réelle donc. Si l'on part du côté des agressions sexuelles en général (pour rester dans le sujet) , on se retrouve face à une situation inverse : la victime ne contrôle rien. Et c'est justement cette perte de contrôle totale par rapport à des aspects de la vie qui paraissent fondamentaux (intégrité physique, vie sexuelle dans ce cas précis, mais aussi relations sociales, paix, ou simplement le fait d'ètre en vie) qui crée le traumatisme, et pas seulement le traumatisme sexuel. Je n'irai pas jusqu'à dire que la femme de l'article est traumatisée (même si ça reste possible) , mais c'est pour bien marquer la différence. On ne peut donc pas du tout justifier une agression sexuelle à posteriori sous prétexte que la victime avait des fantasmes de ce genre. Et avant de spéculer là-dessus, il faudrait déjà prouver que la victime faisait partie des 40%, ce qui semble un peu compliqué au vu d'un simple article, à moins que tu nous fasses profiter encore une fois de ton omniscience . Ce message a été modifié par RainfallCaesia - 18 juin 2010 - 16:52.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


257022
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages