Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Connaissez vous les statuettes du taennchel ?

Témoignage d'internaute trouvé sur web-libre - 15/10/10 | Mis en ligne le 24/04/12
Mail  
| 70 lectures | ratingStar_245810_1ratingStar_245810_2ratingStar_245810_3ratingStar_245810_4
Comme je suis une grande méditative, ces statuettes, dont je découvre l'existence (merci ! ) , m'inspire profondément… Mais ma théorie n'engage que moi, bien entendu ! Si on les examine de près, on distingue bien une forme de soucoupe sur chacune, et la plus impressionnante reste bien sûr celle qui représente le portrait d'un mystérieux personnage chauve… La datation des statuettes, aux alentours de 2000 ans, est également très parlante et nous permet d'échafauder une hypothèse parmi d'autres… A cette époque-là, pendant l'invasion romaine de César aux limites de la Gaule, l'envahisseur romain s'est frotté à la robustesse et à l'ardeur guerrière des autochtones, une vaillante peuplade d'origine celtique (bonjour aux Belges, ma bonne Wisty ) faisant partie de la confédération des Médiomatrices. Alors qu'il cherchait à connaître le secret de leur force légendaire pour mieux les vaincre et les envahir, Un soldat de la Légion romaine du nom de Bascus Beretus, descendant de l'antique tribu romaine des Luceres, s'introduisit en civil dans une de leurs assemblées pour voir d'où ils puisaient leurs forces… Ce n'était pas un hasard si on l'envoyait lui, mais en raison de son nom et de sa lignée d'origine (le nom de Luceres, tribu dont il était issu, venant de Luceo, Luces, Lucere, Luxi, et signifiant. Éclairer - en parlant des astres du jour - répandre de la lumière, illuminer, briller, luire, jeter une lumière éclatante). On attendait donc de lui qu'il apporte sa "lumière" sur les us et coutumes de cette peuplade. A l'issue d'une sorte de cérémonie rituelle, dont il ne comprit pas le traître mot (car il ne parlait pas leur langue ) , en geste final de clôture de leur assemblée, trois des Médiomatrices, chacun à son tour, lancèrent en l'air leur galurin en forme de soucoupe (mais dépourvu de coudic*, c'est un détail important) , en clamant tous ensemble une phrase qu'il comprenait très bien, cette fois, car c'était du latin (car les Médiomatrices étaient instruits et polyglottes, eux ! ) : "In nomine Patris… (hop, un galurin en l'air) et Filii (hop, un autre galurin) et Spiritus Sancti (hop, en l'air le troisième galurin) !" Le chef de cette assemblée rituelle et religieuse en fit de même avec son propre galurin, cousu de strass, celui-là, en proclamant à son tour en latin : Amen ! … Ce faisant, il découvrit son crâne chauve, pour des raisons sanitaires, car c'est lui qui servait aussi la soupe ! Et tous se dispersèrent. Notre soldat romain transmit son rapport à ses supérieurs sous forme de statuettes, aujourd'hui encore soustraites au regard scientifique des archéologues et jalousement conservées dans des musées à cause de leur caractère "secret Défense", puisque de source militaire romaine… * On notera au passage l'analogie entre les galurins de l'époque et le béret basque que nous connaissons encore aujourd'hui, et que devait bien connaître Bascus Beretus, notre soldat espion romain infiltré, mais sans son légendaire "coudic". Le coudic étant cette petite queue qu'on lui connaît bien au sommet dudit béret. Autrefois fabriqué à la main, il s'agissait des fils de ce chapeau tricoté et feutré, qui ressortaient à l'extérieur et finissaient l'ouvrage. Ce n'est que plus tard que le coudic disparut, avec l'apparition des machines à tricoter. Pour que le béret soit plus ressemblant, il est aujourd'hui cousu en lieu et place du coudic originel. Si ce détail a son importance, c'est qu'il prouve que nos Médiomatrices devaient déjà avoir des machines à tricoter, ancêtres de nos machines actuelles. Serait-ce cette antique machine, que les archéologues cherchent encore sur les sites alsaciens, qui serait aussi représentée sur une des statuettes, à la droite du couvrechef brodé de strass du chef religieux de cette tribu ? Bon, si mon histoire ne vous a pas plu, vous pouvez en trouver d'autres… "Les paroles s'envolent, les écrits restent ! "
  Lire la suite de la discussion sur web-libre.org


245810
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages