Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ce que dit le Pr Frydman

Témoignage d'internaute trouvé sur pelerin
Mail  
| 232 lectures | ratingStar_64324_1ratingStar_64324_2ratingStar_64324_3ratingStar_64324_4

L'entretien avec le Pr Frydman m'interpelle, et me rassure assez peu.

Il est plutôt sage et sa réflexion est loin d'être superficielle.

Mais il y a dans ses affirmations des points qui me font frémir.

Il dit : "Personnellement, je ne considère pas l'embryon comme un être humain." Ainsi, il se dédouane totalement. Xavier Lacroix rappelle justement la position de l'Église : " Le mystère de la vie nous échappe et personne ne peut dire où commence et où finit la personne. En vérité, comme l'a déclaré Jean-Paul II, 'il ne revient pas à l'homme de déterminer le seuil d'une humanité'."

Cette position me semble être la seule raisonnable.

En effet, si on commence à dire que l'on est homme qu'après x semaines de gestation, rien n'empêche que l'on dise : "On n'est plus homme quand on a perdu la tête." ou : "On n'est pas homme quand on a telle ou telle maladie incurable."

Second point. Il dit ; "Je suis favorable à plus d'ouverture en matière de recherches sur les embryons. D'autres équipes internationales nous passent devant."

René Frydman semble regarder cette recherche comme un challenge, à celui qui trouvera (quoi ? ) le premier…

Je pense que l'homme déraille, pour plusieurs raisons, et que les "avancées" sont des évolutions sournoises vers un laisser-aller dramatique.

Il déraille parce qu'il exige dans TOUS les domaines des résultats conformes à ses exigences. Le bébé en fait partie comme la maison ou la voiture. Il doit être garanti contre les vices cachés !

Il déraille parce qu'il croit en la toute puissance de la science. Et il pense que cette science est bonne par définition. Elle progresse (= elle avance) , donc c'est un progrès (= un mieux pour l'humanité).

Et le laisser-aller dramatique, c'est que toutes ces portes entrouvertes - pilule, IVG, FIV, etc - s'ouvrent de plus en plus largement au fur et à mesure qu'une nouvelle porte s'entrouve.

Combien sont ceux qui remettraient en cause la pilule contraceptive ? Et pourtant, je suis persuadé qu'elle est en partie responsable des IVG et de la pilule abortive.
  Lire la suite de la discussion sur pelerin.info


64324
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages