Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Besoin de soutien

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 10/02/10 | Mis en ligne le 15/05/12
Mail  
| 81 lectures | ratingStar_255390_1ratingStar_255390_2ratingStar_255390_3ratingStar_255390_4
Bonjour Java, Citation : Pour résumer la situation je suis maman célibataire d'une petite puce de 3ans et demi. Son papa est parti la veille de ses deux ans pour une autre… Avant cela j'avais perdu ma maman lorque j'avais 20ans. Si je comprends bien tu as dû très jeune faire face à des situations difficile à vivre, que justement on vit plus tard surtout en ce qui concerne ta maman. Citation : Nous etions ravis de cette rencontre et tout semblait être naturel, pas de mauvaise surprise ni d'un côté ni de l'autre. Citation : Lui m'avait dit qu 'il etait heureux de m'avoir trouvé, que c'est une femme comme moi qu'il lui faut pour reconstruire ça vie (apres de multiples et grosses erreurs de jeunesse…). Tu le connais mieux que nous néanmoins, ça me plait moyen ce qu'il dit… mais bon il faut voir aussi le contexte. Mon avis il ne faut pas attendre de l'autre qu'il soit là pour nous aider… partager, être dans l'écoute… etc… oui bien sur… mais tu ne peux pas te mettre à sa place. Citation : Et que desormais il voulait prendre le temps de me connaitre Il dit aimer partager de bons moments avec moi, il n'hésite pas a me prendre dans ses bras etc… Mais voila, hier soir il est venu à la maison et je sentais bien que ça n 'allait pas tres bien. Ça c'est positif, car cela veut dire que tu ressens les choses. Ensuite tu sais il n'est pas toujours facile de dire à une personne que l'on aime… ce qui ne va pas en nous même. Citation : Par raapport à moi car il ne ressent pas ce "petit truc en plus"… Peut-être simplement la peur de s'engager, car cela réveille en lui qqchse de très douloureux soit de son enfance soit de sa précedente relation. Citation : Aujourd'hui, alors même qu'il disait vouloir prendre le temps de bien faire les choses il semble être destabilisé car il ne ressent pas de sentiments amoureux à mon égard… que je semble être plus attiré par lui que lui par moi… il n'a pas l'air d'avoir envie d'attendre que naissent les sentiments profonds et sinceres. C'est sur que pour toi… cela doit être plus que déstabilisant…mais tu sais derrière les mots… il faut aussi voir et essayer de "ressentir" ce qu'il dit maladroitement peut-être. Citation : Il ne souhaite pas rompre mais ces mots m'ont fait du mal, je suis moi même perdue… J'ai l'impression que jamais je ne reussirai à reconstruire ma vie… et que le Bonheur n'est decidemment pas fait pour moi… Mais bien sur que SI tu as le droit au bonheur. Qu'est ce que je pourrai dire. Il y a les mots il y a les actes… Un petit texte de Salomé… peut-être il te permettra de nourrir ta propre réflexion. Je n'ai pas le même désir que toi. Il n'est pas facile de dire, d'exprimer à un être proche ou cher, que l'on n'a pas les mêmes désirs que lui. Que l'on n'éprouve pas les mêmes sentiments. Que nous avons parfois, pour l'instant, des attentes, des aspirations ou des besoins différents. La difficulté est quasiment ingérable, car plus la relation est intime et plus nous attendons de l'autre qu'il nous comprenne, qu'il réponde justement à nos attentes, qu'il nous rejoigne dans nos idées ou nos projets. Plus nous comptons sur lui ou elle pour entendre et répondre. Ainsi quand elle lui dit : "Je t'aime, je te désire, je souhaite te rencontrer plus souvent. J'ai même envie de vivre avec toi, avoir un enfant de toi, que l'on envisage une vie commune…." .Tant de demandes dans une seule phrase, qui toutes veulent être entendues et comblées ! Est-ce qu'il va oser lui dire (si c'est le cas) : "Moi aussi je te désire, mais sur le plan des sentiments, je ne vois suffisamment clair en moi. Je t'apprécie, je recherche ta présence, je me sens bien avec toi, mais je suis loin d'envisager une vie commune…" Il pressent que l'énoncé d'une telle différence risque de faire surgir une immense faille entre eux, qu'il peut blesser, meurtrir et peut être éloigner. Faire fuir ou déclencher de l'agressivité chez l'autre, chez celle à laquelle pourtant il tient. Alors il va essayer de diluer, de tergiverser, de nuancer sa réponse en laissant croire que bien sûr il n'est pas contre, qu'il faut quand même réfléchir, qu'il faudrait en reparler… Oser dire à quelqu'un qui nous dit "Je t'aime" , oser lui dire : "Je ne t'aime pas" ? Ce qui veut dire simplement : "Je n'ai pas en moi les mêmes sentiments que toi" paraît d'une violence inouïe. C'est souvent ressenti par l'aimant comme une injustice insupportable. Et pourtant, il me paraît honnête, sinon vital, d'être cohérent avec ce que nous éprouvons. D'être en accord avec nos sentiments réels, sans laisser croire à l'autre que nous éprouvons de l'amour pour lui, si ce n'est pas le cas. Je sais qu'il y a des sentiments et des ressentis collatéraux : affection, tendresse, gratitude, respect, plaisir à être ensemble, mais aucun ne remplace l'expression de cette phrase magique : "Moi aussi je t'aime ! " . Parfois pour atténuer l'impact, nous allons dire : "Moi aussi je t'aime bien ! " . Mais ce serait oublier ce que disait ma grand-mère : "Dans le je t'aime bien, c'est le bien qui est en trop ! " . Nos amours sont souvent immatures (et quelquefois impérialistes). Survivance de ce que j'appelle l'ITPI (Illusion de la Toute Puissance Infantile) qui nous laissait croire, quand nous étions bébé, que l'univers tournait autour de notre personne et que tout notre entourage était au service de nos désirs ! Cette immaturité nous fait imaginer que l'amour éprouvé pour l'autre devrait trouver son reflet en lui, sa correspondance ou son âme soeur. La découverte qu'il n'en est rien, réveille quelques vieilles blessures comme le rejet ou l'impuissance, qui implosent en nous et secrètent révolte, désarroi ou souffrance. Apprendre à ne pas être nécessairement aimé par ceux que nous aimons est un des chemins de sagesse que j'ai mis longtemps à accepter de suivre.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255390
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages