Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ca y est, on se lance... je panique

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 12/05/11 | Mis en ligne le 24/03/12
Mail  
| 81 lectures | ratingStar_231795_1ratingStar_231795_2ratingStar_231795_3ratingStar_231795_4
[#0e00f0] [fixed]Coucou, Ça y est, on se lance dans l'aventure de la parentalité. J'ai déjà posté un msg sur le forum mais dans une autre catégorie et je suppose que ce n'était peut-être pas le bon endroit, j'ai eu peu de réponse. J'espère que là, d'autres futures éventuelles mamans se reconnaîtront et que l'on pourra discuter, s'échanger nos expériences et se comprendre. Je me présente, j'ai 31 ans, mariée depuis 4 ans, en couple depuis 7 ans, boulot fixe, propriétaire d'une maison, entourage familial hyper présent. Un mari merveilleux, plein d'amour et de tendresse, avec une écoute incroyable, une sensibilité présente, et une empathie que je trouve plutôt hallucinante pour un homme… Je suis quelqu'un d'hyper anxieuse, je vais d'aillleurs voir quelqu'un qui m'écoute et m'aide à relativiser et m'être un peu d'air et prendre un peu de distance avec mes angoisses. Avec Chéri, on a pris la décision de se mélanger d'amour dans P'ti-Bout. Il m'a fallu un certain bonhomme de chemin pour m'être lancé. En y refléchissant bien, cela fait bien 2 ans que je me prépare à devenir maman. Et bien, ça me stresse. Je me vois bien enceinte, pas de problème… C'est après qui m'angoisse. Et si je ne l'aimais pas, et si je n'en voulais pas en fait de cet enfant, et si je regrettais qu'il soit là quand il sera parmis nous et que je rejette complétement lui qui n'a rien demandé. Il me semble avoir envie de cet enfant mais je panique tellement, je me pose tellement de question, je stressse tant que je finis par ne plus savoir où j'en suis. Et si j'étais incapable de m'en occuper ? Et si je n'assurais pas. ET SI EN FAIT JE ME SENTAIS OBLIGEE DE FAIRE CE BEBE ? ET SI JE NE L'AIMAIS PAS ? ET SI J'ETAIS INCAPABLE D'ETRE MAMAN ? Mon mari me rassure en me disant que nous sommes 2, qu'il est là présent et je sais qu'il le sera. Il me dit aussi que si il me sentais pas prête et incapable de m'occuper d'un enfant il ne m'aurait jamais dit que je pouvais arrêter pilule. OUI MAIS… J'ai tellement la trouille de ne rien resentir pour ce bébé (qui n'est pas encore là : arrêt pilule le 02/03 et dernières Rrrr le 30/04) quand il sera là. Ce bébé il ne demande pas à venir chez nous, chez moi !!! C'est nous qui décidons de l'amener à la vie. Alors, si je suis incapable de l'aimer et de m'en occuper on fait quoi ? JE FLIPPE… Au fait, j'ai oublié de dire : j'avais pris RDV une gygy pour qu'elle me suive pendant ma grossesse le jour où il y aura éventuel bébé. Et quand je lui ai dit que l'avais une trouille panique, ellle m'a dit : "je serais incapable de m'occuper de vous toute seule. Je ne gère que le "trictement médical, le psychologique je le laisse à mes collègues… " Alors, au vu de son regard et ses propos je me suis sentie totalement nulle et venir d'une autre planéte et être pas normal de ressentir tout ça… Moi qui croyait que les gygy-obstétricien était là pour nous aider et nous conseiller. Je suis ressortie de ce RDV, je pleurais comme cela ne m'est pas arrivée depuis longtemps et je crois que si mon mari ne m'avait pas rassurée, j'aurais repris la pilule. Je me pose tellement de question, que tout s'embrouille et je finis pas ne plus savoir ce que je ressens au fond. Tout se mélange. Je n'ai pas assez confiance en moi. Alors si l'une de vous à déjà ressenti ça, j'aimerais juste avoir un peu de soutien et de réconfort. J'aimerais qu'on puisse en discuter. Merci d'avoir pris le temps de me lire et m'écouter.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


231795
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages