Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bref, c'était le 2e rapport d'autopsie encephale.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 18/06/10 | Mis en ligne le 20/07/12
Mail  
| 222 lectures | ratingStar_278067_1ratingStar_278067_2ratingStar_278067_3ratingStar_278067_4
Bonsoir, Moi c'était le grand jour aujourd'hui (cé'tait la fameuse dispute avec mon boss car il me répondait pas avant que je reprenne le boulot. Tu te souviens Jess ? ). Bref, c'était LE 2E RAPPORT D'AUTOPSIE ENCEPHALE. Nous avions eu le 1er sur le corps le 17 mai et nous avions rendez-vous aujourd'hui pour celui du cerveeau. Le 1er, c'est mon obstétricien (chef de service de la meternité à l'hopital qui me suit depuis 7 ans) qui m'a fait part du rapport (je vous en avais parlé). Mais comme je l'ai très très mal vécu (et que je cauchemardais de la pathologiste en train d'hacher des bébés dans la salle d'autopsie) , tous les médecins (obstétriciens, psychiatres et même SF) qui me suivent à l'hopital m'ont dit qu'il serait préférable que ce soit la foetopathologiste qui a réalisé l'autopsie qui nous fasse le compte rendu de ce dernier rapport. NOUS AVONS TRES BIEN FAIT. Nous sommes restés 1h30 et nous avons abordé tous les points. Ça m'a fait un bien énorme. Pourtant ce n'était pas gagné du tout puisque le rendez-vous avait lieu à la morgue. Il a donc fallu passer dans le couloir principal où les salles d'autopsie étaient ouvertes sur les côtés (on a pas trop regardé) + la salle mortuaire. Mais ça a été, c'était propre, calme, et nous avons rien vu. Donc ça a été. Juste difficile de revenir à la morgue car c'est un coup de couteau supplémentaire dans cette plaie béante. Le médecin légiste nous a reçu dans son bureau, une femme d'une 50e d'années très humaine, très diplomate qui a pris son temps. J'ai apprecié qu'elle dise "votre petit garçon". J'ai apprecié qu'elle nous dise qu'il était très beau. J'ai apprécié qu'elle nous explique comment elle avait procédé (avec ses propos, ça avait plutot un côté opération chirurgicale qu'une autopsie barbare comme je me l'avais imaginé). Puis nous avons refait le point sur les 2 rapports dans leurs intégralités. Avant même de commencer, mon mari lui a fait part de ma sensation qu'il se passait quelque chose de grave et d'important 15j avant l'écho morpho. Il lui a dit qu'il en avait parlé à l'équipe anténatal mais que personne nous avait pris réellement au sérieux et il voulait savoir si d'autres parents lui en avait déjà parlé. En effet, c'est le cas (tu vois Barbara, comme quoi, on est pas seule). Mais elle nous a dit qu'en tant que médecin, elle ne peut pas s'attarder sur ce type de propos (trop subjectif). Elle oriente d'ailleurs plus sur le fait de l'inconscient humain, plutot qu'un signal entre la maman et son bébé dans le ventre comme je le disais dans mon post (message pour Barbara). Mon mari a été tellement impressionné par ma sensation bizarre, qu'il s'était fait du souci pour le bébé et qu'il essaye de savoir pourquoi et comment s'est possible. Comme quoi même si les hommes ne disent rien, ils n'en pensent pas moins, car je n'aurais pas osé en parler à la pathologiste aujourd'hui. Vous voyez les hommes y pensent malgrè ce qu'on en pense. Tu as raison Sarah. Et toi Barbara, comment réagit ton homme ? Bref, donc on a relu et expliqué chaque pages de l'autopsie. Les effets secondaires du Spina Bifida, sont vraiment vraiment dramatiques. Et ça y est, ENFIN j'ai eu le déclic, je ne culpabilise plus d'avoir demandé l'IMG. Mon petit garçon serait décédé dans les mois après sa naissance. Son tendon d'achille était paralysé, ses mains étaient elles aussi paralysés et fermées (donc motricité très réduite à hauteur de 90%) , son cerveau était rempli d'eau et de liquide (encephalo) , des hémorragies cerebrales ont été observés un peu partout, disfonctionnement des reins, incontincence fécale et urinaire… Même si je le savais plus ou moins car ce n'était pas sur, là ça l'était, c'était concret et je l'ai cru dans la bouche de la foetopathologiste ; c'est elle qui a fait l'autopsie, c'est du concret, du sûr. C'était observable et moi aussi j'ai vu un pied en flexion et des mains fermés. Donc ça y est j'ai réalisé que mon bébé était atteint d'une grave maladie incurable, et que si je n'avais eu recorus à l'IMG il serait décédé. Sans compter les souffrances + chirurgies si nous n'avions pas fait l'IMG. Donc ce rendez-vous a été d'une importance capitale. J'ai la sensation que je peux enfin penser à mon deuil. Pourtant, je me sens encore mal, je suis très triste et j'ai extrement peur de la récidive (entre 5 et 8%). Jusqu'à présent, je ne m'étais pas penchée sur l'après, le futur, une prochaine grossesse ; mais comme je n'ai plus de rendez-vous médicaux post IMG (sauf psychiatre une fois par semaine) , je réalise que la prochaine étape va être très difficile. Je me suis même mise à penser moi aussi, que peut être je n'aurais qu'un seul enfant. En même temps comme dit le médecin légiste, il faut se battre et y croire. Qu'on a plus de chance d'avoir un accident de voiture qu'un enfant malformé. Voilà, peut être que mon récit peut aider d'autre maman, a comprendre l'importance d'un tel rendez-vous. Je vous embrasse, bonne soirée. Clara.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


278067
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages