Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bloquage psychologique?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/02/11 | Mis en ligne le 08/05/12
Mail  
| 81 lectures | ratingStar_252393_1ratingStar_252393_2ratingStar_252393_3ratingStar_252393_4
Escro, j'ai ton âge et je comprends exactement ce que tu ressens. Je n'ai pas le même problème que toi avec les filles car la plupart de mes amies proches sont des filles. Mais je vois de quoi tu parles. Je déteste l'humiliation et je ressens également de la colère lorsque j'ai honte de moi mais j'essaie de ne pas exterioriser cela. Je reste zen et je cherche a me montrer serein en face de mes amis. Tu dis que t'as du mal a te lâcher lorsque t'es en présence d'une fille. Après ça dépend de la fille qui est présente à tes côtés. Essaie de déterminer la nature de son caractère. Si tu sens qu'elle est de nature à te juger tu t'en fous, elle n'a pas à faire partie de ton entourage. Mais si t'estimes que les gens autour de toi sont de bonnes personnes et que une fille s'introduit dans le groupe, ce ne sera pas pour te juger. Si ta remarque est drole, elle rira ou si elle ne l'est pas elle sera indifférente mais elle ne va pas se moquer de toi sur le coup. De toute manière à notre age, à moins que tu traines avec un groupe de penseurs de 1èreL, les groupes d'ados n'ont pas une psychologie très complexe. Donc si tu fais une petite blague simpliste en évitant des thèmes trop sexuels ou racistes ça devrait passer. Ce qui est important également c'est que tu sourisse et que tu évites les gestes parasites du style jambes qui jigottent ou rongage (ça se dit ? ) d'ongles. Le rapprochement avec les filles c'est toujours très délicat. Tu tentes de trouver le juste milieu et de ne pas trop devenir "l'ami" dont la masculinité se dévalorise progressivement. J'ai un ami proche qui prétend être un Don Juan qui m'a souvent dit "il faut que tu sois le patron". Ce conseil peut avoir son efficacité mais présente quelques limites. Il est vrai qu'avec les filles il faut avoir une certaine confiance en soi mais ne pense pas que pour autant tu te dois d'adopter une attitude de macho pour impressioner les filles. Si t'as une certaine sensibilité garde la et dis toi qu'un jour tu trouveras quelqu'un pour toi même si ce ne sera pas forcément la plus populaire des gonzesses du lycée. Croit moi ce n'est pas celle qui vaut le plus. Tout dépend également de ce que tu recherches avec les filles. Tu parles également de soirées. Je suis un mec avant tout donc je dois t'avouer que moi aussi j'ai parfois envie de me faire quelques filles quand je suis à une fête et j'ai souvent eu envie de ma lacher mais la plupart du temps j'ai ce blocage en moi qui me dit que c'est mauvais de faire des coups d'un soir et que je suis au dessus de tout ça. Personnellement, je ne recherche pas en ce moment des "plans culs" comme le langage puéril le dirait. J'aimerais vraiment avoir une petite copine pour me donner des perspectives et vivre quelque chose de nouveau ; casser la routine. Il faut que tu te surpasses mon ami, fixe toi des objectifs, observe ton entourage, les filles de ton lycée, je suis sur que tu trouveras quelqu'un qui te plaira. Il est possible que tu te sentes actuellement découragé à cause d'un rateau que tu t'es pris mais ce n'est pas grave, il faut repartir de l'avant dans ce cas là. C'est ce qui m'est arrivé ; j'ai tenté un coup avec une fille et mon approche a été très maladroite du coup je me suis fait rejeté. Il y a deux ans j'en serais désespéré mais là je me suis dit que j'aurais une nouvelle opportunité qui se présente. Donc je me suis dit vis ta vie, concentre toi sur les cours, profite du bon temps que tu passes avec tes amis et une nouvelle occasion se présentera peut être. Du coup c'est ce que j'ai fait, je me suis réconsillié avec la fille en question et maintenant on est amis. Ma vie se restabilisait peu à peu, et un soir j'étais sur Facebook et une fille que je ne connaissais pas bien a abordé la conversation et depuis je me suis progressivement rapproché d'elle. En ce moment je "tatte le terrain" comme on pourait le dire mais rien n'est encore concret. Si jamais je parviens à sortir avec elle, je me dirais que j'ai quand même eu un coup de pouce du destin. Tout ça pour dire que tu ne dois pas perdre confiance en toi. Si t'es un mec sympa, drole, pas trop moche (lol) et avec un minimum de charisme, tu auras ta chance un jour. Je te dis pas que la vie est un conte de fées mais simplement qu'elle est faite de haut et de bas et qu'il faut rebondir. Quand tu sens que ça va pas et que t'as envie de "pleurer" comme tu dis ; trouve toi quelque chose pour te redonner confiance comme une chanson, une balade à vélo ou un sport qui te changeront les idées et te feront repartir à zéro. Je te souhaite une bonne continuation, je sais que l'adolescence et longue et douloureuse mais il faut la surmonter !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252393
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages