Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est moi ou bien ?! (histoire de bm ;)

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 01/09/11 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 76 lectures | ratingStar_256424_1ratingStar_256424_2ratingStar_256424_3ratingStar_256424_4
Bonjour à toutes celles qui reviennent de vacances comme moi ou qui en sont revenues depuis un moment, j'espère qu'elles ont été belles et ensoleillées et assez looongues. Je reviens et les "ennuis" sont encore là. Ne sachant plus si j'avais déjà créé un sujet sur le thème et ne le trouvant pas dans les recherches, j'en refais un et je pense que certaines seront bien contentes de venir vider leurs sacs ici aussi. Franchement, moi j'en ai besoin… C'est au sujet de Belle-Maman que j'apprécie beaucoup mais qui, de trop de gentillesse et trop d'attente envers notre fille, me pèse de + en +. Vous connaissez ça certainement ?! C'est étrange de dire de quelqu'un qu'il est "trop gentil" et pourtant ça existe : quelqu'un qui vous donnerait sa chemise même s'il doit en acheter une pour ça, qui vous propose ses sous même quand il n'en a pas, vous propose de l'aide en permanence même quand vous n'en avez pas besoin, qui vous oblige à dire non en permanence afin de ne pas abuser de la situation et qui vous fait passer pour l'indifférente de service. Trop de gentillesse, personnellement, ça me gêne et ça ne me dit rien de bon. Je suis peut-être inutilement méfiante… Ma BM a une âme de bonne-soeur, toujours prête à se sacrifier pour Pierre, Paul, Jacques et même et surtout si personne ne lui demande rien. Exemples : on organise un gros anniversaire de famille et elle s'est mise martel en tête de protéger une zone "dangereuse" pour les enfants et d'organiser la surveillance (alors qu'elle doit aussi mettre la table pour 30 pers., faire une partie du repas etc.) sans même en parler aux parents qui peuvent tout à fait s'en occuper… J'ai du lui rappeler gentiment. Récemment, elle nous a proposé de vider ses comptes pour nous donner ses derniers deniers alors qu'on n'a rien demandé et juste parlé d'acheter une maison. Mon mari gagne bien sa vie et elle a une retraite de misère. Je me vois bien vivre confortablement dans MA maison achetée avec LEURS sous pendant qu'eux s'entassent dans une maison riquiqui à 65 balais !!! Et c'est tout comme ça ! On lui confie un petit souci et elle insiste jusqu'à la gêne pour venir AIDER… Étrange comme attitude ou alors je suis très mal habituée ! Faut dire que ma mère c'est plutôt l'inverse ! … Mais là, en plus, elle devient lourde (enfin elle l'était avant la naissance de notre puce) car elle VEUT la garder à tout prix et me le répète chaque fois qu'on se voit. Hier, ils viennent (BP réunis) prendre le café. Moi, pauvre idiote, je laisse entendre que notre fille râle beaucoup en ce moment et que ça m'use un peu les nerfs (les dents…) et hop "Si tu veux, je te la prends, Mamie peut s'en occuper !? ". Moi, lassée "Non merci, on s'en sortira sûrement ! " Et Bopapa d'en rajouter : "Dommage, on aura essayé ! " Le lendemain, par mail, rebelote : "Si vous déménagez, rappelez-vous que nous sommes experts en gardiens de bébé ! " J'avais juste parler de visiter une maison… Pour expliquer le contexte, oui, notre fille a 8 mois et non ils ne l'ont jamais gardé encore. Ils la voient souvent mais entre un BP immature et névrosé, une belle-soeur handicapée mentale, un chien qui n'obéit à personne (même si très gentil) et une belle-mère qui rêve d'avoir sa petite fille pour avoir une belle vie, ça ne m'encourage pas. D'autant plus que j'ai arrêté de travailler pour m'occuper intégralement de ma fille et que je n'arrive pas encore à m'en séparer plus de qques heures, sauf pour la confier à son papa. Je suis peut-être trop fusionnelle avec mon bébé, mais de savoir que ma belle-mère "attend derrière le portail" me met une pression du diable et me stresse à la longue. J'avais vu le coup venir et j'avais prévenu avant la naissance de la puce qu'elle ne serait pas leur "raison de vivre" (ils ne sortent pas, ne voient que peu de monde car la famille est trop "handicapée" pour sortir de chez eux ! C'est une triste réalité que mon mari a fui). Qu'ils ne pouvaient pas faire peser sur notre fille cette lourde responsabilité que mon mari a déjà (rendre heureux ses pauvres parents "bien malheureux et si gentils" Et qu'ils ne seraient pas sa future nounou… Je croyais que ça suffirait ! Cet été, après un flot de réflexions sur le sujet, j'ai expliqué gentiment et clairement que je ne pouvais pas me séparer de ma fille et donc qu'il n'était pas nécessaire d'insister autant pour la garder… Ils m'ont immédiatement tranquillisé avec des "On comprend bien, ne t'inquiète pas, etc." Résultat, la rentrée est arrivée, et belote et rebelote, ça recommence. Là, j'ai demandé à mon mari de voir ça directement avec sa propre mère car ça ne servait à rien que je répète en boucle qqchose qu'elle ne voulait visiblement pas entendre et que le sujet commençait à m'échauffer un peu. Ma BM s'ennuie, adore les enfants car ils la sortent de sa triste vie, mais moi aussi je veux passer du temps avec ma fille et je ne suis pas prête à leur confier… encore. Pourquoi ne peut-elle pas l'entendre ? Évidemment mon mari est "fils unique" (soeur handicapée lourdement qui ne sera jamais maman) et on a dit que notre fille serait certainement la seule, donc pression générale. Au secours ! Foutez-lui la paix ! Cet été, je m'étais promise de leur laisser qques heures pour leur faire plaisir, mais le fait qu'ils me sautent dessus immédiatement, avant que je puisse leur en faire la surprise, m'a séché dans mon élan. Ma BM a elle-même gardé ses 2 enfants toute leur enfance et sait très bien ce que c'est d'être mère au foyer. Elle a été envahie par sa BM elle-même et en parle encore avec rancoeur, mais comme elle, dit et fait tout avec le sourire, elle doit penser que c'est très différent. Ben pas tant que ça ! Si je dis, "tiens on va repeindre la cuisine", hop "Si vous voulez, on vient avec les pinceaux ! " Si on doit aller faire des courses, hop "Si vous n'avez pas assez de place, on vous prête notre voiture ! " Si on invite du monde, hop "Si vous voulez, on peut loger du monde à la maison ! " (ils habitent à 1/2h). Moi qui étais très proche d'elle, je finis par réfléchir à tout ce que je lui dis pour m'éviter ces perpétuelles propositions et même parfois délirantes. Suis-je donc une Mauvaise Belle-Fille à ce point ou exagère-t-elle un peu quand même ? Mon mari ayant pris tout ça très à la légère depuis un moment, je me dis que je bloque bêtement dessus et que je devrais laisser dire. Mais ces petites phrases (aussi devant "témoins") me gênent vraiment beaucoup. Voilà si certaines ont connu ça, si d'autres ont besoin/envie de vider aussi leur sac à dos de retour de vacances, venez toutes ici et on partagera gaiement.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


256424
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages