Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bonjour à toutes et à tous.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/12/10 | Mis en ligne le 27/07/12
Mail  
| 74 lectures | ratingStar_281542_1ratingStar_281542_2ratingStar_281542_3ratingStar_281542_4
Citation : Bonjour à toutes et à tous. J'interviens depuis pas mal de temps sur ces forums et j'ai le plaisir de vous annoncer que les idéalistes m'amusent. Je suis passé par là et je sais un peu de quoi je parle. Je pense que les être-humains s'évertuent à faire admettre un idéal aux autres, idéal qu'ils se sont forgés tout au long de leur vie. Je ne m'étalerais pas sur les raisons, chacun de nous avons les notres. Par contre cet idéal trouve sa source dans notre éducation, et plus tard se trouvera restructuré via notre propre expérience, pour nous poursuivre tout au long de notre vie. Ainsi, idées et logiques font parties de nos discours, de nos échanges, voire de notre idéal, même si inconsciemment (sans que nous ne nous en rendons compte) , il débouchera toujours sur l'utopie. Je perçois deux sortes d'idéal : 1) Le religieux (mystique). 2) Celui basé sur une logique issue des sciences. Pour moi, tous les deux sont utopiques. Ce qui rejoint le discours d'un grand psychologue américain qui a écrit : "toutes idéologies, quelles qu'elles soient, débouchent sur l'utopie". J'irai même plus loin, en disant que celà rejoint aussi l'inconscient redécouvert par Freud, là où il ne peut se découvrir qu'après coup. Alors ! Mesdames, messsieurs, que vous soyez sincères avec vous même, ou/et avec les autres, ou manipulateur pervers narcissique comme j'en ai croisé sur ces forums, ou Vampire pour citer Reverbere, Continuez vos échanges, voire vos critiques, vos insultes, vous m'intéressez au plus haut point, quels que soient vos postes. Citation : Bonjour dede. Je pense que l'idéal c 'est de sortir de l'idéal, non ? Mais que l'idéal de l'idéal ce serait d'arrêter d'employer ce satané mot ! ? Bon, je développe qaund même… On ne peut pas grandir sans parents, sans apprendre d'eux, donc comme tu le dis souvent il y a une aliénation à un discours au départ . Après on peut se séparer plus ou moins du discours parental et sociétal, trouver ses mots, parler de soi même. C'est le chemin humain "idéal" ! L'important n'est -t-il pas de repérer cette dialectique en soi même ? N'est -ce pas nous mêmes qui avons du mal à nous détacher des "idéaux"? Peut-on accuser telle religion ou tel discours parental d'avoir été "totali-taire "?Ne faut-il pas prendre son bâton de parole et cheminer sur son propre chemin en arrêtant de parler de son père, de sa mère etc… ? C'est d'ailleurs ce que tu fais me semble -t-il… L'horreur c'est qu'il n'y a pas d'idéal, ls statues recouvrent du vide et le discours religieux si il ménage une place à Dieu n'est qu'un discours faits de mots, par des hommes, discours à interpréter et non à prendre à la lettre… La loi est faite pour l'homme et non l'homme pour la loi. Non, moi non plus je n'aime pas l'idéalisme car il est tout à fait totalitaire. L'idéal fascine on a du mal à y renoncer… Mais fascisme et fascination vont de pair… Mais moi même j'ai aussi du mal à déboulonner toutes les statues que j'ai pu édifier ici ou la, mais je m'y essaie ! Bien à toi. Bonjour Aremor, Déjà merci d'avoir répondu. Ce que j'ai souligné en gras, résume bien l'idée que nous nous faisons toi et moi de l'idéal. Excuse-moi d'employer encore ce toi et moi. C'est vrai que j'aurais pu écrire, tous les deux : nul n'est parfait. Dans ce que tu développes, je suis de ton avis, une fois n'est pas coutume, sur le fait que nous n'avons pas à en vouloir, ni à nos parents, ni à la société. Nous avons aussi une part de responsabilité qui nous incombe. La haine, la rancune, l'obsession… sont à excluse lorsque nous avons fait une démarche analytique nous permettant de mieux nous connaître et comprendre le système. Bonne journée Aremor.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


281542
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages