Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Défendre l'avortement c'est défendre sa conscience

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 291 lectures | ratingStar_31186_1ratingStar_31186_2ratingStar_31186_3ratingStar_31186_4

Bonjour lachipiedu33 je suis navré que tu regrette.

Jaurais même voulus que tu sois contre moi que tu ressente un regret envers moi mais je sais pas si je suis la cause de se regret en totalité.

Je sais pas si tu me comprend bien ou pas.

Jaimerais te dire une chose, que les gens se disent amas de cellule, ou uf, ou rien, ou ver de ter, cela ne me dérange pas particulièrement, chacun à son éducations, et lenvi différente de se soulager, que ça sois, avec des mensonges ou bien avec la réalité .

Ce qui est troublant, nous savons tous que nous portons un être. Quand on tombe enceinte on se dit pas, ah ba tiens je suis enceinte dun amas de cellule, ou sinon ah ba tiens je suis enceinte dun uf ! Quand on apprend que lon est enceinte on dit, super je vais être maman, ou quEst-ce qui va marriver jattend un bébé, ou un bébé ? Jen nais peur voila nous avons tous une réactions, quels quels soit le moment et la situations on sais que nous portons un bébé, et non pas un rien désigné la vie comme ce que vous voulez, ce nest pas ça la honte ou le gêne, cest encor pir, cest de vouloir faire croire au autres que un avortement cest un cadeaux du ciel, un avortement cest une arme, une arme qui tue, une arme qui arrête prématurément la vie. Mes paroles me touche avant tous le monde, car je lécris, et je le pense, et je le vis. Je sais ce que cest un avortement, je sais ce quil présente, mais cest pas pour autans que jirais dire quun avortement cest un geste bien et honnête a faire et qui rend service a la vie, un avortement que je le disent ou non, cEst-ce quil est, arrêter la vie dun être humains. Cest pas moi qui linvente. Malheureusement jaurais bien voulus que la définitions sois différente mais hélas ce nest pas le cas et ça ne serras jamais le contraire de ce quil est je ne veux même pas imaginé la sorte des bébés qui sont à plus de 14 semaine.

L'embryon n'est il qu'un amas de cellules ?

On parles d'amas de cellules par opposition à "organisme" . Or dès le départ, l'embryon est un être vivant organisé pour s'édifier lui même de façon continue. Le lieu de pénétration du spermatozoïde dans l… oriente déjà la position de l'embryon dans l'oeuf (tête pieds…).

Des la fécondation l'embryon déclenche une chaîne d'activités en vue de son développement alors qu'un amas de cellules n'aurais aucun développement. De plus il produit des hormones qui arrêtent le cycle menstruel de la mère alors qu'un amas de cellule n'aurait pas cette conséquence dans l'organisme de la mère.

L'embryon est il un homme dès la fécondation ?

Oui puisque le patrimoine génétique unique de la personne est déterminé à ce moment precis.Si l'homme ne commence pas à la fécondation il ne commence jamais car d'où lui viendrait une nouvelle information ? L'experimentation du bébé éprouvette en est la preuve irréfutable.

Au début l'embryon ne pense pas ne sent pas la douleur… peut on dire qu'il est un homme ?

Ce n'est pas en raison de ses qualités, de ses capacités ou de ses performances qu'un être est humain, c'est uniquement une question de nature. Un enfant de 10 ans n'a pas le potentiel intellectuel et philosophique d'un homme de trente ans mais il n'en est pas moins un homme !

L'embryon est completement dépendant de sa mère. Est il un humain a part entière ?

Comme tout être vivant l'embryon a besoin d'un environnement adéquat pour se développer. Nous sommes tous dépendant des autres (nourriture travail amitié) à tous les stades de la vie humaine qui résisterait nu dans l'antarctique ? Nous n'en sommes pas moins des hommes.

Être un humain a part entiere ne veut pas dire être un humain indépendant de tout contact avec les autres.

Comment expliquer alors que toutes les femmes qui avortent sont touchées par le syndrome post abortif, grave dépression qui hante a vie ?!

Ou celles qui veulent définir la naissance dun enfants comme un rien, ou sous des formes qui presente rien a leur yeux ?

C'est peut être que ce n'est pas qu'un simple amas de cellules…

La réalité c'est que dès la conception toutes les particularité de l'enfant sont déjà présente dans les flagelles des chromosomes SON IDENTITE EST DEJA PRESENTE DES LA CONCEPTION.

Son identité est dans une chair que ne ressemble pas encore à la notre mais elle est là !

On peut par conséquent dire que c'est un être humain a part entière puisqu'il peut même avoir un groupe sanguin différent de celui de ces parents ! L'identité suffit !

Un corps sans identité n'est pas un humain et une identité sans corps non plus.

Or là il y a une identité présente dans les chromosomes et une enveloppe charnelle en plein développement.

Nous sommes donc face à une personne à part entière !

Aujourdhui nimporte quels docteur ne jamais pourrais niée que la vie a ses mystère, et malgré les progrès de la science, la conception dun humain reste mystérieuse et vaste, et beaucoup de questions sans réponse, et nimporte quels docteur ne pourras jamais niée que il es questions dune vie, et non pas un simple uf, ou bien un simple amas de cellule.

Que vous le croyez ou non, japprécie chacune de vous car chacune de vous répond déjà a beaucoup de questions, et laisse les gens le temps de réfléchir.

Jespere que j'ai pus répondre. Nurfvnur.

Ps : moi j'ai reçu des paroles que tu ne peux imaginé,

Si après mon avortement jaurais eu la possibilité de savoir la réalité, et que lon minsulte de tueuse, je te jure je le promet, j'ai quune parole, je naurais jamais insulté la personne qui me le dit, et je naurrais jamais niée ce qui es,

Tu sais j'ai sus on va dire, rapidement ce que cétais un avortement, et le ciel est tombé sur ma tête, j'ai compris en toute réalité ce qui cétais passer pour mon enfant, ce qui lui est arriver et ce que j'ai empêcher et ce que j'ai plus, (je cherche encor beaucoup de réponse, mais je narrive pas à les avoir, mais je lais aurais, je compte sur moi ! ) .

Et bien cela ne ma pas entraîner dans une haine, bien au contraire, avoir la vérité mas fait avancer, et mas empêcher de refaire des milliers de fois la même erreur.

Quelquun qui naccepte pas lavortement ne pourras jamais aller bien, quelquun qui passe son temps a se mentir sur ce sujet important et dur, ne pourra jamais aller mieux, quelquun qui souhaite entraîner quelquun vers lavortement, ou faire croire que lavortement est bien, cest une personne qui as le besoin de se prouver sans cesse que son acte est bon, et ce besoin vient du faite que cette personne comprend bien la grandeur et la perte et larme fatale qui est lavortement !

Cest pour cela que défendre lavortement cest défendre avant tous son propre acte et sa conscience pour se sentir bien, et lenvi de déculpabiliser pour se dire j'ai rien fait.

Mais ce nest pas la solutions, la culpabilité serras encor plus fatale en étant là pour démentir la vie. Et pour encourager dautre comment faites vous ? Quand vous dormez, dire à une femme va avorté, et si celle-ci regrette ? Ou si le bébé voulais venir au monde ? Moi personnellement je ne peux pas prendre cette responsabilité, cest trop lourd pour moi .

J'ai eu encor pir que le mot tueuse, juste apres l'avortement, (ne cherchez pas a faire un film de ma vie elle ne correspondras jamais a vos idée,) ou que l'on me disent aujourd'hui comme on me l'as deja fait sur ce forum, la douleur est ausi douleureuse.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


31186
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages