Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est bien triste, mais il y en a partout, et énormément.

Témoignage d'internaute trouvé sur madmoizelle - 09/03/11 | Mis en ligne le 23/07/12
Mail  
| 50 lectures | ratingStar_279471_1ratingStar_279471_2ratingStar_279471_3ratingStar_279471_4
Je comprends ce que tu veux dire. Comme je l'ai dit, je n'ai pas voulu dire que seuls le FN comptait des racistes parmi ses rangs. C'est bien triste, mais il y en a partout, et énormément. (et là, on risque de ne pas être d'accord non plus, mais il est très clair pour moi qu'un raciste est un idiot assez primaire j'ai conscience d'être radicale, mais mon entourage est assez "éclectique" dira-t-on et sincèrement, je ne pourrais que me vomir si je prêtais considération à des racistes ou des homophobes. Je ne peux pas trahir ceux que j'aime en accordant de la valeur à ceux qui veulent les voir disparaître, tu comprends ? ). Quand Sarko sort une énormité, je rêve de le faire taire. Peut-être que moi aussi, je suis radicale alors. Mais quelle solution ? Ça me fait tellement mal d'entendre toutes ces horreurs, qui pourtant, ne me touchent JAMAIS directement. J'ai tellement peur qu'on touche a ce qui a été si durement acquis que je serais prête à beaucoup de choses pour protéger ces droits. A mon niveau, ça me coupe parfois de beaucoup de gens, ça génère des conflits, mais je préfère être relativement isolée qu'entourée de personnes qui vomissent les valeurs auxquelles je crois. Ça fait peut-être de moi une radicale, vous avez peut-être raison. Ce sytème de pensée, je ne l'ai pas bâti en un jour. Je suis passée par quelques "mondes" différents : l'école secondaire (classique) , l'université (prétentieuse, souvent à tort, parfois à raison) et la haute école (avec des gens très bien et d'autres dont la bétise est édifiante.). Je ne dis pas que ma maigre expérience de vie suffit pour cataloguer une population entière, mais au fil des petits boulots, des stages, des gens que j'ai rencontré… J'ai seulement pu le constater : des gens excessivement stupides, il y en a. Beaucoup. Des gens normaux, il y en a aussi, ils sont nombreux également. Quand à ceux qui décident de réfléchir et de voir plus loin… Il y en a beaucoup moins. Après, on peut dire que je ne laisse pas de grandes chances aux gens (un homophobe et je me tire à tout jamais,…) ou que je suis méprisante. Peut-être, je n'en sais rien, tout ce que je sais c'est que j'ai souvent été profondément malheureuse d'avoir à évoluer parmi des gens qui n'avaient rien à m'apprendre et qui ne voulaient rien apprendre de qui/de quoi que ça soit. Et, oui, sans doute que ça a formé ce mode de pensée défaitiste. Et que ça me met en colère de savoir que ces gens là vont voter (et là, je bataille contre moi même : fervente 'admiratrice' de la démocratie, cette idée va à son encontre…). J'aimerais croire qu'une nouvelle dictature dans un pays proche du mien, ou dans le mien n'arrivera pas. Mais… je le redoute, de plus en plus. Parce que je vois les gens, j'entends leurs propos et je remarque comme les politiques en jouent. On s'effraie d'entendre qu'on souhaite remettre les immigrés dans leurs bateaux, mais… n'est-ce pas ce que beaucoup veulent entendre ? Ceux qui craignent pour leurs emplois et qui ne percutent pas qu'une fois dans ces bateaux, c'est pour autant qu'ils voudront du travail de ces pilleurs de boulot… Je suis d'accord : France et pays arabes sont très différents. N'empêche, là où je vois des avancées chez eux, je vois un recul terrible chez nous. Nos systèmes, nos valeurs sont peut-être différentes, mais pourquoi regarder chez le voisin ne nous suffit-il pas ? Pourquoi risquer de mettre en péril ce qu'on a déjà, même si ce qu'on a est imparfait ?
  Lire la suite de la discussion sur madmoizelle.com


279471
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages