Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Au bord du gouffre.. adolescente perdue :)..

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 13/08/10 | Mis en ligne le 25/04/12
Mail  
| 68 lectures | ratingStar_246296_1ratingStar_246296_2ratingStar_246296_3ratingStar_246296_4
Citation : Rêveuséveillée parfois je me demande si être sensible est une bonne chose, les gens qui ressentes les choses moins intensément sont peut être plus heureux ? Car il vivent plus simplement… eux ne se torturent pas la tête pour une phrase à double sens, il la prenne comme ça les arrange et tout est au mieux. Moi j'ai du mal. Chère Ninoue… Ton petit nom me rapproche un peu de ma fille que j'appelle "ma Nanoue" parfois… elle s'appelle Youna. Je me suis souvent dis ce que tu dis là. Les êtres qui ne se posent pas de question dans la vie sont peut-être plus heureux… qu'être trop sensible c'est se torturer les méninges surtout !! Et c'est vrai. Il y a une exigeance derrière tout ça et je retrouve exactement le discours de ma nièce de 17 ans dans tes mots. Mais la sensibilité Ninoue, c'est l'Intellligence en l'être humain. Sans sensibilité tu ne peux evoluer dans le monde. Ça demande pour ça d'apprendre à le Sentir… quitte à traverser de bas de la vague… S'il y a des bas, c'est qu'il y a des Hauts ! et ça ne pas le perdre à l'esprit. Et un moment donné Ninoue l'équilibre se fait… Parce-qu'au fond de nous, de cette sensibilité qui peut être à fleur de peau, se trouve ce qui aspire à la paix… Au bonheur tout simplement… Quand bien même on ne puisse l'imaginer qu'en l'ayant construit dans sa tête avec des images qui sont décalées de la réalité de ce qu'il est puisqu'il est un vrai Trésor à trouver au Fond de soi ! Eh oui Ninoue, chaque être porte en lui la capacité d'être Heureux pour la vie ! J'en suis sûre… et sans hauts et bas un jour… Quand on est ado (et ça peut durer jusqu'à tard tant qu'on a pas compris) on croit que l'on ne peut pas exister sans vivre les intensités des émotions (je parle en connaissance de cause). Ça me faisait peur de ne plus ressentir ! Comme si sans émotion j'allais m'ennuyer, parce-que je ne connaissais que ça ! Baignant dans une famille ou mon père était un passionné lui-même et exigeant, alors le corps ne connait que ça, Mais la vie c'est quoi… la vie c'est aussi apprendre à savoir avancer vers l'inconnu justement… Ce que l'on ne sait pas, et qui est à découvrir. Tout le temps ! Tout le temps, c'est une découverte permanente. Et donc confronté à ce que l'on ne connait pas, forcément que ça dérange les habitudes, alors il ne faut pas oublier que ce rendez-vous là est précieux. Citation : Je suis très péssimiste, j'ai tendance à me faire du mal toute seule… parce que je me déteste, mais je crois que j'ai quand même une force, c'est que je suis tétue… et ça m'aide car je ne perds jamais complètement espoir, je me bat. Ce jours ci je touchais vraiment le fond c'est pour ça que j'ai écris. Je sens que… je vais remonté. C'est en parti grâce à votre compréhension, et je vous en remercie infiniment. Ninoue, il n'y a pas d'age pour l'amour… Reconnaitre ce que l'on sait être Vrai. Ça vient en résonance dans le partage, l'échange, et ça fait du bien. Ce qui nous rappelle à ce qui est essentiel on l'oublie pas. L'essentiel se reconnait d'une personne à l'autre et c'est la MAGIE de la Vie qui est là !!! C'est son signe à elle. Citation : Vous parlez avec tellement de conviction… vous avez réussi à traverser ce passage et trouver l'amour ? Si j'ai trouvé l'amour ? Ouh là ! Je le trouve à chaque instant que je veille à ne pas fermer mon coeur Ninoue ! C'est là que je le trouve ! Et parce-qu'il est essentiel pour moi de comprendre, quand je sens un décalage qui fait que je ne me rencontre pas avec l'autre, la personne qui vient à moi, celui ou celle qui a croisé ma route. Tu sais Ninoue, ça peut être autant un inconnu qu'un ami de longue date comme ton ami là ! Je considère que lorsque je rencontre quelqu'un, c'est la vie qui me demande de l'aimer. Maintenant ! Je me dis ça… J'ai eu bien du mal à me laisser aimer dans mon adolesence par les garçons qui me disaient m'aimer. Parce-que j'étais une chieuse Ninoue et je l'ai été quand même quelques années longtemps… jusqu'à… Jusqu'à ce que je rencontre mon Maitre ! C'est en ça que j'ai pu comprendre ma nièce qui est du genre exclusive, mais ne supporte pas qu'on l'envahisse… Genre scénario "tu me dis que tu m'aimes et que tu ne vois que moi" et c'est la fuite, et si tu ne me dis rien, tu restes mystérieux alors ça déploye en soi quelque chose qui donne envie de partir à la conquête… Mais ça aussi j'ai compris que ça s'expliquait… L'amour se cherche comme ça aussi Ninoue. Alors bon, je ne sais pas si d'autres si retrouveront ici… Je crois surtout qu'un équilibre est en train de se vivre de plus enplus, il se fait tout seul, et on ne se pose plus de question quand l'amour révèle son Evidente Ninoue entre deux êtres ! C'est là. Et avec l'amour qui est là il n'y a plus personne qui se prend la tête qui se demande… Les concessions, les efforts, c'est ce qui cherche à arranger l'amour… ça ne dure qu'un temps. Citation : Pour ma part j'ai une très mauvaise image des hommes et ça aussi, ça contribue à ma détresse… Les images, on se les construit dans sa tête Ninoue… Et ça n'a pas forcément à voir avec la réalité. On a une facheuse tendance à porter des conclusions hâtives dans nos histoires… "si c'est comme ça, ça veut dire ça", mais l'amour ne se construit pas avec ces calculs mentaux, l'amour se construit Avec l'amour… Garder les yeux ouverts (veiller à ce que l'esprit chercher à enfermer, cloisonner, etc…) c'est soi qu'on enferme et c'est soi qu'on sépare de l'amour, de Son regard qui engloble tout Ninoue. C'est ça l'amour… Et on ne peut pas aimer si on ne cherche pas à comprendre pourquoi on se ferme, et pourquoi la vie nous a envoyé ça… Au fil du temps, comprendre aussi j'ai appris que ce n'était pas forcément se prendre les méninges… mais lacher avec… Laisser couler… ne pas forcer les choses… laisser être ce qui doit être… apprendre à m'effacer… Et j'ai vu Ninoue, que ce à quoi je résistais parce-que je m'étais fixée dessus ! (et ça peut être n'importe quoi ! ) si ça ne se faisait pas, si ça marchait pas, c'est parce-que derrière il y a avait autre chose qui m'attendait et qui était plus Juste et adapté à mon Réel besoin (besoin de la Vie ! ). Parce-que ce qui est bien pour nous se trouve au-delà de ce que l'on pense qui l'est bien souvent… C'est la Vie qui Sait Ninoue, mais pour ça, ça demande d'apprendre à s'effacer ! … Avec le temps on y arrive même quand on a été passionnée. Je te fais une bise petite soeur.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246296
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages