Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Chacun son tour

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/10/11 | Mis en ligne le 24/04/12
Mail  
| 73 lectures | ratingStar_246081_1ratingStar_246081_2ratingStar_246081_3ratingStar_246081_4
Salut Flor. Merci pour ta gentille visite. Tu es surprise ? Oui, je comprends… pour moi aussi cela a été une surprise. Ce n'est pas trop mon genre on dirait… tu ne m'attendais probablement pas dans ce genre d'histoire. Un peu comme Dark Vador au sauna. Mais bon… tu sais, je reste un homme. Pour les limites, je n'en ai franchie aucune. Je ne cherchais et je ne cherche toujours pas ailleurs. J'aime ma femme et je continue de miser sur notre couple. D'ailleurs, il ne se passera rien du tout => point. En effet, j'ai toujours su respecter les limites que je m'étais posées. Pour ce qui est de l'image que l'on a tous de soi… de fait, je n'aime pas ne pas être à la hauteur de ce que je pense de moi-même… mais qui aime cela ? Par ailleurs, pour ce qui est de l'image que je peux avoir de moi-même, je sais depuis longtemps que je peux être capable du pire… Mais c'est vrai que l'infidélité manque encore à mon actif. Bah on n'échappe visiblement pas aux rhumes de coeur de temps en temps. On ne peut pas toujours maitriser ses émotions… Mais on peut essayer de maîtriser ses actes. Et de fait, j'y arrive généralement. Mais là, quand tes émotions s'en mêlent… cela devient vraiment plus dur à gérer… tu te trouves plein de bonnes raisons pour essayer de te leurrer toi-même. Tu n'imagines toutes les histoires que je me suis raconté pour essayer de contourner mes décisions. Probable que ma présence ponctuelle sur ce forum m'aura aidé à conserver ma lucidité. Alors, comment est-ce arrivé ? D'abord de bons rapports entre collègue sans la moindre ambigüité aucune comme j'en ai déjà eu des dizaines. Moi, un peu plus âgé et expérimenté. Elle, quasi sans expérience malgré son âge et ayant très peu d'ami. Très en demande d'amitié et de conseils masculins. Pressée de passer à la vitesse supérieure dans sa vie sentimentale. Moi, écoutant avec patience et conseillant comme je le peux. Nous, constatant que nous sommes désormais davantage des amis que des collègues. Conscient des risques de dérapage tous les deux mais confiant sur notre faculté à en rester maitre. Elle, se confiant de plus en plus et avide de mon avis. Me livrant toujours davantage de son intimité. Moi, écoutant avec bienveillance et nostalgie… et curiosité aussi… lui livrant également de + en + de larges pan de mon passé et me sentant de plus en plus l'âme d'un protecteur. (le coup classique quoi…). Je n'avais même pas conscience de m'être autant attaché à elle. Il y a toujours eut du respect… un peu d'admiration mutuelle probablement aussi. Un bon terreau pour qu'il y ait davantage. Mais dans mon esprit, j'étais toujours du côté amitié de l'attachement que l'on peut ressentir pour quelqu'un. D'ailleurs, je n'ai jamais caché à ma femme que je voyais mon amie pour aller manger ensemble ou quoi que ce soit. Je n'en voyais même pas l'intérêt… pourquoi faire ? C'était une amie, juste une amie => point. C'est vrai que certain moments ont probablement été un peu trop loin… une très bonne entente et l'impression de vraiment se comprendre nous poussant à passer trop de temps à bavarder… la poussant à rester me parler même après les heures…certains moments un peu trop "rose" en voiture parfois… mais non, toujours cette impression de ne pas dépasser les limites. Que seuls les actes comptent. Et je le crois toujours… mais quand les émotions viennent peser de tout leur poids sur toi… gasp… Puis, la prise de conscience s'est faite depuis +- le mois de juillet quand elle m'a annoncé qu'elle partait. A partir de là, j'ai commencer à essayer de mettre de la distance entre nous en me disant que ça allait aller puisque je ne la reverrai plus tous les jours… mais en fait, c'est devenu de plus en plus dur… jusqu'au dernier jour ou là, j'ai vraiment été sur la corde raide toute la journée… c'est vrai que j'ai fini cette journée dans un état de KO technique. Mais là, cela va déjà mieux et je sais que je vais bien le gérer.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246081
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages