Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment oser dire non

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/09/10 | Mis en ligne le 21/05/12
Mail  
| 75 lectures | ratingStar_257600_1ratingStar_257600_2ratingStar_257600_3ratingStar_257600_4
Bonjour Marie, Quand je te lis, je vois que tu sais dire non en coupant les ponts… A ce moment là tu prends le risque que l'autre ne comprenne pas, t'en veuille, te trouve méchante, ingrate, etc… Mais à ce moment là c'est possible pour toi parce que tu as découvert à quel point l'autre était un danger pour toi donc peut-être que tu te moques de savoir ce qui lui arrive ou ce qu'il pense de toi à partir de là ? Alors que les gens que tu aimes et respectes, tu as peur de les décevoir en disant non. C'est bien ça ? Moi aussi j'ai du mal à dire non et ça me pose aujourd'hui des problèmes dans mon couple parce que mon mari a pris l'habitude que je fasse tout sans rien dire, et moi je suis frustrée de tout ça. Il y a peu j'ai osé faire un changement, càd prendre les choses à l'avance. Chez nous quand il y a quelque chose à faire, en general mon mari en parle en disant "nous" mais il pense "tu", ou du moins il agit comme si, à partir du moment où il a déposé le message que "nous" devons faire telle chose, je dois m'en charger. Et de fait, il ne fait rien, moi non plus, jusqu'au moment où je me retrouve obligée de tout faire seule. Donc j'ai pris l'initiative d'aller le voir à l'avance et de lui demander ce qu'il estimait qu'il y avait à faire pour tel jour (il avait invité des amis à lui) , de quoi il voulait se charger, et qu'est ce qu'il attendait de moi. Finalement il a trouvé qu'il n'y avait qu'un gâteau à faire, qu'il a fait, et de moi il n'attendait rien. Donc je n'ai fait que ce que moi j'avais envie/estimais qu'il fallait faire, mais rien que je me sois sentie obligée de faire par lui : je m'en suis trouvée beaucoup mieux ! Et depuis ça, j'ai beaucoup moins de mal à demander qu'il fasse tel truc ou tel autre, pas pour le critiquer mais par respect pour moi-même : s'il laisse tel truc traîner, soit ça reste soit je finis par le ranger, or ce n'est pas mon boulot mais le sien, maintenant je le lui dis. Le gros problème dans le fait de ne pas dire non c'est que c'est l'autre qui a un pouvoir sur nous et qui nous impose ses exigeances. Definir la chose à l'avance m'a permis de reprendre le pouvoir sur mes propres actions, ce qui change completement ma perception des tâches à faire ! Je les fais parce que je pense qu'il faut les faire, pas parce que j'y suis obligée par un autre. J'ai donc une motivation interieure et non plus exterieure, c'est fondamental comme notion ! Oser poser ses limites, oser discuter, oser donner son opinion, permettent de soigner sa motivation interieure.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


257600
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages